Digital Folklore Gwenola Wagon

Gwenola Wagon revient sur son tour du monde … avec Google Earth derrière son écran d'ordinateur.

 

En 1872, Phileas Fogg entreprend son tour du monde en 80 jours. Un voyage éclair rendu possible par la révolution des transports et l’ouverture de nouvelles voies de communication. Près de cent quarante ans plus tard, l’artiste Gwenola Wagon décide de refaire ce périple à l’ère du réseau et de l’ubiquité, sans quitter son fauteuil… derrière l’écran de son ordinateur. Sur le globe virtuel Google Earth. Une « expédition mentale » qu’elle documente dans un blog et retrace dans un livre singulier Globodrome, version contemporaine du carnet de bord de Jules Verne, entre récit de voyage illustré d’anecdotes et de captures d’écran, enquête prospective et essai sur cet étrange objet qu’est Google Earth.

Le globe hypertextuel fait converger de nombreux sites de partage d’informations, les vidéos YouTube, les articles de Wikipédia, les images de Panoramio ou de Street View. « Depuis que la plus grande partie du monde se propage par ses représentations, nous n’avons jamais autant rêvé du monde qu’en images. Le globe virtuel devient ce modèle qu’on peut embrasser d’un coup d’œil et appréhender d’un clic », écrit l’artiste, maître de conférences à l’université Paris-VIII, membre du collectif Nogo Voyages, agence de voyages expérimentaux. Dans le Tour du monde en 80 jours, les pays traversés servent de prétextes à Jules Verne pour se livrer à une analyse du monde chamboulé par les progrès techniques des transports. Dans Globodrome, ce sont les effets de la révolution des télécommunications et de l’information que Gwenola Wagon explore, en éclusant les métadonnées trouvées sur le chemin, agrafées sur le globe par ses utilisateurs. A l'occasion du cycle, l'artiste propose une version performance de ce voyage virtuel.

- Marie Lechner.

Meetings

Jeux critiques

Jeux critiques

Prototypes pour penser l’après-croissance #1

Avec Disnovation.org, Pauline Briand, Julien Maudet et Clémence Seurat

Pour cette première séance, le collectif d’artistes nous invite à imaginer ce que pourrait être une société post-croissance à l’aide d’un jeu de cartes tactique.

  • Thursday 17 September 2020 at 19h00
Sur les traces de la banlieue du TURFU

Sur les traces de la banlieue du TURFU

Design Fiction Club - Saison 03

Avec What If? et l'Hypercube

La pandémie de la covid-19 a jeté une lumière crue sur les quartiers populaires. Le même récit dystopique sur ces territoires se perpétue, des médias nationaux aux clips de rap, en passant par les conversations Whatsapp. Et si d’autres récits étaient sous nos yeux ? Une expérience sonore immersive et participative.

  • Tous les mercredis et jeudis du 30 septembre au 22 octobre 2020.
Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

Good in Tech - Futurs Pluriels #1

Par la chaire Good in Tech, portée par l’EMI de Sciences Po et l’Institut Mines Telecom Business School et le Réseau Université de la Pluralité

Le numérique semble clairement contribuer à la crise écologique. Peut-il en aller autrement ? Et si c'est le cas, les grands projets technologiques doivent-ils être remis en question ? Peut-on penser un numérique durable ?

  • Wednesday 7 October 2020 at 19h00