Architecture du (dé)placement

Architecture du (dé)placement

Rencontre avec Yasmine Abbas

Conférence de l'école des ponts

Yasmine parlera des mobilités contemporaines, notre immersion dans des espaces fluides, mondes habités par d’étranges créatures, humains et non-humains et les néo-nomades que nous sommes devenus. Les besoins d’expériences mémorables et d’ancrage dans un monde qui bouge appelle à une architecture et des processus architecturaux qui prennent en compte des paramètres sensibles en mouvement.

Yasmine Abbas est hybride, néo-nomade et architect DPLG qui explore les mobilities, physiques, mentales et numérique, et les processus d’art et de conception. Diplômée d’un master du MIT et d’un doctorat en design de la Harvard Graduate School of Design, elle est à ce jour Chair of Design Management à Paris College of Art et consultant en conception stratégique urbaine. Elle coordonne également le département "Art et cultures numériques" du Mastère Spécialisé DESIGN by DATA dirigé par Francesco Cingolani à l'École des Ponts Paris Tech.

Rencontres

Jeux critiques

Jeux critiques

17.09.20 à 19:00

Avec Disnovation.org, Pauline Briand, Julien Maudet et Clémence Seurat

Pour cette première séance, le collectif d’artistes nous invite à imaginer ce que pourrait être une société post-croissance à l’aide d’un jeu de cartes tactique.

Sur les traces de la banlieue du TURFU

Sur les traces de la banlieue du TURFU

Tous les mercredis et jeudis du 30.09 au 22.10.2020

Avec What If? et l'Hypercube

La pandémie de la covid-19 a jeté une lumière crue sur les quartiers populaires. Le même récit dystopique sur ces territoires se perpétue, des médias nationaux aux clips de rap, en passant par les conversations Whatsapp. Et si d’autres récits étaient sous nos yeux ? Une expérience sonore immersive et participative.

Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

07.10.20 à 19:00

Par la chaire Good in Tech, portée par l’EMI de Sciences Po et l’Institut Mines Telecom Business School et le Réseau Université de la Pluralité

Le numérique semble clairement contribuer à la crise écologique. Peut-il en aller autrement ? Et si c'est le cas, les grands projets technologiques doivent-ils être remis en question ? Peut-on penser un numérique durable ?