Notre politique RSE

La Gaîté Lyrique est le lieu culturel emblématique de Paris qui met en lumière les cultures post-Internet, ces pratiques artistiques nées ou transformées par internet, à l’intersection entre art et nouvelles technologies. Au cours de ses explorations, à travers ces formes artistiques qu’elle met en scène, la Gaîté Lyrique fait le récit de cette ère de machine qui met nos sociétés face à des défis environnementaux, économiques, sociaux et sociétaux à l’échelle planétaire au fur et à mesure que nous digitalisons nos vies.

A ce titre, nous mesurons la responsabilité toute particulière qui est la nôtre pour partager au plus grand nombre les enjeux de ces transformations sur le plan environnemental, économique, social et sociétal et mettre en lumière des modèles alternatifs enthousiasmants. Concomitamment, nous souhaitons mettre en adéquation le fonctionnement de l’établissement avec les messages que nous portons

C’est ainsi qu’à l’automne 2021, accompagné par Green Événement, nous avons interrogé nos différentes parties prenantes : artistes et agents, fournisseurs, prestataires, spectateurs et Ville de Paris. Sur la base de ces échanges, nous avons pu tirer un diagnostic et définir quels étaient les enjeux de la Gaîté Lyrique sur le plan environnemental, social, sociétal et économique.

NOS ENGAGEMENTS EN MATIÈRE DE RSE 

Sur le plan environnemental 

Désireuse d’être un établissement culturel plus respectueux de l’environnement, la Gaîté Lyrique s’engage dans sa transition écologique, à 4 niveaux :

- Maîtriser notre empreinte environnementale tant dans notre exploitation courante que dans la mise en œuvre de la programmation et la gestion du bâtiment. L’enjeu est de mesurer puis de réduire notre impact environnemental en rendant plus vertueux le fonctionnement de l’établissement. A ce titre, nous portons également une attention particulière à notre empreinte environnementale numérique, au cœur du projet de la Gaîté Lyrique.

- Structurer et former les équipes pour en faire des relais d’application des solutions mises en œuvre et incarner les engagements de la Gaîté Lyrique auprès de ses différentes parties prenantes.

- Faire de la Gaîté Lyrique un lieu d’expérimentation et de partage de solutions en faisant des achats responsables un levier de la démarche sociétale de la Gaîté Lyrique, et en accompagnant l’ensemble de la filière des musiques actuelles vers la maîtrise de son empreinte environnementale via la construction d’outils d’évaluation et d’actions partagés.

- Construire les récits enthousiasmants d’une société bas carbone. A travers sa programmation, la Gaîté Lyrique entend favoriser l’émergence de récits prospectifs qui inventent un futur désirable malgré les contraintes que posent immédiatement la transition vers une société décarbonée, notamment dans le champ du numérique. 

Sur le plan social & sociétal 

  • Construire un modèle social juste et durable dans le secteur culturel, permettant de concilier qualité de vie au travail et passion professionnelle. L’objectif est de donner aux personnes qui travaillent à la Gaîté Lyrique, des trajectoires professionnelles enthousiasmantes, équitables et lisibles, de mieux réguler le temps de travail et sa déconnexion, tout en travaillant dans un cadre serein et convivial pour tous.
  • Promouvoir les cultures qui s’expriment à travers les générations présentes et futures, dans leur diversité et leur pluralité, parfois marginalisées ou rendues invisibles et qui constituent de vraies clés de lecture de notre temps. Et ce, à travers la programmation, l’action culturelle et plus largement, en faisant de la Gaîté Lyrique une safe place, un lieu d’inclusion accueillant et respectueux du bagage culturel, des croyances, de la situation sociale, et de l’identité propre à chacun.
  • Permettre au plus grand nombre d’avoir accès à ces cultures et à leur clés de lecture pour permettre à chacune et chacun de gagner en compréhension et en confiance dans l’avenir, et devenir acteur de ces futurs alternatifs. Cet objectif passe par une programmation pensée comme inclusive, adaptée à différents publics, enfants, adultes, particuliers, entreprises, scolaires, personnes en situation de précarité, éloignés ou proches de ces cultures. 

Sur le plan économique 

  • Construire un modèle économique pérenne fondé sur un accroissement de la valeur raisonné et responsable : augmentation des ressources propres notamment grâce à des entreprises engagées, respect d’une politique tarifaire accessible au plus grand nombre, une programmation raisonnée et des achats plus responsables.
  • Réengager les bénéfices réalisés dans le projet artistique afin de soutenir son ambition et permettre ainsi d’explorer et de mettre en valeur la diversité de ces pratiques artistiques post internet tout particulièrement dans ses formes les plus émergentes.
  • Partager la valeur créée avec les salariés de la Gaîté Lyrique en les intéressant aux résultats de l’entreprise. Des associés ayant fait le choix de ne percevoir aucun dividende. 

