Plongée 5

le spectateur, du témoin au baigneur / Un art de la relation ?

Une Plongée où deux conférencières sont immergées dans un rituel de préparation du thé performé par Catherine Contour qui dédie chaque bol-coude à un plongeur puis interprète une « Pièce d’hypnose ». Un parcours dans ses créations intitulées « autoportraits accompagnés », orchestré par Julie Perrin soulignant les variations de statut du spectateur. Un voyage à travers le temps avec Rae-Beth Gordon à la rencontre de ce rapport d’empathie du spectateur mis en jeu dans le cinéma des premiers temps et dans le spectacle de danse, envisagés comme des dispositifs hypnotiques.

avec Catherine Contour, Rae Beth Gordon et Julie Perrin

"Questionner la danse augmentée des "autres" à travers 3 dispositifs : une danse en présence d'une assistance / une pièce d'hypnose / une cérémonie du thé. Toutes trois ayant en commun une qualité de relations que je recherche et que je mets en résonnance avec le principe de Délicatesse proposé par Roland Barthes." (Catherine Contour)

Pour en savoir plus, télécharger le kit de plongée en bas de page.

Rae Beth Gordon est professeur émérite de littérature française et de Cultural Studies à l’université du Connecticut (Paris). Elle a publié plusieurs ouvrages dont Why the French love Jerry Lewis: from Cabaret to Early Cinema en 2011 et De Charcot à Charlot : Mises en scène du corps pathologique en 2013. Elle y analyse les influences réciproques entre café-concert, music-hall, cinéma (1896-1912) et médecine.

Julie Perrin est enseignante chercheuse au département danse de l’université Paris VIII St Denis. Ses recherches portent sur la danse contemporaine à partir de 1950 aux États-Unis et en France. Elle est l’auteure de : Projet de la matière – Odile Duboc : Mémoire(s) d’une œuvre chorégraphique, Centre national de la danse / Les presses du réel, 2007, Figures de l’attention. Cinq essais sur la spatialité en danse, les presses du réel, Dijon, 2012. Elle coordonne avec Emmanuelle Huynh et Denise Luccioni, Histoire(s) et lectures : Trisha Brown / Emmanuelle Huynh, Les presses du réel, Dijon, 2012 et avec Franç

Rencontres

Electrical Walks Paris

Electrical Walks Paris

Inaudible Matters #0

Cette promenade imaginée par l'artiste Christina Kubisch dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • Du 12 septembre au 12 décembre 2019
Electrical Walks Paris avec l'artiste

Electrical Walks Paris avec l'artiste

Inaudible Matters #1

Cette promenade, imaginée et accompagnée par l'artiste Christina Kubisch, dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • mercredi 16 octobre 2019 à 15h00
  • mercredi 16 octobre 2019 à 18h00
Vers une observation corporelle de l'inaudible

Vers une observation corporelle de l'inaudible

Inaudible Matters #2

Performance de Mario de Vega et conférence de Maya Gratier

Que le réel puisse être parfois vide et silencieux à nos oreilles est d’abord l’expression de nos limites auditives. L’artiste Mario de Vega s’intéresse aux phénomènes normalement inécoutables et fait écho au travail de la chercheuse Maya Gratier sur les expériences auditives intra-utérines.

  • jeudi 24 octobre 2019 à 19h00