La start-up nation: un cirque sans filet
Shouldn't you be working? Silvio Lorusso

La start-up nation: un cirque sans filet

Étudier les cultures du numérique #2

Avec Silvio Lorusso et Aude Launay

Entrepreneur ou travailleur précaire ? Bienvenue dans l’entreprécariat, un néologisme forgé par Silvio Lorusso, chercheur et artiste, qui nous guide à travers un monde où le changement est considéré comme naturel et sain, quoi qu’il apporte.

Son premier livre publié intitulé Entreprecariat : Everyone Is an Entrepreneur, Nobody Is Safe (ed. it. Krisis Publishing, 2018; ed. angl. Onomatopee, 2019) dépeint un monde peuplé de posters de motivations, d’outils pour améliorer la productivité, de bureaux mobiles et de techniques de développement personnel.

Un monde dans lequel un mélange d’idéologie entrepreneuriale et de précarité généralisée régit les réseaux sociaux professionnels, les marchés en ligne pour le travail free-lance et les plateformes de financement participatif. Le résultat ? Une vie en version bêta permanente, aux implications parfois tragiques. Aude Launay est commissaire de deux expositions autour de la notion d'"algotaylorism" qui explorent l’économie de l’attention et le travail des non-travailleurs, le management algorithmique des travailleurs, le micro-travail, la place de l’intelligence artificielle.

Intervenant·e·s :

  • Silvio Lorusso : chercheur affilié à l’Institute of Network Culture d’Amsterdam, il est professeur de Coding créatif à la Royal Academy of Art à La Haye et chercheur à la Willem de Kooning Academy. Il est membre du collectif Varia. Sa pratique artistique combine différents média comme la vidéo, les sites web, les livres d’artistes, les installations.

  • Aude Launay : curatrice et autrice, elle présente du 13 février au 26 avril l’exposition Algotaylorism à la Kunsthalle de Mulhouse puis Algotaylorism: Rage Against The Machine, à l’Espace Gantner du 19 avril au 11 juillet.

Dans le cadre du séminaire "Étudier les cultures du numérique" animé à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales par Antonio Casilli, professeur à Telecom Paris, la Gaîté Lyrique accueille quatre rencontres publiques autour de la question des mutations du travail à l’ère du numérique. Chaque séance est l’occasion d’un dialogue entre des chercheur·euse·s et des artistes de renom international.


En partenariat avec

Autres événements du cycle « Étudier les cultures du numérique : Le côté obscur du futur du travail »

Rencontre
[EN ATTENTE DE REPORT] L'IA est-elle la "destinée manifeste" du travail humain ?

[EN ATTENTE DE REPORT] L'IA est-elle la "destinée manifeste" du travail humain ?

Étudier les cultures du numérique : le côté obscur du futur du travail #3

Avec Antonio Casilli et le collectif RYBN

En 2003, le pionnier des systèmes experts Edward Feigenbaum qualifiait l’intelligence artificielle de "destinée manifeste" de nos sociétés. Ce slogan cache les défaillances d’une discipline qui n’arrive pas encore à s’attaquer à "la vraie majesté de l’intelligence générale".

  • jeudi 9 avril 2020 à 19h00
Atelier de sociologie populaire des controverses

Atelier de sociologie populaire des controverses

Les intelligences artificielles (IA) sont-elles vraiment intelligentes ?

Bien loin d’être capable de penser de manière autonome ou de supplanter les capacités humaines, l’IA nourrit une controverse autour de l’existence réelle ou fantasmée de son « intelligence ». En deux séances, cet atelier propose une enquête pratique et documentée afin de mieux cerner son fonctionnement et de démythifier ses implications.

  • mercredi 22 avril 2020 à 19h00
  • mercredi 27 mai 2020 à 19h00
Rencontre
Il faut toute une culture pour faire une IA

Il faut toute une culture pour faire une IA

Étudier les cultures du numérique #4

Avec Lilly Irani et Elisa Giardina Papa

La chercheuse Lilly Irani et l'artiste Elisa Giardina Papa explorent la question du micro-travail, tâches faiblement rémunérées consistant à transcrire, annoter, reconnaître des images ou étiqueter des contenus pour entraîner les algorithmes.

  • jeudi 28 mai 2020 à 19h00