Lancement de la nouvelle plateforme internet de l’Encyclopédie de la parole

L’Encyclopédie de la parole est un collectif né en 2007 aux Laboratoires d’Aubervilliers. Depuis plus de 10 ans, elle récolte des enregistrements de paroles qu’elle met en regard au sein d’une collection ordonnée par phénomènes (Compression, Plis, Alternance, Mélodie, Cadence, Projection, Résidus..). En regard également sous forme de performances, de spectacles, d’analyses et de jeux. L’ensemble de la collection est publié sur une plateforme internet dédiée.

Pour la soirée de lancement du 26 avril, l’Encyclopédie de la parole invite l’auteure et compositrice Valérie Philippin à mettre en jeu et en espace la collection et son principe de publication en ligne. Valérie Philippin a conçu, à partir de la plateforme et de son interface, une performance/conférence/effeuillage intitulée Encyclopédie de la parole et invention musicale.

La performance de Valérie Philippin sera précédée d’une présentation des travaux de l’Encyclopédie de la parole.
Le site web sera également consultable au centre de ressources de la Gaîté Lyrique.

Encyclopédie de la parole et invention musicale 

par Valérie Philippin

Valérie Philippin est chanteuse spécialisée dans le répertoire contemporain, auteure du livre « La voix soliste contemporaine » paru en 2017 aux éditions Symétrie. Elle a préparé vocalement les comédiens lors de la création de « Suite n°2 » et « Suite n°3 » de Joris Lacoste et l’Encyclopédie de la parole.

Il n’y eut point d’abord d’autre musique que la mélodie, ni d’autre mélodie que le son varié de la parole (J.J. Rousseau, Essai sur l’origine des langues, chap. XI)

Quel moyen, quel appareil plus merveilleux pour explorer la musicalité de la langue parlée que la fabuleuse et désormais indispensable Encyclopédie de la parole ? Pour la vocaliste que je suis, passionnée par les nouvelles vocalités de la musique contemporaine, toujours en quête de nourriture pour la recherche, l’improvisation et la composition vocale, la découverte du site de l’Encyclopédie a provoqué le plus complet ravissement ! C’est une forêt à la fois vierge et balisée, un espace conquis et à ré-explorer sans cesse, une carte d’un ciel aux constellations innombrables, un eldorado dont les pépites ne s’épuisent jamais…

Est-ce que la parole s’invente ? Au-delà des normes du langage, au-delà des habitudes partagées, imposées, quels sont ces rythmes, ces intonations, ces dynamiques et ces inflexions, ces couleurs de phonèmes, ces sons inédits, ces percussions de syllabes, ces polyphonies aléatoires, ces timbres de voix qui font de la parole un véritable chant libre, unique et incomparable d’une personne à l’autre ?

Pour témoigner de la réinvention perpétuelle, consciente ou non, de la musicalité de la parole par tous ceux qui la pratiquent au quotidien, en orateur, au théâtre, en littérature, en poésie, en musique, il fallait créer cet outil généreux et gourmand, cette collection raide dingue des mots et des voix qui nous donnent à entendre dans la parole tous les chants secrets qui s’y déploient.

Une source inépuisable d’inspiration verbale et musicale, un outil de création dont je me propose de dévoiler quelques emplois en résonance avec ma pratique d’interprète du répertoire contemporain, d’improvisatrice et d’auteure-compositrice.

Rencontres

Jeux critiques

Jeux critiques

Prototypes pour penser l’après-croissance #1

Avec Disnovation.org, Pauline Briand, Julien Maudet et Clémence Seurat

Pour cette première séance, le collectif d’artistes nous invite à imaginer ce que pourrait être une société post-croissance à l’aide d’un jeu de cartes tactique.

  • jeudi 17 septembre 2020 à 19h00
Sur les traces de la banlieue du TURFU

Sur les traces de la banlieue du TURFU

Design Fiction Club - Saison 03

Avec What If? et l'Hypercube

La pandémie de la covid-19 a jeté une lumière crue sur les quartiers populaires. Le même récit dystopique sur ces territoires se perpétue, des médias nationaux aux clips de rap, en passant par les conversations Whatsapp. Et si d’autres récits étaient sous nos yeux ? Une expérience sonore immersive et participative.

  • Tous les mercredis et jeudis du 30 septembre au 22 octobre 2020.
Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

Good in Tech - Futurs Pluriels #1

Par la chaire Good in Tech, portée par l’EMI de Sciences Po et l’Institut Mines Telecom Business School et le Réseau Université de la Pluralité

Le numérique semble clairement contribuer à la crise écologique. Peut-il en aller autrement ? Et si c'est le cas, les grands projets technologiques doivent-ils être remis en question ? Peut-on penser un numérique durable ?

  • mercredi 7 octobre 2020 à 19h00