[ANNULÉ] Juniore

[ANNULÉ] Juniore

L'événement prévu à la Gaîté Lyrique est malheureusement annulé.

Message de Juniore :


"Chers amis,
On a pris la décision difficile d’annuler - cette fois encore - la tournée de Juniore, prévue pour les mois de mars/avril prochains. Vous l’imaginez sans doute, ça n’est pas une décision prise à la légère, et elle nous a valu encore et encore des nuits d’insomnie. On est très conscients des conséquences que ça implique, non seulement pour nous, pour ce disque que l’on aura jamais pu défendre ni présenter, mais aussi pour tous les gens qui ont travaillé à organiser ces concerts, qui nous ont fait confiance et qui nous ont donné une chance - pas une, pas deux, mais trois fois ! Depuis le début de cette période sombre. Une chance de se produire sur scène, de diffuser notre musique et de faire de la résistance pour redonner de la valeur à nos professions soit disant non essentielles. Et pour honorer la tournée initialement prévue en mars 2020, ce bon moment qu’on nous a chipé, à nous, comme tous ces bons moments qu’on a chipés au reste du monde. Et c’est vrai, les deux dernières années ont été pénibles pour nous tous. Et en mars 2020, 15 jours après la sortie de l’album, Juniore était prêt ! Pour la première fois, avec le soutien de gens avec qui on a une vraie complicité, Radical en France et UTA en UK. Une bonne dose de travail et d’enthousiasme, et tout paraissait possible ! Mais deux ans plus tard, la moitié des disques qu’on avait fait pressés ont disparu et n’ont jamais été distribués. Les tee-shirts et goodies qu’on avait fait fabriquer sont toujours dans la réserve d’une boutique qui a fermé pendant le premier confinement et jamais rouvert. Nos partenaires chez Sony France et Outré en Angleterre ont été frappés de plein fouet par la crise.

C’est toujours un pari et on le sait bien ! Et nous aussi, on a envie de croire que la situation s’améliore et qu’on peut recommencer à vivre, à souffler, à respirer. Mais avec la nouvelle vague de cas Omicron qui s’abat sur l’Europe en ce moment, la possibilité d’une annulation de dernière minute est à nouveau probable. Peut-être encore pire, pour nous, la possibilité de faire une tournée comme celle qu’on avait envisagée il y a deux ans s’éloigne chaque jour un peu plus : les concerts en Europe ne se feront pas. En Angleterre non plus. Au mieux, il restera en demi teinte, quelques concerts pour lesquels il faudra composer avec la distanciation sociale, les masques obligatoires, les pass vaccinaux. Sans avoir la possibilité de sortir des nouvelles choses pour promouvoir cette tournée, avec l’embouteillage de projets/tournées/sorties.

C’est un pari qu’on n’a tout simplement plus les moyens de faire, au risque trop grand de tout perdre. Alors on a pris cette décision, nulle. Navrés, et profondément désolés surtout, de ne pas pouvoir honorer nos engagements. On espère que vous comprendrez. S’il y a quelque chose qu’on peut faire.


Merci encore de nous avoir soutenus jusqu’ici et on espère vite, se racheter pour la suite.
Désespérément optimistes,
Juniore"


Juniore grandit.

Après presque trois ans de concerts un peu partout dans le monde, un nouvel album « Un, Deux, Trois », est sorti début 2020.

Enregistré par Samy Osta (La Femme, Feu ! Chatterton) ce nouvel album de Juniore est rempli de ces sonorités particulières, de ce savoureux mélange des genres et des époques et de la délicatesse brute qui caractérisent Juniore. Les nouvelles ritournelles continuent d’explorer le monde moderne tel qu’on ne l’imaginait pas tout à fait dans la France des sixties. Un genre de rencontre improbable entre Brigitte Bardot muse et l’univers loufoque des B-52’s - des chansons qui racontent l’époque actuelle dans tout ce qu’elle a de plus anachronique. A travers des slows langoureux, des rythmes qui twistent, Juniore raconte des histoires d’amour et de désamour, sceptiques et convaincues, toujours graves et légères, portées par des mélodies imprégnées des culture 60’s acidulée et teintées de mélancolie apocalypse, un genre de « yéyé noir » dont seul Juniore a le secret.

Toujours nostalgique, mais jamais rétro. Avec son charme discret, Juniore n’est pas à un paradoxe près. Mené par Anna Jean, le groupe de garçonnes à géométrie variable n’est pas simplement féministe ni seulement féminin. Sur scène, un personnage fantasque et mystérieux les accompagne. Comme dans un jeu de tarot que l’on bat, pour ce nouvel album, Juniore se produit à trois. « Un, Deux, Trois » Anna Jean chante de sa voix veloutée et partage guitares et claviers avec l’électrique Samy Osta, Swanny Elzingre est lumineuse et toute en forces sensuelles à la batterie.

Un projet artisanal - Anna écrit les chansons qu’elle joue avec Swanny et que Samy sublime. Elle dessine aussi les pochettes et assemble les vidéos avec l’aide de ses amis. Et si l’époque yéyé- Françoise, Sylvie et Sheila ne semble jamais très loin de cet imaginaire, elle ne la résume pas pour autant. Les urgences contemporaines se sont infiltrées dans les chansons, au plus profond des textes subtils et des mélodies délicates. Imprégnées de rêves cinéphiles, comme la bande son d’un road-movie inspiré par l’univers fantastique de Sergio Leone, de Romero, Polanski, Carpenter, Tarantino et le monde insensé de Jodorowsky - Juniore raconte ces anecdotes qui résument l’histoire, tirées de faits réels, d’affaires sensibles, d’intrigues quotidiennes, d’évènements ordinaires. Les orgues et les guitares mènent la lecture de ces morceaux qui se déclinent comme une narration en plusieurs chapitres, dans une autre dimension où tous les mélanges seraient autorisés.

 

Une co-réalisation Radical Productions & La Gaîté Lyrique.

 

Musiques et spectacle vivant

Yann Tiersen

Yann Tiersen

Electronic Live & Visual Performance

18 & 19.09.22

Acheter des billets
Voir tout