Comment j'ai augmenté mon geste créatif grâce à l'IA
Lullaby Experience - Photo : Quentin Chevrier

Comment j'ai augmenté mon geste créatif grâce à l'IA

Par l'association des Anciens de Louis Lumière (ALL)

La table ronde, animée par François Clos, met à jour les rapports sans cesse renouvelés entre humain et machine, en déconstruisant les mythes et en se projetant dans la réalité complexe et passionnante de la création augmentée.

La transition au numérique dans les métiers du cinéma, de la photographie et du son est aujourd’hui derrière nous. Ce sont désormais les avancées dans le domaine du traitement de l’information et l’accroissement de la puissance de calcul des machines qui suscitent les questionnements, à l’heure où le mythe de machines pensantes et autonomes est ravivé.

Quelles sont les implications pour les créateurs et pour les concepteurs de la part toujours croissante dédiée aux algorithmes de calcul dans la production d’images et de sons ? Alors que l’intelligence artificielle est sur toutes les lèvres, qu’apporte-t-elle aux créateurs ?

Répondre à ces questions impose de se pencher sur le processus créatif en audiovisuel. D’appréhender les méthodes et les approches qui gouvernent la réalisation d’un plan, la création d’un son ou la captation d’une image à l’aune des instruments puissants dont nous nous sommes dotés. D’interroger ce que l’on délègue à l’ordinateur et aux microprocesseurs, et ce qui demeure singulier à chaque créateur.

Intervenants

  • Pierre Lelièvre : artiste et chercheur, il présente une approche originale de création picturale co-générée avec des réseaux de neurone entraînés... à l’écriture japonaise (Kanjis).

  • Jérôme Nika : chercheur à l’IRCAM, aujourd’hui en résidence artistique au studio du Fresnoy, il explore les potentialités offertes par la "mémoire musicale" de la machine dans un contexte de musique improvisée. Il se considère comme "luthier numérique".

  • Jean-Claude Heudin : scientifique, écrivain et compositeur, il est un spécialiste renommé de l’intelligence artificielle et retracera l’histoire mouvementée d’une discipline qui occupe à nouveau l’espace médiatique, en détricotant les idées reçues. Il éclaire son propos par ses recherches actuelles sur l’apprentissage des émotions par l’I.A., dans un cadre de co-composition musicale.

En partenariat avec

Rencontres

Jeux critiques

Jeux critiques

Prototypes pour penser l’après-croissance #1

Avec Disnovation.org, Pauline Briand, Julien Maudet et Clémence Seurat

Pour cette première séance, le collectif d’artistes nous invite à imaginer ce que pourrait être une société post-croissance à l’aide d’un jeu de cartes tactique.

  • jeudi 17 septembre 2020 à 19h00
Sur les traces de la banlieue du TURFU

Sur les traces de la banlieue du TURFU

Design Fiction Club - Saison 03

Avec What If? et l'Hypercube

La pandémie de la covid-19 a jeté une lumière crue sur les quartiers populaires. Le même récit dystopique sur ces territoires se perpétue, des médias nationaux aux clips de rap, en passant par les conversations Whatsapp. Et si d’autres récits étaient sous nos yeux ? Une expérience sonore immersive et participative.

  • Tous les mercredis et jeudis du 30 septembre au 22 octobre 2020.
Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

Good in Tech - Futurs Pluriels #1

Par la chaire Good in Tech, portée par l’EMI de Sciences Po et l’Institut Mines Telecom Business School et le Réseau Université de la Pluralité

Le numérique semble clairement contribuer à la crise écologique. Peut-il en aller autrement ? Et si c'est le cas, les grands projets technologiques doivent-ils être remis en question ? Peut-on penser un numérique durable ?

  • mercredi 7 octobre 2020 à 19h00