Fake et usage de fake avec le collectif multirécidiviste Les Liens Invisibles

Programmation par Marie Lechner.

 

En plein boom des réseaux sociaux, Les Liens Invisibles s'étaient fait connaître en 2009 avec Seppukoo.com, un service censé vous assister dans le suicide de votre identité virtuelle, invitant les adeptes de Facebook à saborder leur compte, ce qui leur a valu des menaces de poursuites du géant. Ils ont récidivé avec Repetitionr.com (site permettant de créer sa pétition et de générer jusqu’à un milliard de fausses signatures afin de peser de tout son poids numérique sur les démocraties) ou Tweet4Action.com (comment soulever les foules en 140 caractères, sans bouger de chez soi), manière d'ironiser sur l'activisme de canapé.

Passés maîtres dans la manipulation des symboles et de l'imagerie du web 2.0, détournant de nombreux sites populaires comme Flickr, la plateforme de blogs Wordpress..., ils pointent les désillusions de la condition du prosumer (producteur/consommateur): la soi-disant participation, la démocratie en ligne, les problèmes des données personnelles, le droit à l'oubli...

Sur le mode parodique, le mystérieux collectif italien multiplie les subversions médiatiques, avec cette stratégie paradoxale consistant à « réclamer le vrai à travers le faux ». Le « fake », le faux, l'imposture, la contrefaçon, le trucage, est un élément clé de la pop culture du net, et l'outil privilégié du collectif. Car comme le soulignent les Liens Invisibles, «un mensonge bien raconté donne l'illusion et/ou l'espoir de changer la réalité. C'est pourquoi les gens aiment les drogues, la politique, la religion, les utopies.... »

 

Folklore du web

Internet a généré son propre folklore. Une culture populaire née de la rencontre créative entre individus et logiciels qui prend de multiples formes: des fonds d'écran étoilées ou gifs animés emblématiques des débuts du web, à la prolifération des LOLS cats, images rigolotes de chats, aux vidéos youtube et phénomènes viraux, comme le Star War Kid, le Rickroll et autre Bed Intruder. Une fois par mois, La Gaité se transforme en "surfing club", et vous invite à découvrir différentes facettes de cette pop culture informatique.

Rencontres

Copy Party

Copy Party

Idéologies et Technologies #4

Pour sa dernière séance, le cycle célèbre les communs numériques et propose une copy party revisitée, une soirée au cours de laquelle des fichiers s'échangent et se copient en toute liberté. Au programme : un mini-salon, des sélections de ressources, une conférence, une performance et de la musique.

  • mardi 18 juin 2019 à 18h00
Mix with the Masters #7

Mix with the Masters #7

Bob Power - Producteur précurseur du hip-hop et R&B de la East Coast

Bob Power est un producteur de musique Américain qui a notamment travaillé avec Erykah Badu, A Tribe Called Quest, D'Angelo, Bobby McFerrin, Chaka Khan, Miles Davis, the Roots, Mos Def, Run DMC, et beaucoup d'autres artistes...

  • jeudi 20 juin 2019 à 18h45
Gayfriendliness et contrôle social

Gayfriendliness et contrôle social

Avec Sylvie Tissot

Loud & Proud 2019 - Festival des cultures queer

Rencontre avec la sociologue Sylvie Tissot autour de son ouvrage "Gay Friendly, acceptation et contrôle de l’homosexualité à Paris et New York" (éd. Raisons d’agir).

  • vendredi 5 juillet 2019 à 19h00