L'Élection Parfaite
« Una historia nunca contada desde abajo » de Regina de Miguel

L'Élection Parfaite

« Au cours des élections présidentielles 2016, le monde en deux dimensions de l’Internet s’est révélé plus décisif que le monde en trois dimensions du contact humain »
constate l’historien de l’Holocauste Timothy Snyder dans son livre « On Tyranny » où il alerte de manière incisive et précise l’opinion sur les dangers qu’encoure aujourd’hui la démocratie américaine.

A l’occasion des élections présidentielles françaises, la Gaîté Lyrique souhaite questionner la politique en deux dimensions dans une perspective historique, artistique et critique.

Les élections sont habituellement vécues comme un moment privilégié où la société se représente à elle-même à travers une parole et des débats publics. Mais le rituel se déroule aujourd’hui de plus en plus au sein d’environnements numériques à travers lesquels de nouvelles formes de mobilisation de l’électorat et de nouveaux acteurs s’affirment. 


Bulles et pratiques filtrantes, fake news et post-vérité, cyberattaques et trolls, bots et digital labor, redéfinissent l’environnement et l’atmosphère politique. Ces processus semblent-ils aujourd’hui décisifs influent sur nos perceptions, structurent notre imagination, polarisent nos jugements au point de dissoudre l’idée d’une réalité communément partagée. L’espace de la communication s’organise comme un espace cybernétique chaotique où les informations agissent et réagissent dans un système écologique complexe et volatile.
L’Election Parfaite renvoie à l’idée que c’est également un environnement manipulable, que des stratégies inédites peuvent y être menées à bien et avec succès.

Alors que l’Internet, et les réseaux sociaux notamment, ont suscité ces dernières années tout un discours sur des formes renouvelées de participation à la politique et de nouvelles formes de mobilisations insurrectionnelles comme lors des Printemps Arabes, ils deviennent aujourd’hui le vecteur de manipulation associant idéologie sur-mesure, collectage à grande échelle de données et techniques poussées de marketing à partir du profilage de l’électeur-consommateur. En deçà de la rationalité des débats publics, les élections reposent-elles sur des boîtes noires à l’insu des citoyens ?

Le temps fort

L’Election Parfaite associe pendant trois jours projections, performances, tables-rondes, conférences, et expérimentations, pour explorer sous divers angles et parfois avec humour les ressorts actuels de la vie démocratique sous tension cybernétique et numérique. 

L’Election Parfaite est une proposition de Franck Bauchard, directeur du Techne Institute on Arts and Emerging Technologies de l’Université de Buffalo (USA) et Marie Lechner. 

En partenariat et avec 

L’élection Parfaite est le second volet d’une recherche artistique sur
démocratie et réseaux sociaux amorcée dans le contexte des élections
présidentielles aux USA par l’Institut Techne de l’Université de Buffalo.

Partenaire diffusion :

Etablissement culturel de la Ville de Paris