In Paradisum

Mondkopf + Andy Stott + Perc + Low Jack

Les radicales soirées In Paradisum convient ce soir la nouvelle génération de la techno ténébreuse autour de Mondkopf, Low Jack, Perc et Andy Stott.

Minuit > 5h du matin

Depuis 2010 et à côté d'autres activistes comme Dement3d ou Sonotown, les soirées du label In Paradisum ont contribué à mettre la radicalité électronique au centre de la scène musicale parisienne.

Une recherche d'intensité que partagent les artistes aux lives sets dévastateurs réunis à l'occasion d'une rencontre avec le label anglais Perc Trax. De Mondkopf à Perc en passant par Andy Stott et Low Jack, de la house gothique au brutalisme techno.

PERC - Live - Perc Trax (UK)
Respecté depuis plus d'une dizaine d'années pour des morceaux techno de premier plan, Perc a franchi une étape en 2011 avec son album Wicker and Steel, salué par le Guardian comme "la bande sonde notre époque, celle d'une Angleterre déstabilisée par les émeutes, le piratage téléphonique et l'incertitude économique". Son dernier maxi A new brutality continue de faire avancer ce travail sans jamais rien lâcher de l'aspect physique de sa musique - sans parler de son live d'une urgence à couper le souffle. Perc a tout simplement réouvert des perspectives inédites à la musique industrielle et à la techno. A new brutality (Perc Trax) http://perctrax.bandcamp.com/album/a-new-brutality http://soundcloud.com/perc

MONDKOPF - In Paradisum (FR), Perc Trax (UK)
Mondkopf est une sorte d'artiste bipolaire, porté par une vision des dancefloors techno comme exutoire et une sensibilité mélodique rare. Après deux ans d'une tournée des festivals qu'il a achevé en première partie d'Aphex Twin, il a présenté à la Cité de la musique "Eclipse", un live audiovisuel élaboré avec le collectif de designer Trafik. Il a édité cette année pas moins de cinq maxis sur son label In Paradisum dont son propre Ease your pain, avant de rejoindre aujourd'hui Perc Trax pour The Nicest Way EP, avec une techno plus affûtée que jamais. The Nicest Way (Perc Trax) - sortie mi-janvier http://soundcloud.com/mondkopf


ANDY STOTT - Live - Modern Love (UK)
Portés par des basses assourdissante et des tempi lents, la double sortie We / Passed Me By avait valu à Andy Stott un succès critique largement mérité. Son dernier album Luxury Problems, marque l'introduction de voix qui pourront rappeler à certains la fin des années 1980 et qui explique un nouvel élargissement de son public. Une musique si singulière qu'il est un des rares artistes à jouir d'une aura auprès des esthètes techno tout en profitant les dithyrambes d'un média comme Pitchfork. Luxury Problems (Modern Love) Plus d'infos. Page Facebook


LOW JACK - Delsin (NLD), In Paradisum (FR)
Très vite repéré par le label hollandais Delsin après un premier maxi qui a su mettre d'accord nombre des meilleurs DJs techno, house, mais aussi "electro" et dubstep, Low Jack présente pour la première fois à Paris un live set dérangé et suant. Alliant improvisation de boites à rythmes, lignes de basses obsédantes et délires vocaux, ils se réapproprie la tradition house chicagoanne la plus diabolique. Free Pyjamas (Delsin) http://www.delsinrecords.com/release.php?idxRelease=3328 http://soundcloud.com/low-jack/

Warm-up : WILL HOGART (In Paradisum)

Concerts

Jasss + Nkisi + Bonaventure

Jasss + Nkisi + Bonaventure

Soirée Shape

Toujours fidèle au motto "Game Boy Is Over" lancé comme un cri de guerre, la Biennale Némo continue à mettre en avant les talents féminins qui rebattent les cartes du grand jeu de l'electro.

  • vendredi 16 novembre 2018 à 19h30
Black Bones [Solo]

Black Bones [Solo]

Les concerts trépi-dansants de Capitaine futur

En clôture du thème Supernaturel, Capitaine futur fait signe à Black Bones, un ange paré d’ailes aux diodes luminescentes et d’une guitare folk. Ensemble, ils chantent entre sons et lumières et jettent un dernier regard à la supernature, technologique et sauvage.

  • dimanche 18 novembre 2018 à 15h30
Miossec + W. H. Lung + Terrenoire

Miossec + W. H. Lung + Terrenoire

Les Inrocks Festival 2018

Miossec présente son 11e album intitulé "Les Rescapés", l'un des plus personnels musicalement, entre blues tzigane et rock'n'roll. Les rockeurs mancuniens W. H. Lung et leurs chorégraphies épileptiques et le duo stéphanois de pop poétique Terrenoire complètent l'affiche.

  • mercredi 21 novembre 2018 à 19h00