Jon Rafman, le randonneur du web

Rencontre avec Jon Rafman - dit - Kool-Aid Man, net-artiste prolifique qui nous emmène sur la Toile à la recherche d'objets insolites et d'endroits excitants.

 

Arpenteur du réseau internet, Jon Rafman, artiste canadien, fait partie de cette génération d'artistes surfeurs qui trouvent l'inspiration en dérivant de longues heures sur la Toile, à la recherche d'objets insolites et d'endroits excitant son imagination. Que ce soit sur le web, dans Street View, sur le globe Google Earth, ou dans le monde virtuel Second life (SL), version 3D du net façonnée par ses utilisateurs.

Résident depuis cinq ans de SL, Jon Rafman y tourne des films et organise à la demande des virées touristiques dans ses recoins les plus inavouables, sous les traits de son avatar rondouillard, Kool-Aid Man. Il a écumé avec la même curiosité les rues virtuelles de Street View, ces photos prises automatiquement par la voiture Google, qui mises bout à bout donnent l'impression de marcher dans les villes du monde sans quitter son ordinateur. Images séduisantes, curieuses, inhabituelles ou inespérées entrant accidentellement dans le champ de l'objectif qu'il a collectionné dans son projet 9-Eyes, et présentées sous forme de captures géantes aux dernières Rencontres photographiques d'Arles, dans le cadre de l'exposition iconoclaste From here now. Ces images lui ont inspiré une courte fiction, You, The world and I, où un orphée des temps modernes voyage autour du globe virtuel dans les endroits qu'il a visité avec son amante, espérant trouver des images d'elles saisies aléatoirement par la voiture google. Il a également réalisé un court-métrage dans Second life, Codes of honor, sur la vie d'un joueur professionnel de jeu vidéo, réalisé à partir d'interviews de pro-gamers américains.

Conférence en anglais

 

Folklore du web, un cycle proposé par Marie Lechner

Internet a généré son propre folklore. Une culture populaire née de la rencontre créative entre individus et logiciels qui prend de multiples formes: des fonds d'écran étoilées ou gifs animés emblématiques des débuts du web, à la prolifération des LOLS cats, images rigolotes de chats, aux vidéos youtube et phénomènes viraux, comme le Star War Kid, le Rickroll et autre Bed Intruder. Une fois par mois, La Gaité se transforme en "surfing club", et vous invite à découvrir différentes facettes de cette pop culture informatique.

Rencontres

Electrical Walks Paris

Electrical Walks Paris

Inaudible Matters #0

Cette promenade imaginée par l'artiste Christina Kubisch dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • Du 12 septembre au 12 décembre 2019
Electrical Walks Paris avec l'artiste

Electrical Walks Paris avec l'artiste

Inaudible Matters #1

Cette promenade, imaginée et accompagnée par l'artiste Christina Kubisch, dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • mercredi 16 octobre 2019 à 15h00
  • mercredi 16 octobre 2019 à 18h00
Vers une observation corporelle de l'inaudible

Vers une observation corporelle de l'inaudible

Inaudible Matters #2

Performance de Mario de Vega et conférence de Maya Gratier

Que le réel puisse être parfois vide et silencieux à nos oreilles est d’abord l’expression de nos limites auditives. L’artiste Mario de Vega s’intéresse aux phénomènes normalement inécoutables et fait écho au travail de la chercheuse Maya Gratier sur les expériences auditives intra-utérines.

  • jeudi 24 octobre 2019 à 19h00