Une interrogation des vertèbres : perception et technologies.
©Thomas Greil

Une interrogation des vertèbres : perception et technologies.

Le chercheur et enseignant Enrico Pitozzi dresse un panorama de l’utilisation des technologies branchées au corps du performeur, et l’impact de ces pratiques au niveau physiologique et dans la redéfinition de la présence sur scène.

En partant d'une enquête autour de la composition du mouvement, cette communication analyse les différentes stratégies pour lesquelles les technologies, branchées au corps du performeur, permettent de redonner - dans un processus de biofeedback - une « nouvelle géographie » de la perception.

Enrico Pitozzi

Enrico Pitozzi enseigne « Formes de la scène multimediale » au Département de Musique et du Spectacle de l'Université de Bologne et « Esthétique des interfaces » à l’Académie de beaux-arts Brera de Milan en Italie.