En ligne avec ARTE #1

En ligne avec ARTE #1

Anne Frank et les mangas

Tous les trimestres, ARTE vous convie à découvrir une nouvelle création interactive et vous propose d’explorer des formes de narration inédites, avec les auteurs et des invités.

 

Anne Frank au Pays du Manga
Un voyage en BD documentaire interactive

Par Alain Lewkovicz, Vincent Bourgeau, Samuel Pott et Marc Sainsauve, production Guillaume Podrovnik/ Subreal, en présence de l’équipe. Au Japon, le Journal d’Anne Frank reste un inépuisable best-seller - en manga aussi, forcément. Que révèle ce succès sur la mémoire de la seconde guerre mondiale au sein de la société nippone ?

Cocktail et ambiance musicale japonaise sélectionnée par Franck Stofer / jaapan.com

En partenariat avec
ARTE Actions Culturelles

Rencontres

Jeux critiques

Jeux critiques

17.09.20 à 19:00

Avec Disnovation.org, Pauline Briand, Julien Maudet et Clémence Seurat

Pour cette première séance, le collectif d’artistes nous invite à imaginer ce que pourrait être une société post-croissance à l’aide d’un jeu de cartes tactique.

Sur les traces de la banlieue du TURFU

Sur les traces de la banlieue du TURFU

Tous les mercredis et jeudis du 30.09 au 22.10.2020

Avec What If? et l'Hypercube

La pandémie de la covid-19 a jeté une lumière crue sur les quartiers populaires. Le même récit dystopique sur ces territoires se perpétue, des médias nationaux aux clips de rap, en passant par les conversations Whatsapp. Et si d’autres récits étaient sous nos yeux ? Une expérience sonore immersive et participative.

Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

07.10.20 à 19:00

Par la chaire Good in Tech, portée par l’EMI de Sciences Po et l’Institut Mines Telecom Business School et le Réseau Université de la Pluralité

Le numérique semble clairement contribuer à la crise écologique. Peut-il en aller autrement ? Et si c'est le cas, les grands projets technologiques doivent-ils être remis en question ? Peut-on penser un numérique durable ?