Article

Portland : une vidéo et deux, trois mots

«Tu te souviens des années 90 ? Quand les gens voulait avoir des piercings et des tatouages tribaux ? Quand les gens chantaient des chansons qui parlaient de sauver la planète et montaient des groupes de musique ? Il y a un endroit où ces rêves sont une réalité. J’y suis allé. Portland.» Fred Armisen, Portlandia

Le rêve des années 90 en série pour faire pouffer les américains

Enclave américaine en Amérique, Portland sera - après Berlin et Istanbul - la troisième Ville Invitée par la Gaîté Lyrique. Afin de poursuivre notre exploration du monde au son des métropoles musicales, Benoît Rousseau – notre programmeur maison – est parti avec ses acolytes du Lieu Unique et du Centre Pompidou Paris/Metz en pélerinage-repérage dans l’Oregon. Il en a ramené des mots, des sons, des sensations pour préparer cette future édition qui aura lieu du 24 au 29 avril 2012.

Composée de souvenirs glanés au fil des rencontres et des conversations, cette petite vidéo montre les instantanés d’un voyage qui fait des envieux et donne des envies. Ville de cultures, fabrique à groupes et lieu d’inspirations, Portland attire tous ceux qui ont des velléités d’ailleurs et de meilleur, qu’ils soient homeless ou hipsters

Portland est le secret le moins bien gardé de l’Amérique alternative ; celle qui fait du vélo, celle qui aime bien les hommes qui aiment les hommes, celle qui mange des légumes bio, celle qui est un peu paresseuse, celle qui se moque de la pluie, celle qui est différente mais ne sait pas expliquer en quoi. Ce secret, La Gaîté lyrique va le crier haut et fort pendant toute la durée de l’édition dont la programmation sera majoritairement musicale. 
 

    Links