Fiertés en exil : une soirée et une playlist pour changer les choses

Sons
mardi 30 octobre 2018
Fiertés en exil : une soirée et une playlist pour changer les choses
Fiertés en Exil - Ardhis

Un plateau 5 étoiles pour 20 ans de combat. Celui pour les droits des étranger·ère·s LGBTQI. C’est ce samedi 3 novembre, mais laissons parler vos écouteurs plutôt que de vous convaincre avec des mots.

Mener le combat de la reconnaissance de ses droits fondamentaux et de son orientation sexuelle et de genre lorsque l’on est exilé·e, migrant·e, étranger·e, personne ne peut savoir ce que c’est avant de l’avoir vécu. Ou d’avoir, à un moment de son existence, prêté main forte à l’Ardhis, association qui oeuvre pour la défense des droits des personnes LGBTQI et étrangères en France. L’Ardhis, c’est 20 ans de combats et d’actions, et une raison d’être qui a toujours autant de sens aujourd’hui. Et un besoin absolu de soutien, pour pouvoir accompagner les demandeur·euse·s d’asile homosexuel·le·s et/ou trans, ainsi que les couples binationaux.

Samedi, il y aura probablement des bougies d’anniversaire, parce que de nombreuses batailles ont été gagnées. Mais il y aura aussi Eddy de Pretto, Sônge, Kiddy Smile, 10LEC6, Melissa Laveaux et Rebecca Chaillon sur scène, parce qu’il y aura toujours besoin de se retrousser les manches. Ces artistes ont tenu à soutenir l’Ardhis et, par extension, toutes celles et ceux qui ont besoin de soutien dans leur lutte pour une vie plus stable et heureuse.

Enfin, ces combats se gagnant toujours en équipe, l’Ardhis accueillera toute l’après-midi du 3 novembre les associations les plus actives dans cette sphère d’engagement, comme Singa, le GISTI ou Afrique Arc-en-ciel, pour des projections, des tables rondes et des performances, le tout dès 13h30.

Parce qu’on ne va pas ménager nos efforts pour vous dire de passer trinquer avec nous, on vous a aligné 10 morceaux de ce qui vous attend ce samedi à partir de 19h30. Ensuite, c’est vous voyez.

Réserver