plongée 6
plongée 6 - Catherine Contour (photo Mathieu Bouvier)

plongée 6

De l'hétéro-hypnose à l'auto-hypnose / Les danses avec hypnose de Catherine Contour

Avec Catherine Contour, Mathieu Bouvier, Patrick Najean, Ninon Prouteau et Nina Santès

Dans le prolongement de la Plongée 4 et la création d’une « danse avec hypnose » avec Loup Abramovici, cette plongée invite à entrer plus avant dans cette démarche innovante à travers une nouvelle danse avec Nina Santes, accompagnée en direct par une création sonore de Patrick Najean. Le processus d'élaboration est éclairé par un film réalisé les jours précédents par Mathieu Bouvier, qui chemine avec Catherine Contour sur la question du regard et de l’image dans son travail avec l’hypnose.

Pour en savoir plus, télécharger le kit de plongée en bas de page.

Mathieu Bouvier est artiste visuel : tantôt plasticien, vidéaste, photographe, scénographe et chercheur indépendant. Diplômé des écoles d’art de Saint-Etienne et de Lyon, et du Fresnoy, le SNAC de Tourcoing. Certains de ses travaux sont présentés dans des centres d’art, d’autres sont plus discrets, ou adressés à des particuliers. Il fréquente assidument la danse contemporaine, en tant que vidéaste, scénographe, dramaturge, ami.

Patrick Najean est compositeur et concepteur sonore. Il travaille principalement à l'écriture musicale instrumentale et à la conception sonore acoustique et électroacoustique dans le cadre de la représentation théâtrale. La recherche sonore pour Catherine Contour couvre plusieurs volets de l'art du son : conception sonore avec le traitement et l’assemblage de matériaux variés, création d'instruments sonores virtuels ainsi que la conception de la diffusion (modelage de l'espace par un système de multi diffusion).

Ninon Prouteau-Steinhausser fait une thèse de doctorat en danse à l'Université Paris8 sur la critique chorégraphique. Elle s'intéresse à une possible spécificité d'écriture que convoque la danse et questionne son articulation avec la fabrication du jugement critique, tout en mettant sa propre plume au service d'artistes.

Nina Santes fait ses débuts en tant que marionnettiste. Après un DEUG Arts du spectacle elle intègre un cursus de formation du danseur à Toulouse puis Montpellier. En 2006 elle danse pour Olile Duboc, JC Gallotta, Michel Kéléménis. Depuis 2008 elle a collaboré en tant qu'interprète avec M. Benoit, M. Gourfink, C. Contour, P. Rambert, Kevin Jean, O. Normand, L. Pagès, H. Cathala, P. Valli. En 2010 elle intègre Transforme de M.Gourfink. Soutenue par Royaumont et l'Echangeur Picardie elle crée le concert-chorégraphique Désastre avec le compositeur Kasper Toepliz. Elle poursuit ses recherches autour de formes entre concert et pièces chorégraphiées et initie un solo : Self made man. Sensible à l'interdisciplinarité et à l'art de la performance, elle développe régulièrement des collaborations avec le monde des arts visuels et plastiques, de la musique et de la mode.

Rencontres

Electrical Walks Paris

Electrical Walks Paris

Inaudible Matters #0

Cette promenade imaginée par l'artiste Christina Kubisch dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • Du 12 septembre au 12 décembre 2019
Electrical Walks Paris avec l'artiste

Electrical Walks Paris avec l'artiste

Inaudible Matters #1

Cette promenade, imaginée et accompagnée par l'artiste Christina Kubisch, dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • mercredi 16 octobre 2019 à 15h00
  • mercredi 16 octobre 2019 à 18h00
Vers une observation corporelle de l'inaudible

Vers une observation corporelle de l'inaudible

Inaudible Matters #2

Performance de Mario de Vega et conférence de Maya Gratier

Que le réel puisse être parfois vide et silencieux à nos oreilles est d’abord l’expression de nos limites auditives. L’artiste Mario de Vega s’intéresse aux phénomènes normalement inécoutables et fait écho au travail de la chercheuse Maya Gratier sur les expériences auditives intra-utérines.

  • jeudi 24 octobre 2019 à 19h00