Internet comme champ de bataille idéologiqueComplet

Idéologies et technologies #1

Cette première séance s'interroge sur la manière dont le Web, espace autrefois foisonnant et décentralisé, se reconfigure sous la concentration des services, des politiques d'utilisation et des visions développées par ces plateformes hégémoniques. À qui appartiennent les données personnelles qui les nourrissent ? Qui les utilisent et comment circulent-elles ?

De plus en plus, les vies quotidiennes de centaines de millions de citoyens sont organisées autour de services numériques et d'applications mobiles qui en accompagnent tous les aspects, même les plus intimes. Les manières de travailler, de nouer des amitiés et de s'informer se trouvent bousculées et remodelées par ces nouveaux outils. Le trafic que ces plateformes génère est si important qu'elles contribuent à uniformiser les modes de pensée et les comportements de leurs utilisateurs, tout en transformant et exerçant un contrôle grandissant sur Internet et ses usages.

La soirée propose de cartographier les jeux d'influence et de contrôle en ligne. Elle donne à voir comme un territoire où s'affrontent des idéologies antagonistes et des intérêts divergents. À travers 3 propositions émanant des champs de la recherche, de l'art et du journalisme, elle décrypte les navigations et les partages en ligne pour mieux dévoiler l'envers des réseaux : le travail invisible des données, la modération des contenus auxquels nous avons accès et les phénomènes de tracking.

The Two Webs - Mapping the parallel networks
"En ligne, il existe un espace invisible à la lisière de nos navigations. Ce réseau parallèle côtoie nos errances numériques et orchestre la fuite de nos données personnelles vers un groupe restraint de corporations. En moyenne, une page web divulge nos données vers neuf sites tiers. C’est cet espace masqué et ubiquitaire que j’ai représenté. The Two Webs est une double cartographie : du web et de son univers parallèle.” Louise Drulhe

Projection de The Moderators d'Adrian Chen et Ciaran Cassidy (VO non sous-titrée / 20 min)
Dans un bureau en Inde, un groupe de modérateurs Internet veille à ce que les bots, les escrocs et les pornographes ne prennent pas le contrôle des médias sociaux. Le film The Moderators montrent les humains et le travail invisibles qui se cachent les contenus qui circulent en ligne en nous entraînant dans le processus de formation suivi par ces travailleurs. Il nous révèle tout un pan caché d'Internet et nous invite à nous interroger cette modération, les logiques et les raisons qui la sous-tendent.

Intervenants : 

  • Antonio Casilli : maître de conférences en Digital Humanities à Telecom ParisTech et chercheur associé en sociologie au Centre Edgar-Morin (EHESS, Paris). Ses recherches portent principalement sur la politique, la santé et les usages informatiques. Spécialiste du digital labor, il a mené plusieurs terrains d’enquête internationaux (notamment aux États-Unis, en Chine et au Brésil). Depuis 2009, il coordonne des projets de recherche sur les réseaux sociaux en ligne, la santé et la vie privée. Il s’occupe aussi de méthodologies avancées de la recherche en sciences sociales, notamment de simulations multi-agents.

  • Louise Drulhe : diplômée de l’ENSAD Paris, designer graphique, dessinatrice et artiste. Elle développe un travail théorique et plastique sur la cartographie et la représentation d’Internet et envisage la spatialisation comme un outil de compréhension socio-politique de cet espace. Elle présente son projet The Two Webs, une cartographie parallèle du Web réalisée à partir de la collecte minutieuse de données concernant les grandes plateformes et les sites.

En partenariat avec

Autres événements du cycle « Idéologies et Technologies »

Rencontre
Internet comme champ de bataille idéologique

Internet comme champ de bataille idéologiqueComplet

Idéologies et technologies #1

Cette première séance s'interroge sur la manière dont le Web, espace autrefois foisonnant et décentralisé, se reconfigure sous la concentration des services, des politiques d'utilisation et des visions développées par ces plateformes hégémoniques. À qui appartiennent les données personnelles qui les nourrissent ? Qui les utilisent et comment circulent-elles ?

  • mardi 6 novembre 2018 à 19h00