Concert

Discontrol party #2

Samedi 25 Juin 2011 à 20h
Une expérience interactive et festive : en immersion dans une salle de concert devenue salle de contrôle, les danseurs feront-ils dérailler l'ordinateur omniscient ?
 
 

L'artiste Samuel Bianchini et l'ENSAD transforment la salle de concert de la Gaîté lyrique en immense salle de contrôle grâce à un dispositif de surveillance intelligent et embarqué pour une confrontation entre l'activité de l'homme et de la machine sur fond de musique électro.

Les artistes invité à jouer dans l'installation ce soir-là:

CAPTAIN AHAB - Los Angeles - happy hardcore , pop punk

 

Captain Ahab définit son style musical comme "DIY Dance Music", "ravesploitation", "nu-rave" : ils abordent tout ce qui se trouve entre la Noise, la Pop ToP 50, le Detroit Booty-house, le black métal, le dancehall... Ils sont surtout connus pour leurs performances live inoubliables, show homoérotique satirique, transe irrésistible et sueur. Le duo est composé de Jonathan Snipes et Jim Merson de Los Angeles. Jonathan écrit, produit et joue la musique ; Jim se déshabille, danse, et donne une forte existence physique aux chansons par son show et la recherche du contact avec le public. 

 

COVOX - Suède - électro métal

 

Le suédois Thomas Söderlund se cache derrière Covox depuis 2003. Il est une des figures majeures de la scène chiptune actuelle, une musique dont les sons sont synthétisés en temps réel par un ordinateur ou une console de jeu. Il programme ses propres modules et instruments gameboys. Il est aussi connu pour « l'utilisation » de plusieurs de ses morceaux sous license libre par le duo à succès Crystal Castles, ce qui a fait découvrir à pas mal de jeunes musiciens ou amateurs d'électro le sujet des Creative Commons.

 

NERO'S DAY AT DISNEYLAND - Los Angeles - électro, baroque, punk

 

Le plus pur breakcore actuel, une forme de collage multistyle, épileptique et souvent pleine d’humour. Cela promet un live indescriptible multi-claviers, parfois accompagné d'une batterie, virtuose, et rare en Europe . "It's a bizarre mix of Baroque rave synths, over driven and nervously splitered breakcore-punk drums, with massive Rave-Baroque Harpiscords. " 

 

BASS JOG (DJ ELEPHANT POWER + FX RANDOMIZ) - Bruxelle, Berlin - Dub

 

F.X.Randomiz est une des principales figures de la nouvelle vague électronique allemande apparue dans les années 90. Sa musique, experte et ludique, est un des plus bels exemples de la rencontre entre pop et électronique expérimentale. Dj Elephant Power aka Nicolas Baudoux a baigné dans l’electronica des années 90 et reste marqué par le hip-hop, le free jazz ou encore le funk. Ses «Impro Series» révèlent sa technique de cut-up DJ, tout en ricochets, ping-pong et fantaisies. Si son scratch bien que très personnel maintient le lien avec le hip-hop historique, ses dernières productions sont traversées d’influences dubstep, grime, style influencé par le hiphop et ledancehall, et skweee, du funk synthétique.Bass Jog c’est l'association de ces 2 artistes en live qui reste une rareté, seulement 2 concerts live à ce jour après des années d'échanges de fichiers entre Bruxelles et Berlin. 

 

KRIKOR - France

 

Le parisien Krikor viendra en ami assurer les interludes de la soirée, avec le goût qu'on lui connaît pour les hybrides industriels et les sombres mélanges, fin connaisseur aussi bien de la booty de Detroit que des productions de l'Ircam, de la pop californienne des sixties à l’électro minimale berlinoise, en passant par la musique concrète, l’indus, le post-punk, le blues, des Beach Boys à Joy Divison, de Throbbing Gristle à Plein Soleil...

Discontrol Party est un dispositif interactif festif qui fait se confronter deux mondes à priori opposés: celui des technologies de surveillance les plus évoluées et celui de la fête. Puisant dans les outils à disposition des militaires, la grande salle de la Gaîté lyrique est réaménagée pour scruter le public et l'analyser. Pendant le concert, les danseurs tout en faisant la fête, sont alors confrontés aux multiples écrans qui les entourent sur 360°, ainsi que le sol, l'observent et l'analysent.
Les faits et gestes sollicitent les machines sous deux aspects : d'un côté les caméras infra-rouges et de l'autre le RFID (identification par radio-fréquence), un dispositif de captation embarquée qui enregistre en permanence des données de celui qui le porte.

Le défi à relever, tout en profitant du concert ? Comment déjouer le système, lui faire perdre la tête, et même le faire bugger ! Les mouvements rapides, désordonnés des corps sont peu compatibles avec le repérage, le suivi et la recherche d’individualisation des dispositifs de surveillance et de contrôle de plus en plus automatisés : reconnaissance de formes, d’individus, de comportements, traçabilité …
A vous de désorganiser le contrôle informatique… Samuel Bianchini organise le débordement du monde virtuel avec le monde réel.

En parallèle, des internautes branchés sur Seconde Life pourront contrôler deux cameramen dans la salle et jouer les avatars grâce au RFID des participants qui permet leur localisation dans la salle. Un logiciel open source Ketchup Addict a été créé pour et par le dispositif pour permettre la visualisation des Discontrol Party.

Samuel Bianchini vit et travaille à Paris. Cet enseignant-chercheur et artiste voue un malin plaisir à mettre en relation art et science à l'aide de dispositifs technologiques.

Discontrol Party est une co-production Futur en Seine.

Organisé dans le cadre du festival Futur en Seine : http://www.futur-en-seine.fr

tarif

14€ / 11€
lieu: 
Grande salle

Venir à la Gaîté

La Gaîté Lyrique est ouverte du mardi au dimanche.
se renseigner
sur les horaires

Newsletter

Abonnez-vous pour recevoir l'actu de la Gaîté Lyrique