Lancement de la nouvelle plateforme internet de l’Encyclopédie de la parole

L’Encyclopédie de la parole est un collectif né en 2007 aux Laboratoires d’Aubervilliers. Depuis plus de 10 ans, elle récolte des enregistrements de paroles qu’elle met en regard au sein d’une collection ordonnée par phénomènes (Compression, Plis, Alternance, Mélodie, Cadence, Projection, Résidus..). En regard également sous forme de performances, de spectacles, d’analyses et de jeux. L’ensemble de la collection est publié sur une plateforme internet dédiée.

Pour la soirée de lancement du 26 avril, l’Encyclopédie de la parole invite l’auteure et compositrice Valérie Philippin à mettre en jeu et en espace la collection et son principe de publication en ligne. Valérie Philippin a conçu, à partir de la plateforme et de son interface, une performance/conférence/effeuillage intitulée Encyclopédie de la parole et invention musicale.

La performance de Valérie Philippin sera précédée d’une présentation des travaux de l’Encyclopédie de la parole.
Le site web sera également consultable au centre de ressources de la Gaîté Lyrique.

Encyclopédie de la parole et invention musicale 

par Valérie Philippin

Valérie Philippin est chanteuse spécialisée dans le répertoire contemporain, auteure du livre « La voix soliste contemporaine » paru en 2017 aux éditions Symétrie. Elle a préparé vocalement les comédiens lors de la création de « Suite n°2 » et « Suite n°3 » de Joris Lacoste et l’Encyclopédie de la parole.

Il n’y eut point d’abord d’autre musique que la mélodie, ni d’autre mélodie que le son varié de la parole (J.J. Rousseau, Essai sur l’origine des langues, chap. XI)

Quel moyen, quel appareil plus merveilleux pour explorer la musicalité de la langue parlée que la fabuleuse et désormais indispensable Encyclopédie de la parole ? Pour la vocaliste que je suis, passionnée par les nouvelles vocalités de la musique contemporaine, toujours en quête de nourriture pour la recherche, l’improvisation et la composition vocale, la découverte du site de l’Encyclopédie a provoqué le plus complet ravissement ! C’est une forêt à la fois vierge et balisée, un espace conquis et à ré-explorer sans cesse, une carte d’un ciel aux constellations innombrables, un eldorado dont les pépites ne s’épuisent jamais…

Est-ce que la parole s’invente ? Au-delà des normes du langage, au-delà des habitudes partagées, imposées, quels sont ces rythmes, ces intonations, ces dynamiques et ces inflexions, ces couleurs de phonèmes, ces sons inédits, ces percussions de syllabes, ces polyphonies aléatoires, ces timbres de voix qui font de la parole un véritable chant libre, unique et incomparable d’une personne à l’autre ?

Pour témoigner de la réinvention perpétuelle, consciente ou non, de la musicalité de la parole par tous ceux qui la pratiquent au quotidien, en orateur, au théâtre, en littérature, en poésie, en musique, il fallait créer cet outil généreux et gourmand, cette collection raide dingue des mots et des voix qui nous donnent à entendre dans la parole tous les chants secrets qui s’y déploient.

Une source inépuisable d’inspiration verbale et musicale, un outil de création dont je me propose de dévoiler quelques emplois en résonance avec ma pratique d’interprète du répertoire contemporain, d’improvisatrice et d’auteure-compositrice.

Rencontres

[EN ATTENTE DE REPORT] Machines néphologiques

[EN ATTENTE DE REPORT] Machines néphologiques

Chimères scientifiques #4

Performance de Félicie Estienne d'Orves et Julie Rousse et conférence de Fleur Hopkins

Par mesure de précaution et conformément aux directives communiquées par les pouvoirs publics, la Gaîté Lyrique est fermée jusqu’au 6 avril inclus. Merci pour votre compréhension. Prenez soin de vous et de vos proches.

  • jeudi 2 avril 2020 à 19h00
[EN ATTENTE DE REPORT] Ce que l’on nous donne à voir : politiques du visible à l'ère du numérique

[EN ATTENTE DE REPORT] Ce que l’on nous donne à voir : politiques du visible à l'ère du numérique

Par le Mouton Numérique

Ce débat questionne les dispositifs qui filtrent les contenus sur le web. Comment se déterminent les limites de notre champ de visibilité ? Qui en est responsable ? Où et comment les élargir, les contester ?

  • mercredi 8 avril 2020 à 19h00
[EN ATTENTE DE REPORT] L'IA est-elle la "destinée manifeste" du travail humain ?

[EN ATTENTE DE REPORT] L'IA est-elle la "destinée manifeste" du travail humain ?

Étudier les cultures du numérique : le côté obscur du futur du travail #3

Avec Antonio Casilli et le collectif RYBN

En 2003, le pionnier des systèmes experts Edward Feigenbaum qualifiait l’intelligence artificielle de "destinée manifeste" de nos sociétés. Ce slogan cache les défaillances d’une discipline qui n’arrive pas encore à s’attaquer à "la vraie majesté de l’intelligence générale".

  • jeudi 9 avril 2020 à 19h00