Contorsions #1
Extrait du film Levée © César Vayssié / Musée de la Danse.

Contorsions #1

8 films dits "de danse"

Cette soirée revisite et questionne le film de danse : 8 films comme 8 possibles, situés entre chorégraphie pure, hommage aux pionniers, danses de combat ou explorations des corps en 24 images par seconde.

Une soirée exceptionnelle du cycle Le Tour du jour qui revisite et questionne ce drôle de genre qu'est le film dit "de danse".

Sursauts de la rétine, sens entortillés, pulsations du projecteur, corps imbriqués et résistants : 8 films, 8 propositions, 8 possibles situés quelque part entre chorégraphie pure, hommage référencé aux pionniers, relecture des danses de combat ou explorations des corps en 24 (voire plus) images par seconde. Les projections sont suivies d'une conversation avec Ola Maciejewska, Louise Hémon et César Vayssié.

Cosmopol

Réalisation : Ola Maciejewska (Pologne 2014 – 11')
Un film dansé, « une chorégraphie pour la caméra » à l’intérieur de laquelle les mouvements sont perçus par le filtre de l’image et qui propose une reconfiguration de notre rapport au dispositif scénique ainsi qu’à notre manière de percevoir un corps dansant. Si le film prend ancrage dans ce qui lie cinéma expérimental et mouvement, il fait plus particulièrement écho à The Very Eye of Night (1958) de la cinéaste Maya Deren.

Les Indes galantes

Réalisation : Clément Cogitore (France – 2017 - 5'46)
Clément Cogitore adapte une courte partie de ballet des « Indes galantes » de Jean-Philippe Rameau, avec le concours d’un groupe de danseurs de Krump, et de trois chorégraphes : Bintou Dembele, Igor Caruge et Brahim Rachiki. Le Krump est une danse née dans les ghettos de Los Angeles dans les années 90. Sa naissance résulte des émeutes et de la répression policière brutale qui ont suivi le passage à tabac de Rodney King.

Le park

Réalisation : Randa Maroufi (France / Maroc - 2015 - 14')
Une lente déambulation dans un parc d’attraction abandonné au cœur de Casablanca. Le film dresse un portrait de jeunes qui fréquentent ce lieu et met en scène ces durées de vie, minutieusement recomposées et souvent inspirées d’une d’image trouvée sur les réseaux sociaux.

Novacières

Réalisation : (LA)HORDE (France - 2015 – 15')
Dans une aciérie abandonnée, la caméra suit des danseurs de jumpstyle accompagnés d’une chanteuse lyrique.

Bom Bom's Dream

Réalisation : Jeremy Deller et Cecilia Bengolea (GB - 2017 – 10')
Ce film retrace le destin de Bom Bom, une danseuse japonaise passionnée de dancehall et venue jusqu’en Jamaïque pour un concours de danse local. Pour leur deuxième collaboration, Cecilia Bengolea, chorégraphe et danseuse argentine, et Jeremy Deller, grand explorateur de la pop culture, explorent la question du corps, de son rôle et de sa place dans les croisements et échanges culturels.

Mutant Stage 5 : Cavern

Réalisation : Louise Hémon (France - 2016 – 4'20)
Chorégraphie : Alix Eynaudi / avec Alix Eynaudi et Matthieu Barbin 5e épisode de la série Mutant Stage / Commissariat Dimitri Chamblas et Amélie Couillaud pour Lafayette Anticipations - Production Casoar / Lafayette Anticipations
Une expédition dans une caverne pour pénétrer ses brèches et aspirer ses courants d'air. Un rituel souterrain pour danseurs qui s'emboîtent le pas. Ce film a été réalisé dans le chantier de la Fondation Lafayette Anticipations signée par l'architecte Rem Koolhaas.

Fiorucci Made me Hardcode

Réalisation : Mark Leckey (GB – 1999 – 15')
30 ans de culture club britannique sublimés par l'artiste britannique Mark Leckey (Turner Prize 2008)

Levée

Réalisation : Boris Charmatz et César Vayssié (France – 2014 – 14')
En une ronde hypnotique, une mosaïque d'actions simultanées glissant de corps en corps, les danseurs cherchent à produire un mirage : une impression subliminale se dégageant d'un enchaînement continu d'états. D’après Levée des conflits de Boris Charmatz (pièce pour 24 danseurs, créée en 2010).


En partenariat avec

Autres événements de la résidence « AMORE »

Projection
NE TRAVAILLE PAS (1968-2018)

NE TRAVAILLE PAS (1968-2018)Complet

de César Vayssié

Par AMORE

Avant-première en présence du réalisateur César Vayssié et de l'équipe du film. "Ne travaille pas" présente deux étudiants aux Beaux-Arts qui partagent une relation amoureuse et une recherche artistique dans une époque désorientée.

  • mercredi 14 novembre 2018 à 19h15
Projection
Angkar

Angkar

de Neary Adeline Hay

Par AMORE

Projection en présence de la réalisatrice et de Ysé Sorel, journaliste et cinéaste. Ce film documentaire suit le passé de Khonsaly, de retour dans un village cambodgien où il fait face à ses anciens bourreaux Khmers Rouges.

  • mercredi 12 décembre 2018 à 19h15
Projection
L'Empire de la perfection

L'Empire de la perfection

de Julien Faraut

Par AMORE

Projection en présence du réalisateur Julien Faraut. Ce documentaire de création est une plongée dans le Roland Garros du début des années 80, en compagnie du numéro un mondial John McEnroe.

  • mercredi 16 janvier 2019 à 19h15

Autres événements du cycle « Le Tour du jour »

Projection
NE TRAVAILLE PAS (1968-2018)

NE TRAVAILLE PAS (1968-2018)Complet

de César Vayssié

Par AMORE

Avant-première en présence du réalisateur César Vayssié et de l'équipe du film. "Ne travaille pas" présente deux étudiants aux Beaux-Arts qui partagent une relation amoureuse et une recherche artistique dans une époque désorientée.

  • mercredi 14 novembre 2018 à 19h15
Projection
Angkar

Angkar

de Neary Adeline Hay

Par AMORE

Projection en présence de la réalisatrice et de Ysé Sorel, journaliste et cinéaste. Ce film documentaire suit le passé de Khonsaly, de retour dans un village cambodgien où il fait face à ses anciens bourreaux Khmers Rouges.

  • mercredi 12 décembre 2018 à 19h15
Projection
L'Empire de la perfection

L'Empire de la perfection

de Julien Faraut

Par AMORE

Projection en présence du réalisateur Julien Faraut. Ce documentaire de création est une plongée dans le Roland Garros du début des années 80, en compagnie du numéro un mondial John McEnroe.

  • mercredi 16 janvier 2019 à 19h15