Data Analytica
Persona Non Data © La Gaîté Lyrique (Mathieu Clauss - Creasenso)

Data Analytica

Persona Non Data

Le jeu Data Analytica nous invite à nous mettre dans la peau d’un·e "databroker" pour mieux comprendre le commerce de données et ses enjeux. Le principe est simple : gagner le plus d’argent et étendre son influence sur le monde !

Ludique et pédagogiqueData Analytica est un jeu de rôle dont le principe est simple : gagner le plus d’argent par le commerce des données et étendre son influence sur le monde, en fonction d’un environnement mouvant déterminé par différents facteurs (événement soudain, apparition d’une nouvelle technologie…).

Au cœur de l’économie numérique, les données personnelles en sont le carburant. Collectées, stockées, et traitées, ces "prises", comme les appelle Yves Citton, font l’objet d’un commerce à part entière qui demeure peu connu : celui des databrokers, des courtiers spécialisés qui revendent des données personnelles pour les entreprises du web.

Ces échanges posent bien évidemment la question de la vie privée et de son respect, mais aussi de la possibilité de s’enrichir en captant des informations relatives à autrui, la plupart du temps sans son consentement. L’analyse et la qualification de ces données permettent un profilage des identités numériques dont les mécanismes demeurent obscurs. Si on ne connaît pas ou peu les principes à partir desquels les données se retrouvent catégorisées, leurs effets sociaux, économiques et politiques sont bien réels et interrogent sur leurs fondements.

 

  • Design Friction : prototype de jeu conçu et réalisé par Design Friction et Casus Ludi. Il est testé pour la première fois durant Persona Non Data.
  • Casus Ludi : studio qui explore par le design fiction les enjeux liés aux transformations sociales, culturelles et technologiques de nos sociétés. Casus Ludi est une agence qui conçoit et produit des expériences ludiques et interactives.


En partenariat avec

Autres événements du festival « Persona Non Data »

Atelier
Pudeur et chiffrement

Pudeur et chiffrement

Persona Non Data

Cet atelier propose de réfléchir à la protection de notre intimité numérique : comment résonne-t-elle avec la collecte de nos données personnelles et, en même temps, à l’omniprésente injonction à la transparence ?

  • samedi 1 décembre 2018 à 15h00
Atelier
FemTech

FemTech

Persona Non Data

Les "FemTech", ces technologies, applications et objets connectés pour "la santé des femmes" construisent-ils vraiment un imaginaire éthique, féministe et inclusif ? Cet atelier s'intéresse à déconstruire leur discours pour mieux le comprendre, et pourquoi pas proposer des alternatives.

  • samedi 1 décembre 2018 à 15h00
Atelier
SnapTaData

SnapTaData

Persona Non Data

SnapTaData est un atelier d'exploration des données collectées par Snapchat. Comment cette appli indique-t-elle à nos amis que nous écoutons de la musique, que nous sommes en train ou en voiture, etc. ? Nous répondrons à ces questions en créant une mini-fiction à partir des informations affichées.

  • samedi 1 décembre 2018 à 15h30