JB Dunckel
Jean Benoit Dunckel © Akatre

JB Dunckel

JB Dunckel revient en homme augmenté avec la rare odyssée futuriste et optimiste de notre époque, l'album "H+". Avec ses synthés fétiches, le MS20 et le Arp 2600 parmi son arsenal, "H+" est un album issu de son culte de l'analogique et de son goût du filtrage.

JB Dunckel a longtemps mûri cet album dans son vaisseau, comme un pied-de-nez à la vague des dystopies qui coulent tous nos espoirs. Nourri par la science fiction, il réussit à extraire une vision positive du futur où l'homme sera sauvé par la science, à l'image du noyau de l'album, le morceau Transhumanity qui laisse entendre "Here come the new men, their life has no end".

"Je tire l'expérience sonore de Air, et c'est la continuation solo de mon son de Air, sans renier le passé. C'est une corde que je tire et que j'assume." Échappé de Air, JB Dunckel poursuit son aventure en solo commencée sous le pseudo Darkel en 2006. Avec sa voix androgyne qui se fait à la fois solaire et inquiète, il présente son nouvel album à la Gaîté Lyrique.

En cas de petit creux, le trois bis vous attend au rez-de-chaussée avec une offre de snacking (il y en a aussi pour les végétariens !).


Profitez d'une boisson à 1€ (hors alcool fort) au bar, pour chaque concert auquel vous assistez avec la carte adhérent.