Machines bricolées

Chimères scientifiques #1

Performance de Julien Maire et conférence de Fleur Hopkins

Prenons part à un voyage dans la vie rêvée des machines, conjugué au futur antérieur. La chercheuse Fleur Hopkins propose de (re)découvrir un genre littéraire méconnu, le merveilleux-scientifique. Première exploration avec l'artiste Julien Maire.

Chimères scientifiques : La vie rêvée des machines

Prenons prendre part à un voyage dans la vie rêvée des machines, conjuguée au futur antérieur. La chercheuse Fleur Hopkins propose au cours de quatre conférences de (re)découvrir un genre littéraire méconnu, le merveilleux-scientifique, en compagnie d’artistes dont l’oeuvre fait écho à cet imaginaire oublié.

En savoir + sur le cycle

Machines bricolées

Théorisé en 1909 par le romancier français Maurice Renard, le merveilleux-scientifique déploie un vaste imaginaire où les héros sont capables de lire les pensées, de traverser la matière ou de se faire aussi petits qu'un atome. Les récits merveilleux-scientifiques fourmillent de médias bricolés, inventés ou rafistolés. Souvent, ils sont le fruit de la rencontre entre plusieurs machines inattendues, héritées de la biologie, de l'occulture, des fantasmagories ou des spectacles de music-hall. Les Invisibles, qui projettent au microscope-géant électrique les microbes contenus dans une goutte d'eau, font fureur. 

Performance : Daisy Chain

La technologie surpasse aujourd’hui les rêves les plus fous des magiciens des XIXe et XXe siècles. Substituant l’agilité des doigts à l’ingéniosité mécanique, le virtuel et le sans-fil s’imposent désormais comme les moyens les plus sophistiqués d’atteindre des effets d’émerveillement.

Dans cette conférence-performance, intitulée Daisy Chain, consacrée à la nature et l'essence des pratiques spectaculaires, Julien Maire endosse avec humour le rôle d’un illusionniste électronique et développe une histoire parallèle des machines pour explorer les enjeux du désenchantement.

Intervenant·e·s

  • Julien Maire : il travaille depuis le milieu des années 90 au croisement de plusieurs disciplines comme la performance, l'installation média et le cinéma, produisant des œuvres-performances lives et hybrides.

  • Fleur Hopkins : doctorante en histoire de l’art (Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et chercheuse invitée au département sciences et techniques de la BnF, son travail propose d’étudier la culture visuelle et les médias imaginaires du genre littéraire méconnu du merveilleux-scientifique. Elle a été commissaire de l’exposition Le merveilleux-scientifique. Une science-fiction à la française à la Bibliothèque Nationale de France et soutient sa thèse sur le sujet à l’hiver 2019.

Autres événements du cycle « Chimères scientifiques »

Rencontre
Machines néphologiques

Machines néphologiques

Chimères scientifiques #2

Performance de Félicie Estienne d'Orves et Julie Rousse et conférence de Fleur Hopkins

Le merveilleux-scientifique, genre littéraire méconnu du début du XXe siècle, regorge de machines imaginaires. La chercheuse Fleur Hopkins explore les "machines néphologiques" qui projettent sur les astres des images destinées aux extraterrestres.

  • jeudi 19 décembre 2019 à 19h00
Rencontre
Machines parasites

Machines parasites

Chimères scientifiques #3

Performance de Mael Le Mée, Michel Bananes Jr et Isabelle Solas et conférence de Fleur Hopkins

La chercheuse Fleur Hopkins propose de (re)découvrir un genre littéraire méconnu, le merveilleux-scientifique, et les machines imaginaires qui peuplent ses récits. Cette séance se penche sur les "machines parasites".

  • jeudi 16 janvier 2020 à 19h00
Rencontre
Machines fluidiques

Machines fluidiques

Chimères scientifiques #4

Performance de Jamie Allen et Moritz Greiner-Petter et conférence de Fleur Hopkins

Le merveilleux scientifique, genre littéraire méconnu, regorge de "machines fluidiques" capables de lire les pensées des criminels. Cette séance s'ouvre par une performance sur le "détecteur de mensonge", qui perpétue ce fantasme de transparence du début du XXe siècle.

  • jeudi 20 février 2020 à 19h00

Dans le magazine autour du cycle « Chimères scientifiques »

Fleur Hopkins met en lumière le merveilleux-scientifique

Fleur Hopkins met en lumière le merveilleux-scientifique

Article

À partir du 7 novembre, notre Laboratoire accueille le nouveau cycle "Chimères scientifiques, la vie rêvée des machines" portant sur un genre littéraire méconnu du début du XXème siècle, le merveilleux-scientifique. La chercheuse Fleur Hopkins, commissaire d'une exposition à ce sujet à la BnF, nous en dit plus sur cette science-fiction à la française.