Le traitement automatique des langues et le journalisme des données

Un verre derrière l'écran

Un Verre Derrière l'Écran, rendez-vous proposé par l'école HETIC, invite Xavier Tannier.

Xavier Tannier - Google Award 2015 - Université Paris Sud; CNRS

Les technologies de l'information et de la communication ont produit des outils et des méthodes permettant de rendre la production d'information plus démocratique. Un résultat de ce processus est que le bruit engendré par le contenu peut empêcher d'accéder à la connaissance qu'il véhicule. Sans organisation hiérarchique et sans contextualisation, le citoyen manque de perspective pour comprendre et assimiler la multiplicité d'événements portée à sa connaissance chaque jour, et pour les relier à des événements passés.

Dans ce contexte, journalistes et technologues ont développé la notion de "journalisme de données". Cette pratique nouvelle du journalisme tire partie des données numériques disponibles pour produire et distribuer l'information. Elle bénéficie notamment de la popularité croissante de l'Open Data et de bases de connaissances, ainsi que des travaux récents en visualisation de données, pour faciliter l'analyse de l'information et proposer une grande variété de points de vue.

Le traitement automatique des langues est une discipline de l’intelligence artificielle à mi-chemin entre l’informatique et la linguistique, qui a pour but d’analyser le langage humain, et dans notre  cas, le texte. La fouille de texte s'applique à l'extraction d'informations pertinentes dans une grande quantité de données textuelles.

Prochains rendez-vous

20 mai : Fundi : l'amour aux enchères !
L'équipe de Fundi, application de rencontres exclusives 

10 juin : C'est magique ! Les Arts Trompeurs : Machines, Magies, Médias
Giusy Pisano : Professeur des Universités à l'ENS Louis Lumière ; Directrice de recherche à l'Ecole doctorale "Arts et Médias" - Université Sorbonne Nouvelle Paris III

un verre derrière l'ecran

Un Verre Derrière l'Écran vise à enquêter, du point de vue des sciences humaines et sociales, sur les enjeux des nouvelles technologies dans la société et culture contemporaines. Il s’agit d’une occasion de débat autour de théories, méthodes et pratiques liées au monde numérique. Le but étant de débattre et discuter de façon critique afin d’approfondir et former l’opinion publique sur ce domaine. La rencontre veut ainsi être un pont entre les sciences humaines et les acteurs du numériques, visant à approfondir les enjeux théoriques liés à la pratique des entreprises impliquées dans le secteur. Les séances sont donc ouvertes à tout public et accueilleront des invités académiques, du monde professionnel et des médias.

en partenariat avec 

 

Responsable scientifique et coordinateur : 
Peppe Cavallari -Enseignant de Philosophie et Internet à Hétic

Rencontres

Electrical Walks Paris

Electrical Walks Paris

Inaudible Matters #0

Cette promenade imaginée par l'artiste Christina Kubisch dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • Du 12 septembre au 12 décembre 2019
Electrical Walks Paris avec l'artiste

Electrical Walks Paris avec l'artiste

Inaudible Matters #1

Cette promenade, imaginée et accompagnée par l'artiste Christina Kubisch, dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • mercredi 16 octobre 2019 à 15h00
  • mercredi 16 octobre 2019 à 18h00
Vers une observation corporelle de l'inaudible

Vers une observation corporelle de l'inaudible

Inaudible Matters #2

Performance de Mario de Vega et conférence de Maya Gratier

Que le réel puisse être parfois vide et silencieux à nos oreilles est d’abord l’expression de nos limites auditives. L’artiste Mario de Vega s’intéresse aux phénomènes normalement inécoutables et fait écho au travail de la chercheuse Maya Gratier sur les expériences auditives intra-utérines.

  • jeudi 24 octobre 2019 à 19h00