NOS ACTIONS

 

BILAN CARBONE ET DIAGNOSTIC ECOFLUX

Depuis  2021, la Gaîté Lyrique s’est engagée dans un démarche d’évaluation de son empreinte carbone, sa consommation d’énergie, de matière, d'eau et sa production de déchets.

Le cabinet B&L Évolution nous accompagne dans cette évaluation. 

 

BÂTIMENT

Plusieurs problèmes structurels impactent la performance environnementale du bâtiment. A partir des années 2019, la Ville de Paris a entrepris plusieurs audits et chantiers pour corriger les problèmes. Ces travaux en cours portent sur le logiciel de gestion technique du bâtiment et des centrales de traitement d’air, les transformateurs, les infiltrations au niveau des toitures et la climatisation. 

Par ailleurs, afin de limiter les actions de maintenance curatives sur le bâtiment, nous avons fait évoluer notre contrat de maintenance avec notre partenaire Samex de sorte de prévoir davantage d’actions préventives et d’entretien du bâtiment.

 

ÉNERGIE 

L’eau

38 sources d’eau potable, robinets avec mousseur ou 8 fontaines à eau avec bouton poussoir, contrôlant la consommation sont à disposition gratuitement dans les espaces pour remplir les gourdes, les éco-cups ou les verres mis à disposition du public.

 La lumière

La gestion de l’éclairage du bâtiment a initialement été conçue de manière totalement centralisée, ne permettant pas d’ajuster les besoins en éclairage en fonction des usages et de l’occupation réelle des espaces. Pour réduire notre consommation d’électricité, un dispositif de gestion localisé de l’éclairage à été développé entièrement en interne. Ainsi, l'ensemble des 631 luminaires pilotables du bâtiment sont sous le contrôle d'un logiciel de conception et d'automatisation d'éclairage professionnel (MaLighting). Des projecteurs additionnels sont installés sur ce même réseau pour répondre à un grand nombre de demandes artistiques tout en centralisant le pilotage. A ce jour, nous automatisons environ 2600 paramètres pour assurer la mise en valeur du lieu et minimiser la dépense énergétique en régulant les allumages et les extinctions. 

Un chauffage à la vapeur d’eau

Le système de chauffage de la Gaîté Lyrique est géré par le CPCU, principal acteur du Plan Climat de la Ville de Paris. Le CPCU est l’unique mode de chauffage collectif à Paris qui utilise 50% d'énergies renouvelables et de récupération.

 

DÉCHETS

Tri 15 flux et valorisation

Concernant les déchets directement liés à notre activité, nous avons mis en place un partenariat avec l’entreprise Cèdre, une Entreprise Adaptée dont la mission est le développement de l’emploi en CDI de personnes en situation de handicap (plus de 55% des effectifs de Cèdre sont en situation de handicap). Avec Cèdre nous avons mis en place une gestion du tri sur 14 flux de déchets avec bacs de tri et signalétique adaptés : bio déchets, papier, bouteille plastique, canettes, néons, mégots, masques, piles, ampoules. Le verre est géré par la Ville de Paris.

Chacun de ces flux est massifié, re-trié avant d’être réutilisé ou transformé puis réincorporé dans de nouvelles fabrications.

Réduction et recyclage du papier

Notre consommation de papier à usage bureau et communication a baissé. Ainsi, les différents flyers de programmation ont été remplacés par des cartes postales non datées, valables toute la saison avec un flashcode renvoyant vers le détail de la programmation sur le site internet, permettant de réduire considérablement le volume d’impressions (particulièrement en période de covid où les dates de programmation évoluent au gré de la situation sanitaire).

Nous travaillons désormais exclusivement avec l'imprimeur Francilien STIPA (Montreuil) pour faciliter et garantir notre engagement environnemental : 

  •  Limitation des transports entre l'imprimeur et la Gaîté Lyrique
  • Imprimeur certifié ISO 14001
  • Sourçage du papier exclusivement recyclé, fabriqué à partir de déchets post-consommation, certifié FSC recycled et Ecolabel Européen pour le papier Nautilus SuperWhite  et Blue Angel pour le Nautilus classic
  • Encres Low Energy sans composés organiques volatiles (COV) et sans agents chimiques toxiques (CMR), sans solvant et exclusivement en impression HUV limitant les traitements et la consommation d'eau grâce à son séchage utra rapide pouvant même être nettoyées du papier pour le recycler ;
  • Utilisation limitée du pelliculages et circonscrite au pelliculage biodégradable
  • Conditionnement en films bio à base de fécule de maïs et récupération du film plastique des palettes par l’imprimeur pour recyclage.
  • Pour l’usage bureautique, le papier utilisé est désormais un papier recyclé labellisé Blue Angel, EU Ecolabel, FSC.
Chasse au PUU (Plastique à usage Unique)

Nous nous sommes fixé comme objectif zéro plastique à usage unique d’ici fin 2022. Pour cela nous faisons une sensibilisation à chacun (visiteurs, artistes, prestataires, etc) aux solutions circulaires, réemploi et aux alternatives au plastique. 

