Recherches à découvert #9
Chloé Lavalette - Crap #2 (la peau²)

Recherches à découvert #9

Chloé Lavalette - Crap #2 (la peau²)

La comédienne Chloé Lavalette recycle, pour les mettre en scène, des matériaux, des histoires et des documents collectés dans le cadre de sa thèse. Cette récupération donne naissance au projet "Crap #2 (la peau²)" qui prend la forme d’une installation performée conçue à l’issue d’un travail d’enquête et d’une résidence de création.

Crap #2 (la peau²) est le deuxième volet de "Crap, crap, crap…", un projet de recyclage par la performance des déchets de la thèse menée par Chloé Lavalette sur la nudité dans les scènes contemporaines. Par "déchets", la comédienne et chercheuse entend des éléments qui ne "rentrent" pas, ne "cadrent" pas avec la thèse, pour des raisons d'échelle, de format ou de codes d’écriture, et qui sont mis au rebut malgré leur rôle moteur dans son processus de recherche.

Alors que Crap#1 (la chambre d’interprétation) recycle une archive audio personnelle pour questionner les ressorts du travail d’interprétation, Crap#2 (la peau²) resserre la focale sur le territoire de la peau. Inspirée par la lecture de Didier Anzieu, qui la considère comme donnée originaire, enveloppe protectrice du moi et interface avec le monde, elle explore ses enjeux techno-politiques à partir d’une enquête sur les techniques d'impression 3D de tissus cutanés actuellement développées en France. Les biotechnologies contemporaines développant des échantillons de peau humaine synthétique à destination des laboratoires cosmétiques et du soin aux grands brûlés lui inspirent une réflexion sur la peau comme espace du lien social.

Entre installation et performance, Crap #2 interroge sur le devenir de cette peau commune, creuset d’utopies mais aussi métaphore des frontières psychiques, politiques et sociales.

Le projet est proposé à l’issue d’une résidence à la Gaîté Lyrique et d’une enquête menée au sein du "Projet peau" réunissant le Laboratoire des substituts cutanés, les laboratoires LabSkin Creations et 3D Fab, à Lyon.

Crap#1 (la chambre d’interprétation) est développé à la Briqueterie CDC du Val de Marne. L’installation est ouverte au public le vendredi 19 (de 15h à 19h) et le samedi 20 octobre 2018 (de 14h à 17h).

Chloé Lavalette

Chloé Lavalette est doctorante en Études Théâtrales à l'École Normale Supérieure (PSL Research University) et au sein du programme SACRe (Sciences Arts Création Recherche). Elle réalise sous la direction de Christophe Bident une thèse intitulée Nudité, émancipation, pudeur. Nouveaux enjeux de la nudité au vingt-et-unième siècle, et est chargée de cours au sein du Master de recherche-création en arts du spectacle de l’Université de Picardie Jules Verne. Également comédienne et dramaturge, elle collabore régulièrement avec Jérémy Ridel au sein de la compagnie FullFrontalTheatre. Au sein de l'atelier-laboratoire "Performer la pensée" qu'elle coordonne avec Chloé Galibert-Laîné à l'École Normale Supérieure, elle développe une réflexion sur la performance comme outil épistémologique et médium pour le chercheur.

Autres événements du cycle « Recherches à découvert »

Rencontre
Recherches à découvert #8

Recherches à découvert #8

Pratique d'artiste en coopération avec Marie Moreau

La Gaîté Lyrique invite Marie Moreau à parler de sa pratique d'artiste en coopération. En compagnie d'invité·e·s, elle revisite différents projets auxquels elle participe depuis 2013 et qui pourraient faire précédents pour une refonte de la justice migratoire.

  • mardi 30 octobre 2018 à 19h00
Rencontre
Recherches à découvert #5

Recherches à découvert #5

La recherche à la Cité du Design et le dispositif d’expérimentation RAID : Recherche Action Immersion Design.

  • jeudi 22 mars 2018 à 19h00
Rencontre
Recherches à découvert #1

Recherches à découvert #1

Louise Drulhe

  • mercredi 27 septembre 2017 à 19h00