Conférence

Skate the web par Tobias Leingruber

Mercredi 27 Juillet 2011 à 19h
Cet artiste allemand propose de revisiter l'expérience d'internet du "surfer sur le web" à "skater le web", pour une vision créative de la toile vue par les skaters.
 
 

Parmi les métaphores qui continuent de squatter nos cerveaux depuis les premiers jours du World Wide Web, il y a celle persistante de « surfer le web ». Surfer renvoie à l'image d'une personne cool, qui fait quelque chose de stylé et de spectaculaire. Une métaphore qui pouvait convenir aux débuts de web, parce que « comme le surfeur qui attend dans l'eau pour attraper une bonne vague, l'utilisateur de l'internet des débuts devait être très patient en attendant que le modem télécharge la page suivante », constate Tobias Leingruber. Mais qui est aujourd'hui périmée. L'artiste berlinois propose de la remplacer par l'expression « skater le web ».

C'est ce que le fondateur d'Artzilla.org se propose de faire avec cette collection d'extensions expérimentales et artistiques, hackant les navigateurs web et permettant de modifier en profondeur la manière dont on fait l'expérience d'internet.

Marre que les architectes et designers du web décident à votre place de la manière dont vous accédez à l'information? Vous voulez un fond noir sur google.com, remplacer les publicités par des oeuvres d'art en ligne, remonter le temps en transformant tous les sites croisées en pages clinquantes façon web amateur, Artzilla est la solution pour se réapproprier l'espace public qu'est le net. « Les skateurs voient le monde différemment des gens ordinaires. Ils sont en mission, et ils ont du style. Ils voient des endroits hallucinants là où d’autres ne voient que du béton. Quand vous skatez les rues, vous utilisez l’architecture publique d’une manière non prévue et non souhaitée par les concepteurs. Vous risquez de vous embrouiller avec les agents de sécurité, mais ça ne vous arrêtera pas. Il vous reste à appliquer cette idée à votre comportement online et, au lieu de surfer, de skater le Web ! ».

Lire son interview

Folklore du web
Internet a généré son propre folklore. Une culture populaire née de la rencontre créative entre individus et logiciels qui prend de multiples formes: des fonds d'écran étoilées ou gifs animés emblématiques des débuts du web, à la prolifération des LOLS cats, images rigolotes de chats, aux vidéos youtube et phénomènes viraux, comme le Star War Kid, le Rickroll et autre Bed Intruder. Une fois par mois, La Gaité se transforme en "surfing club", et vous invite à découvrir différentes facettes de cette pop culture informatique.

- Cycle proposé par Marie Lechner.

tarif

5€ /3€ / gratuit
Cet évènement sera diffusé en direct et en streaming sur cette page.

Venir à la Gaîté

La Gaîté lyrique est ouverte du mardi au dimanche.
se renseigner
sur les horaires

Newsletter

Abonnez-vous pour recevoir l'actu de la Gaîté lyrique