Törstig - Carte Blanche à Deutschlandradio Kultur

L'artiste Hanna Hartman propose une création sonore qui découle de la confrontation d'objets concrets amplifiés entre le gazouillis d'une source et le bruissement des vagues.

A la jointure de ses deux journées "marathon" Phonurgia Nova donne carte blanche à Deutschlandradio Kultur pour mettre en avant l'un des prestigieux auteurs de son émission d'art sonore Klangkunst : Hanna Hartman. D'origine suédoise, plusieurs fois nominée et une fois primée au concours Phonurgia Nova cette artiste qui vit à Berlin depuis 10 ans poursuit un travail très singulier de déconstruction des sons du réel. Son écoute des sons naturels explore la dimension onirique du sonore et emmène l’auditeur bien au-delà du reportage ou de la musicalisation du réel.


Pour les auditeurs de la Gaîté Lyrique, Hanna Hartman propose "Törstig" une création qui découle de la confrontation d'objets concrets amplifiés. Entre le gazouillis d'une source et le bruissement des vagues - l'eau est naturellement musique à nos oreilles. Or, quels sons rendent audibles l'absence du précieux fluide ? Pour cette oeuvre, Hanna Hartman a visité des lieux soumis à des pénuries d'eau. Avec ses microphones, elle plonge dans les tuyaux, les puits, les appareils d'irrigation. Au lieu de l'effervescences joyeuses, on n'y entend que sifflements et râles. La recherche de l'eau révèle un monde sonore inquiétant. Cette création sera précédée d'une présentation de la plateforme sonore www.sonosphere.org. Fruit d'une coopération culturelle originale entre la section radio de l'Université Bauhaus de Weimar, Deutschlandradio Kultur et Phonurgia Nova cette plateforme - en work-in-progress - vient enrichir le paysage de l'art sonore sur le web en mettant à la disposition du public plus de 200 oeuvres d'auteurs confirmés ou à découvrir.

Törstig une performance de Hanna Hartman avec la participation de Sabine Ercklentz, trompette.