De la Terre à la Lune en passant par Mars
Maria-Ines Chevallier ©

De la Terre à la Lune en passant par Mars

Histoire culturelle d'une conquête imaginaire

De Neil Armstrong aux conspirationnistes, l'image joue un rôle central dans la construction ou la déconstruction de l'histoire de l'aventure spatiale.

 

Le premier pas sur la Lune : ce fut le sien ! Neil Armstrong, pionnier de l’Espace, vient de s’éteindre à l’âge de 82 ans. Il y a moins d’un demi-siècle, le 21 juillet 1969, le monde entier vivait avec passion ce contact initial avec un sol extraterrestre...

Rêves poétiques, puis utopies, l’odyssée lunaire devient, au XIXe siècle, un argument chéri de la littérature de science-fiction et d’anticipation. À partir des 1950, la conquête de la Lune va progressivement apparaître comme une probabilité technologique à la portée de l’homme. Films, documentaires et ouvrages mettent à profit toutes les ressources de l’iconographie scientifique et technique existante pour suggérer l’imminence du voyage sur la Lune…

Lorsqu’en 1974, Bill Kaysing publie son pamphlet "We Never Went to the Moon" (Nous ne sommes jamais allés sur la Lune), mettant en cause la véracité des alunissages du programme Apollo, son argumentation repose principalement sur la photographie.

Souvent sous-estimée, l’image joue ainsi un rôle central dans la construction ou la déconstruction de l’histoire de cette aventure spatiale, qu’il s’agisse d’assimiler le mythe à une réalité ou de contester l’authenticité des faits. Elle tient sa puissance de la croyance qui l’anime, laissant chacun libre d’imaginer la bande son pour l’illustrer…

Avec Nelly Ben Hayoun, performeuse et designer, et André Gunthert, historien, maître de conférences à l'EHESS

Dans le cadre de "Moon Dust Remix", un épisode du rendez-vous Technologies au quotidien.
Conférence de 18h30 à 20h au Musée des Arts et Métiers, 60 rue de Réaumur, Paris 3.
Gratuit sur inscription à musee-conf@cnam.fr
En partenariat avec : 

Rencontres

Electrical Walks Paris

Electrical Walks Paris

Inaudible Matters #0

Cette promenade imaginée par l'artiste Christina Kubisch dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • Du 12 septembre au 12 décembre 2019
Electrical Walks Paris avec l'artiste

Electrical Walks Paris avec l'artiste

Inaudible Matters #1

Cette promenade, imaginée et accompagnée par l'artiste Christina Kubisch, dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • mercredi 16 octobre 2019 à 15h00
  • mercredi 16 octobre 2019 à 18h00
Vers une observation corporelle de l'inaudible

Vers une observation corporelle de l'inaudible

Inaudible Matters #2

Performance de Mario de Vega et conférence de Maya Gratier

Que le réel puisse être parfois vide et silencieux à nos oreilles est d’abord l’expression de nos limites auditives. L’artiste Mario de Vega s’intéresse aux phénomènes normalement inécoutables et fait écho au travail de la chercheuse Maya Gratier sur les expériences auditives intra-utérines.

  • jeudi 24 octobre 2019 à 19h00