Plusieurs étapes ont été déjà été franchies : 

  • Vis à vis des visiteurs : les contenants du bar ne sont plus qu’en verre, en carton ou en métal, les liquides sont servis au bar soit dans des verres soit dans des écocups et un mail d’avant visite leur recommande de venir muni de leur gourde, la distribution d’eau au public passe par des robinets avec mousseur réduisant le débit d’eau, ou des fontaines à eau avec bouton poussoir permettant de remplir gourdes, écocup ou verres, la restauration se fait dans de la vaisselle en faïence ou en matériaux compostables et des couverts métalliques, les bracelets visiteurs ont été remplacés par des tampons, 
  • Vis à vis des artistes et intervenants : la distribution d’eau se fait grâce à des carafes, le catering privilégie systématiquement l’approvisionnement en vrac, servis dans des emballages recyclables ou recyclés.
  • Vis à vis des salariés : des gourdes et lunchbox ont été distribuées à chacun.

 

FOOD & BAR 

Vaisselle et conditionnement entièrement réutilisables

L’offre food et boisson à la Gaîté Lyrique est désormais exclusivement servie dans de la vaisselle réutilisable ou compostable.

Ainsi, les boissons au Bar et au Café sont systématiquement contenues dans des emballages en verre, carton ou métal et servis dans des verres ou des écocups.

 

NUMÉRIQUE

Parc informatique et téléphonie mobile

Lorsque le matériel arrive en fin de vie, il est upgradé avant d’être remplacé A ce jour, 70% du parc est composé de matériel reconditionné. 

L’objectif d’ici fin 2022 est d’arriver à 100% du matériel informatique et téléphonie issu de matériel reconditionné.

Stockage et hébergement

Le site internet de la Gaîté Lyrique est hébergé chez OVH : cet hébergeur historique de la Gaîté Lyrique s’est engagé dans une démarche de réduction de son impact environnemental relativement ambitieuse que nous souhaitons soutenir : co-signataire du Climate Neutral Data Centre Pact qui a pour objectif de garantir la neutralité climatique des centres de données d'ici 2030, il fait également partie de l'initiative VMware Zero Carbon Committed qui vise à réduire l'empreinte carbone émise par les datacenters. Il vise 100% d’énergies renouvelables, 45% de ses serveurs assemblés avec des composants reconditionnés et 0% d'enfouissement des déchets d’ici 2025.

Vers la sobriété des outils de communication en ligne

La Gaîté Lyrique a entrepris d’auditer l’ensemble de ses communications numériques (notamment site internet et envoi d’emails) afin d’identifier dans nos pratiques de communication celles à fort impact environnemental et de revoir leur conception dans une logique d’éco-conception et de plus grande sobriété énergétique. L’entreprise Témésis nous accompagne dans cette démarche. Dans le cadre de la mission interministérielle “Green Tech”, Témésis accompagne actuellement la Direction du Numérique et le consortium associé (INR, Ademe, Ministère de la Transition Écologique) pour la création de critères d’audit et la publication d'un Référentiel de conception responsable de service numérique (“RGE”), inspiré du RGAA. Dans le cadre de cette démarche, la Gaîté Lyrique est terrain d’expérimentation pour la définition et la mise en place de ce RGE.

A terme, la Gaîté Lyrique ambitionne d’obtenir la future certification AFNOR-Specs sur l’ “Écoconception environnementale de Service Numérique”. 

Homogénéisation des outils informatiques 

L’ensemble des outils informatiques de la Gaîté Lyrique (suite bureautique, conférence en ligne, chat, serveur partagé, agenda, carnet d’adresse, etc) ont été rassemblé chez un fournisseur unique afin de répondre à nos obligations de protection des données, de facilité l’accessibilité de nos outils, et d’optimiser les besoins en énergie et donc l’impact environnemental dans l’usage que nous faisons de nos outils informatiques.

