Dancing Heroes - spécial F.A.M.E

Avec les Nuits de la Gaîté, Sonotown et Point Carré

Après le succès de la nuit 100% live du festival 2015, F.A.M.E est ravi d’inviter Dancing Heroes, la soirée très spéciale du collectif Sonotown et de Point carré, qui convoquera l’esprit de la danse et de la house pour une nuit enfiévrée.

avec max graef + ge-ology + live à trois (LB aka LABAT + Mad Rey + Neue Grafik)

Pour les amateurs de danse en transe ou les "hocheurs" de tête à l'air approbateur, voici une soirée sans frontière de genres, un souffle d’une vitalité inédite dans la nuit parisienne. Aux manettes, deux entités unies par les liens du son, un collectif parisien aux activités proteiformes, bien installé dans le paysage culturel et un crew de quatre musiciens et danseurs, proche du label Beat X Changers et des Tap Water Jam ! Entre la house et le hip hop, dans l’esprit de la danse et du partage… DANCING HEROES ! 

MAX GRAEF (Ninja Tune - Money $ex Records)

Depuis deux ans, Max Graef est une des valeurs montantes de la house allemande. Originaire de Berlin, il fait ses premières armes chez Oye Records un des plus fameux disquaires de la ville. Initié très jeune à la house music, au funk, à la soul, au disco, au jazz ou au hip-hop, ce multi-instrumentiste signe son premier album en 2014 sur le label danois Tartelet. Il exerce aussi ses talents en tant que DJ ainsi que comme leader de son propre Live Band au sein duquel il tient la basse et s’occupe des compositions. En 2015, cet amoureux de la MPC signe une collaboration avec son pote Glen Astro chez Ninja Tune. Les deux compères se retrouvent également sur Money $ex Records, le label qu’ils montent en compagnie de Delfonic. Musicien, Dj, producteur, Max Graef est donc un artiste complet dont on a pas fini d’entendre parler. 

GE-OLOGY (Sound Signature) 

Artiste polymorphe aussi bien dans la musique que les arts visuels, GE-OLOGY mène sa barque depuis deux décennies entre la House et le Hip-Hop. Producteur de génie, passé par Sound Signature, le label de la légende Théo Parrish, il se fait aussi beatmaker pour des stars du calibre de Mos Def, Talib Kweli, De La Soul, Jill Scott ou même Tupac ! Né à Baltimore avant de migrer à New-York, il fait partie un temps du collectif « I Love Vinyl » et aiguise ses talents de DJ à travers le monde en puisant dans une collection de disques riche et variée qu’il diggue depuis plus de 30 ans. 

MAD REY (D.Ko Records - Vertv)

Mad Rey est le prodige de la team D.Ko Records chez qui il sort, en 2014, le tube "Quartier Sex" particulièrement apprécié et joué par des pointures comme Move D. Son deuxième EP "Salon de Thé", sorti il y a peu toujours chez D.Ko, risque une nouvelle fois de squatter les meilleurs dancefloors européens. Producteur, DJ, ses performances lives sont également des moments uniques comme lors du Weather Winter 2015 avec Kenny Dope, Lil Louis ou Dj Steaw. Ami du collectif Sonotown, cet accroc de la MPC et aux grooves inspirés du hip hop ou de la house des 90’s avait notamment joué en dj set pour l'Opening du Virgo le 25 septembre dernier. 

► NEUE GRAFIK (Beat X Changers - S3A Records)

Fred Bwelle alias Neue Grafik, membre du collectif Beat X Changers, est un habitué des soirées Sntwn et 75021.  Bien que son nom sonne à l'allemande, sa musique se tourne naturellement vers l'Angleterre, se rapprochant ainsi de ses influences principales, Untold et Ramadanman. Détenteur de plusieurs Ep aux allures Uk Garake & House ("Verdana", "Glasgow" et "Pris"), il se rapproche dans le même temps d'artistes partageant la même vision musicale que lui 123MRK, Tambour Battant ou encore S3A pour qu’il signe EP house très classe du nom de Solal. Cette année hormis ses performances live dans les plus gros clubs de Paris, il s’attache aussi à la création de son propre label, VERTV, en compagnie d’Hybu et Ev4ns et avec une première sortie signée… Mad Rey ! 

LB aka LABAT (Groovedge Records)

Véritable beat junkie, Labat est initié dès l’âge de 14 ans par ses frères à l’amour du vinyle, il se lance alors très rapidement dans l’art du DJ’ing et fait ses premières armes derrière les platines dans sa ville natale, Strasbourg. Sa soif de créativité le pousse vers la production de beats en tous genres ; il se procure une MPC et se transforme en authentique groovemaker. Repéré par les lyonnais de Groovedge Records, il passe à l’étape supérieure en concoctant un excellent live entre dub techno, house et instrus hip-hop. Entre la candeur qui émane de son travail et la surprenante maturité de ses productions, inspirées autant par ses influences hip hop (Beatminerz / O.G.C / J. Dilla) que par son goût prononcé pour la house old-school de Moodymann ou Theo Parrish, nul doute qu’il s’agit d’un talent à suivre de très près.

Autres événements du festival « F.A.M.E 2016 »

Projection
The Queen

The Queen

F.A.M.E Vintage Club

Présenté dans le cadre de F.A.M.E, festival cinéma & pop culture de la Gaîté lyrique.

  • samedi 12 mars 2016 à 20h30
Concert
Dancing Heroes - spécial F.A.M.E

Dancing Heroes - spécial F.A.M.E

Avec les Nuits de la Gaîté, Sonotown et Point Carré

Après le succès de la nuit 100% live du festival 2015, F.A.M.E est ravi d’inviter Dancing Heroes, la soirée très spéciale du collectif Sonotown et de Point carré, qui convoquera l’esprit de la danse et de la house pour une nuit enfiévrée.

  • Le 11 mars de 23h30 à 5h30
Projection
Breaking a Monster

Breaking a Monster

Première française

Présenté dans le cadre de F.A.M.E, festival cinéma & pop culture de la Gaîté lyrique.

  • vendredi 11 mars 2016 à 16h00