Of the North - première française

Le Tour du jour - Nouveaux territoires documentaires

OF THE NORTH (Première française)

Réalisateur : Dominic Gagnon (Canada - 2015 - 75′ - VOSTA)

Projection suivie d’un entretien Skype avec le réalisateur

Dans ce nouveau film tiré, comme son précédent, de films amateurs postés sur YouTube, Dominic Gagnon montre les descendants de Nanouk en train de faire « leur » cinéma. Il crée un « ciné-œil » vertovien anti-exotique, qui donne à voir une acculturation trash et débridée et bat en brèche les clichés en vigueur sur les Inuits, trop souvent cantonnés à la lisière du monde contemporain” (Visions du Réel 2015). 

« In the land of ice and snow, don’t call me Eskimo » (« dans le pays de la glace et de la neige, ne m’appelle pas Esquimau »). Tel est le refrain d’une chanson entendue dans le dernier film de Dominic Gagnon. Dans la lignée de ses œuvres récentes, OF THE NORTH est un collage de vidéos amateures du web qui propose une vision hallucinée et hallucinante de l’Arctique. Bénéficiant d’un travail sonore exceptionnel qui joue habilement des silences, de la rugosité des enregistrements et de chants de gorge aussi fascinants qu’angoissants, le film ne présente pas juste le regard des Inuits sur eux-mêmes mais aussi celui d’un cinéaste qui, propulsé par l’intensité vitale inouïe de ces peuples aux prises avec un environnement sans pitié, exacerbe la violence, les chocs culturels et l’âpre beauté d’un monde qui devient sous ses yeux une véritable Interzone"  (RIDM 2015)

Aller sur YouTube, c’est comme partir dans un pays et ramener ces images pour les proposer aux gens. De ce monde complètement désordonné qu’est Internet, j’essaye de le réorganiser en un film prêt à la consommation. J’aime dire que je ne fais pas des films sur les gens mais des films sur les gens qui se filment. Cela existait déjà dans les années 60 avec l’apparition des films amateurs et le found footage. Il y a là une forme d’authenticité qu’on ne trouve pas chez les acteurs”. (Dominic Gagnon, «Même tenir une caméra me paraît dépassé» dans Libération, 4 décembre 2012)

Le Tour du Jour - nouveaux territoires documentaires

Ce nouveau cycle de projections, mensuel, proposé et programmé par Benoît Hické (co-commissaire du festival F.A.M.E, le festival de cinéma de la Gaîté lyrique et programmateur à multiples casquettes : Muséum national d'Histoire naturelle, Musée de la Chasse et de la Nature, BAL, Gaîté lyrique : cycle Musiquepointdoc, de 2011 à 2015) se penchera sur les nouvelles formes qu'emprunte désormais le registre documentaire, en explorant et en explosant à la fois les formats et les sujets 

Other events part of the « Le Tour du jour » cycle

Screening
Paris Stalingrad

Paris Stalingrad

de Hind Meddeb, co-réalisé par Thim Naccache

Le Tour du jour #42 - En présence de l'équipe du film

Eté 2016. Des personnes réfugiées campent dans le quartier Stalingrad, à Paris, dans l'attente de régulariser leur situation. Hind Meddeb suit leur combat, leurs espoirs et leurs doutes. Comment faire lieu, faire collectif, comment habiter un espace qui empêche d’exister ?

  • Wednesday 26 June 2019 at 19h15
Screening
À l'Est du Paradis

À l'Est du Paradis

de Lech Kowalski

En présence du réalisateur

Projection exceptionnelle de l'un des films les plus personnels de Lech Kowalski, héros de l'underground et de tous les combats sociaux, à son retour de Cannes et de la Quinzaine des réalisateurs ("On va tout péter", en sélection).

  • Wednesday 10 July 2019 at 19h15
Screening
Prends, Seigneur, prends

Prends, Seigneur, prends

Le Tour du jour - Nouveaux territoires du cinéma

  • Wednesday 14 February 2018 at 19h15