 

TRANSPORT 

100% mobilité douce et transports en commun

La Gaîté Lyrique favorise l’accès de ses visiteurs en transports en commun, vélo ou trottinette en promouvant systématiquement ces moyens de transport dans un mail d’avant visite adressé à tous ses visiteurs détenteur d’un billet. Le site internet précise également l’emplacement des parkings à vélo. 

Optimisation de la programmation

Afin d’amortir l’impact carbone généré par la production des expositions et/ou le déplacement des artistes, plusieurs mesures ont été prises : les expositions sont présentées 2 mois de plus en moyenne chaque année, les conférences performées du Laboratoires qui ont lieu le jeudi sont complétées d’un atelier le samedi, en présence des artistes, et 65% des concerts sont programmés à la Gaîté Lyrique en s’inscrivant dans l’agenda de la tournée d’un artiste afin de mutualiser les déplacements.

 

SENSIBILISATION DES SALARIÉS

360 heures de sensibilisation et de formation ont été délivrées aux salariés sur les sujets environnementaux d’une part et sur les enjeux liés au numériques spécifiquement d’autre part. Ainsi, 56 salariés ont pu bénéficier de différentes niveaux de formation en fonction des domaines d’intervention de chacun : sensibilisation aux enjeux climatique avec la fresque du climat et la fresque du climat numérique par l’association éponyme, ateliers de travail sur la sortie du PUU avec le Circulab et la Ville de Paris, sensibilisation au tri par Cèdre, sensibilisons aux enjeux du numérique responsable avec Témésis, montée en compétences des équipes les plus opérationnelles en créant les réflexes de sobriété et d’éco conception numérique, sensibilisation à la décarbonation de la culture avec le Shift Project et la FEDELIMA.

 

SENSIBILISATION DES PUBLICS

Faire le récit enthousiaste d’une société décarbonée

Dans un premier temps, 3 programmes se font désormais l’écho de ces préoccupations : 

  • le Laboratoire : la Gaîté Lyrique explore à cet endroit le rapport entre les technologies et leur impact sur l’humain et l’environnement.
  • le think tank AFK : des entreprises engagées dans une démarche RSE sont invitées à travers ce programme à questionner et à faire évoluer leurs pratiques notamment en matière d’impact environnemental, accompagnées par de jeunes personnalités engagées, issues de la GenZ.
  • l’action culturelle : en s’inscrivant dans le projet Développement durable d’un quartier du 18e arrondissement, Les Territoires de Capitaine futur invite plus de 400 enfants à réenchanter leur quartier et à imaginer un futur désirable à travers la création plastique et numérique, par ailleurs les ateliers réguliers à la Gaîté Lyrique accueillent des artistes mettant l’upcycling au coeur de leur pratique de création, comme lors du stage vacances Bidouilles lumineuses. 
Communication 

Sur chaque support papier nous intégrons systématiquement un paragraphe environnement / engagement qui précise notre politique environnementale et qui intègre les labels écologiques et développement durable de nos supports papiers et partenaires.

 

SENSIBILISATION DE LA FILIÈRE

En 2019, la Ville de Paris lance avec ARTER une mission d’accompagnement pour sensibiliser et engager les acteurs culturels parisiens dans l’économie circulaire. La Gaîté Lyrique est alors lieu test. A l’issue de ce travail, 9 fiches méthodologiques sont produites précisant les actions à mettre en place, des sources bibliographiques et des exemples de bonnes pratiques dans lesquelles les acteurs culturels parisiens s’engagent désormais.

Dans la suite de ce 1er dispositif, la Ville de Paris anime en 2020-2021 un réseau Culture et Économie circulaire qui formerait des référents à l’utilisation des fiches actions. Les expertises de la Gaîté Lyrique notamment dans le champ du numérique sont alors mises à contribution. 

Depuis 2021, la Gaîté Lyrique s’investit auprès de la FEDELIMA et le SMA pour accompagner la transition écologique de la filière. Ainsi, ensemble ils organisent les rencontres Ecologie et Musiques Actuelles pour permettre aux professionnels et professionnelles du « spectacle vivant » des musiques actuelles de dessiner ensemble les premiers axes d’une stratégie de réduction de l’impact environnemental de la filière. Ces rencontres professionnelles traitent des enjeux reconnus comme majeurs pour la filière, tels que la maîtrise de l’énergie, la mobilité du public, l’alimentation, mais aussi des artistes, les usages numériques ou plus globalement l’écoconception des tournées.

Parallèlement, la Gaîté Lyrique avec le SMA et la FEDELIMA s’investissent dans la conception et la mise en oeuvre d’un outil de mesure de l’impact carbone des 500 adhérents, acteurs de la filière des musiques actuelles, ainsi qu’un plan d’actions adaptés aux spécificités sectorielles de ces différents acteurs.