La playlist du Japan Connection Festival 2019

Japan Connection Festival, du 9 au 11 mai 2019

Articles
vendredi 3 mai 2019
La playlist du Japan Connection Festival 2019

A l'occasion de sa troisième édition, le Japan Connection Festival signe et commente une playlist aventureuse, qui présente sa programmation. Une sélection audacieuse, électrique et onirique, à se passer en boucle en attendant le 9 mai.

JOUR 1 :

Kuniyuki - You Should Believe
Un morceau de la fin des années 80 caractéristique des travaux du début de sa carrière. Plus sombre, l’atmosphère de ce morceau se retrouve sporadiquement dans ses lives !

Kuniyuki - Get Up With You 
Des samples de sons de la forêt, des percussions africaines, un piano cristallin, tout l’univers et la fascination de Kuniyuki pour les grands espaces du nord du Japon transparaissent dans ce morceau.

Soichi Terada - Do It Again 
L’oeuvre de Soichi Terada dans toute sa splendeur. Les mélodies gaming presque naïves au synthé, les basses rondelettes et les kicks d’une clarté impressionnante.

Soichi Terada - Hohai Beats 
Un témoignage du travail plus « club » de Soichi Terada.

Soichi Terada - Sunshower 
Le morceau qui a fait connaître Soichi Terada à l’international lorsqu’il est arrivé jusqu’aux oreilles de….. Larry Levan ! La légende américaine de la Dance Music le jouait au Paradise Garage ce qui montre bien le lien fort qui existe entre l’electro japonaise et celle du nord-est des États Unis.

Sauce81 - I See It 
La funk électronique de Sauce81. Morceau deep et élégant qui nous rappelle les productions de Moodymann ou Theo Parrish.

Sauce81 - All in Line 
Morceau downtempo et irrésistiblement funky qui représente bien l’œuvre de cet artiste si particulier !

Hugo LX - Hikari 
Toute la passion et la connaissance du Japon de notre parrain français (Hugo LX) réside dans ce morceau qui se situe à mi-chemin entre breakbeat/abstract hip-hop et Ambient, des genres particulièrement appréciés au pays du soleil levant.

Hugo LX - Phone Games 
Un morceau House plus caractéristique de l’œuvre de l’artiste français. C’est extrêmement bien produit, c’est soyeux, c’est jazzy !

Hugo LX - Dee 
Une balade deep à écouter sous un arbre pour paraisser à l’ombre pendant l’été.

Jour 2 :

Miyako Koda - Butter 
Une plongée dans l’effervescence et les lumières des rues tokyoïtes.

Miyako Koda - Sleep in Peace 
Une prêche intense et langoureuse qui nous embarque dans l’univers sensuel et cosmique de la chanteuse de Dip In The Pool.

Dip In The Pool - On Retinae 
Exemple le plus illustre de la pop mélodieuse et onirique du duo tokyoïte.

Dip In The Pool - A bridge to the rings of the Saturn 
Une balade à mi chemin entre hip-hop et pop.

Satoshi Tomiie - Dialogue 
La légende de la dance music nippone avec un morceau deep et mélodieux, plus chaud que son univers habituel mais encore une fois incroyablement produit.

Satoshi Tomiie - Namiura 
Un morceau très caractéristique de ce que Satoshi Tomiie présentera à La Gaîté Lyrique. Une techno minimaliste et froide caractéristique de la tendance « high tech » de la production electro japonaise.

Satoshi Tomiie - Nature Abstraite 
Nous sommes dans le même univers que le morceau précédent.

Jour 3

Joe Claussell - Mind, Body and Soul 
Une plongée dans la soulful house new-yorkaise dont Joe Claussell fut l’un des artisans les plus illustres !

T.P.O & Joe Claussell - Hiroshi’s Dub 
Une collaboration entre la légende américaine et un duo emblématique de la dance music nippone de la fin des années 80, T.P.O.

Francis Harris - Minor Forms (Joe Claussell Cosmic Art Versions) 
Une ode futur jazz qui nous catapulte au dessus des nuages.

Kuniyuki, Henrik Schwarz, Fumio Itabashi - Once Again 
Un bijou qui a connu un très grand succès dans la sphère musiques électroniques lors de sa sortie. Ce mix entre world music, jazz et house sera d’ailleurs au centre du live qui réunira Kuniyuki, Joe Claussell et Fumio Itabashi lors du dernier jour du Japan Connection.

Kuniyuki, Fumio Itabashi - River 
La virtuosité des deux musiciens pour cette improvisation futur jazz en duo.

Toshio Matsuura - LM II 
Jazz et Jungle, deux genres particulièrement appréciés au Japon que synthétise ici parfaitement l’un des plus grand ambassadeurs de l’acid jazz à l’international.

Toshio Matsuura - Do the astral plane 
Un ovni que nous ne saurions placer dans aucune catégorie, si ce n’est celle du talent !

Toshio Matsuura - Stiff Jazz
Du jazz à la House, il n’y a qu’un pas !