Pour aller plus loin : "Cohabiter : assemblages terrestres"

Ce qui dépend de nous #4

Articles
Friday 26 April 2019
Pour aller plus loin : "Cohabiter : assemblages terrestres"

Les humains ne sont plus au centre du monde : ils doivent dorénavant cohabiter avec le vivant, mais aussi le minéral et les artefacts technologiques. En attendant le 28 mai et le quatrième volet de notre cycle "Ce qui dépend de nous", une sélection de podcasts, de mots, de livres et de sites pour apprendre à partager et étendre son champ social au delà de l'espèce humaine.

Lexique :

 

  • La "troisième nature" : l'anthropologue américaine Anna Lowenhaupt Tsing fait la distinction entre trois types de nature : la première nature est celle qui existe à l'état sauvage, la deuxième, celle qui a été retravaillée par l'homme et la "troisième nature", celle qui réussit à se développer dans les espaces urbains ou ruraux abandonnés.

  • Féral : un animal féral est un animal domestique retourné à l'état sauvage. De la même manière, une plante dite férale est une plante échappée des cultures et naturalisée. Dans son Feral Atlas, Anna Lowenhaupt Tsing répertorie ces espèces férales, végétales ou animales, qui se sont acclimatées et développées dans les friches urbaines ou industrielles. Elles forment aujourd'hui une "troisième nature", avec laquelle l'homme doit apprendre à cohabiter.

 

Des livres à consulter au Centre de ressources :

 

  • Que diraient les animaux, si... on leur posait les bonnes questions ? de Vinciane Despret, La Découverte (2012)

La philosophe et éthologue Vinciane Despret propose sous forme d'abécédaire 26 questions qui remettent en cause nos idées reçues sur le comportement animal. Les réponses sont l'occasion pour l'auteur de raconter de multiples anecdotes sur des avancées scientifiques qui ont bouleversé notre compréhension des animaux.

 

  • Le champignon de la fin du monde : sur la possibilité de vivre dans les ruines du capitalisme d'Anna Lowenhaupt Tsing , La Découverte (2017)

Entre 2004 et 2011, l'anthropologue américaine, Anna Tsing, proche de Donna Haraway, a enquêté sur un champignon très prisé au Japon, le matsutake. Elle a rencontré agents forestiers, cueilleurs et marchands des forêts du Japon jusqu'à celles de l'Oregon pour retracer la trajectoire écologique et économique de ce champignon qui pousse dans des zones détruites ou perturbées par les activités humaines. Elle montre par son enquête comment de nouveaux modes de vie collaboratifs peuvent émerger dans les ruines du capitalisme.

 

  • Arts of living on a damaged planet : ghosts of the anthropocene - monsters and the arts of living d'Anna Lowenhaupt Tsing, Heather Swanson, Elaine Gan, Nils Bubandt, University of Minnesota Press (2017)

Cette anthologie transdisciplinaire rassemble les articles de vingt chercheurs en anthropologie, écologie, sciences, art et littérature qui proposent des outils critiques et créatifs pour survivre en anthropocène. Les textes s’organisent autour de deux personnages clés qui servent d'entrées thématiques : les Fantômes, hantés par les violences de la modernité, et les Monstres ou les nouvelles espèces hybrides.

 

Des podcasts à écouter :

 



Des sites à visiter :

 

“Danse pour les plantes” est un collectif de recherche international dédié à la création, à l'articulation et à la propagation d'une pratique située : Danser pour les plantes.

FA est une plate-forme en ligne / interactive pour la recherche scientifique et la dissémination de la recherche sur les espèces sauvages et leur dynamique dans l'anthropocène.

Dans le prolongement de l’exposition présentée à la Fondation Cartier, ce site vous propose de devenir le chef d’orchestre du vaste ensemble musical de la nature.