Aurae – Sabrina Ratté

Exposition-expérience

Aurae – Sabrina Ratté

À travers une série d’installations usant de projections vidéo, d’animations, d’impressions, de photogrammétries, de sculptures et de dispositifs spatiaux, Sabrina Ratté invente des paysages charnels et des architectures rêvées, situées quelque part entre le monde physique et le monde virtuel.

Aurae emprunte son titre à l’une de ses premières œuvres vidéos aux couleurs lavées par le soleil (c’était en 2012), mais aussi à l'étymologie du mot “aura”, qui indique un vent doux, un souffle, une atmosphère. Avec cette série d'œuvres empreintes de poésie et de science-fiction, Sabrina Ratté propose de redonner du relief aux images, de leur restituer une aura nouvelle à l’ère des technologies, et de les augmenter jusqu’à en faire des “unités d’ambiances” à explorer physiquement.

Dans la lignée des expositions Faire corps – Adrien M & Claire B et Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière – Olivier Ratsi, Aurae – Sabrina Ratté prend la forme d’une traversée dans laquelle le visiteur ou la visiteuse devient acteur ou actrice de l’espace. Aurae se présente comme un grand ensemble d’architectures immersives et de paysages habités par une matière visuelle en mouvement, interrogeant la séparation physique entre deux réalités.


En collaboration avec le designer Antonin Sorel (à la scénographie) et le musicien Roger Tellier-Craig (à la création sonore), Sabrina Ratté imagine un archipel troublant, une suite d’îlots et de refuges en dehors du réel, comme un défilé d’utopies qui finiraient par se matérialiser.

Commissariat général : Jos Auzende

 

© Sabrina Ratté - Undream - 2018