Les sauvages de nos sociétés numériques : un nouveau regard sur la magie informatique

Un verre derrière l'écran

Qui sont, aujourd’hui, les Sauvages de nos sociétés numériques?

Milad Doueihi présente son ouvrage à paraitre : 
Un sauvage chez les geeks


Une querelle de mots ? Le monde à l’envers ? On ne sait plus. Sauf qu’entre Geeks et Sauvages, les liens sont anciens et forts, voire même intimes. Le triomphe des premiers, couronné par le tout numérique, nous invite à interroger, grâce au regard particulier des Sauvages, la « magie » informatique. Ainsi défilent le lien social, la ville et le territoire, l’identité, pour ne rien dire de l’économie et la culture… Les Geeks étaient naguère les Sauvages de nos sociétés modernes. Qui sont, aujourd’hui, les Sauvages de nos sociétés numériques?     

Milad Doueihi est titulaire de la Chaire d'humanisme numérique Sorbonne Universités & Labex OBVIL (Université Paris-Sorbonne). Il est l'auteur de Pour un humanisme numérique (Seuil, 2011), La Grande Conversion numérique suivi de Rêveries d’un promeneur numérique (Points, 2011) et de Qu'est-ce que le numérique ? (PUF, 2013).

Rencontres

Electrical Walks Paris

Electrical Walks Paris

Inaudible Matters #0

Cette promenade imaginée par l'artiste Christina Kubisch dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • Du 12 septembre au 12 décembre 2019
Electrical Walks Paris avec l'artiste

Electrical Walks Paris avec l'artiste

Inaudible Matters #1

Cette promenade, imaginée et accompagnée par l'artiste Christina Kubisch, dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • mercredi 16 octobre 2019 à 15h00
  • mercredi 16 octobre 2019 à 18h00
Vers une observation corporelle de l'inaudible

Vers une observation corporelle de l'inaudible

Inaudible Matters #2

Performance de Mario de Vega et conférence de Maya Gratier

Que le réel puisse être parfois vide et silencieux à nos oreilles est d’abord l’expression de nos limites auditives. L’artiste Mario de Vega s’intéresse aux phénomènes normalement inécoutables et fait écho au travail de la chercheuse Maya Gratier sur les expériences auditives intra-utérines.

  • jeudi 24 octobre 2019 à 19h00