Machines parasites

Chimères scientifiques #3

Performance de Mael Le Mée, Michel Bananes Jr et Isabelle Solas et conférence de Fleur Hopkins

La chercheuse Fleur Hopkins propose de (re)découvrir un genre littéraire méconnu, le merveilleux-scientifique, et les machines imaginaires qui peuplent ses récits. Cette séance se penche sur les "machines parasites".

Chimères scientifiques : La vie rêvée des machines

Prenons part à un voyage dans la vie rêvée des machines, conjuguée au futur antérieur. La chercheuse Fleur Hopkins propose au cours de quatre conférences de (re)découvrir un genre littéraire méconnu, le merveilleux-scientifique, en compagnie d’artistes dont l’oeuvre fait écho à cet imaginaire oublié.

En savoir + sur le cycle

Machines parasites

Gustave Le Rouge dans Le prisonnier de la planète Mars et Jean de La Hire dans Lucifer, conçoivent des machines-parasites et autres "condensateurs psychiques", capables de ravir le fluide vital des hommes ou de décupler le rayonnement psychique d'un être malfaisant.

Performance : 16, place Vendôme

Dans leurs performances 16, place Vendôme, Mael Le Mée, Michel Bananes Jr et Isabelle Solas détournent les techniques d’électrostimulation médicale pour piloter nos mouvements et nous proposer des sensations nerveuses inédites.

Percevoir les influx nerveux d’un autre animal, un signal sonore musical, des tremblements de terre, ou encore des ondes spatiales captées par la sonde Voyager directement dans ses propres muscles : ce biomédia permet d’expérimenter des dépossessions comme des possessions, aussi ludiques que vertigineuses.

Avec la collaboration scientifique d’Etienne Guillot et Xavier Hinaut. Collaboration technique : Frédéric Cazaux. En partenariat avec l’Incia et l’Inria. Avec le soutien de l’IdEx – Université de Bordeaux, du fonds Magnetic Bordeaux, et l’aide à la création de la Ville de Bordeaux. Production : BAM.

Intervenant·e·s

  • Mael Le Mée : depuis 2003, il réalise des récits corporels entre science, fiction, art et technologie, au travers de performances et de films. En 2017, il initie le projet "16 place Vendôme" avec le musicien électronique Michel Bananes Jr et la vidéaste documentaire Isabelle Solas, en partenariat avec le C.N.R.S. et l’Université de Bordeaux. Une websérie est en cours d’écriture pour relater cette recherche aussi anatomique que sensationnelle.

  • Fleur Hopkins : doctorante en histoire de l’art (Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et chercheuse invitée au département sciences et techniques de la BnF, son travail propose d’étudier la culture visuelle et les médias imaginaires du genre littéraire méconnu du merveilleux-scientifique. Elle a été commissaire de l’exposition Le merveilleux-scientifique. Une science-fiction à la française à la Bibliothèque Nationale de France et soutient sa thèse sur le sujet à l’hiver 2019.

Autres événements du cycle « Chimères scientifiques »

Rencontre
Machines néphologiques

Machines néphologiques

Chimères scientifiques #2

Performance de Félicie Estienne d'Orves et Julie Rousse et conférence de Fleur Hopkins

Le merveilleux-scientifique, genre littéraire méconnu du début du XXe siècle, regorge de machines imaginaires. La chercheuse Fleur Hopkins explore les "machines néphologiques" qui projettent sur les astres des images destinées aux extraterrestres.

  • jeudi 19 décembre 2019 à 19h00
Rencontre
Machines fluidiques

Machines fluidiques

Chimères scientifiques #4

Performance de Jamie Allen et Moritz Greiner-Petter et conférence de Fleur Hopkins

Le merveilleux scientifique, genre littéraire méconnu, regorge de "machines fluidiques" capables de lire les pensées des criminels. Cette séance s'ouvre par une performance sur le "détecteur de mensonge", qui perpétue ce fantasme de transparence du début du XXe siècle.

  • jeudi 20 février 2020 à 19h00
Rencontre
Machines bricolées

Machines bricolées

Chimères scientifiques #1

Performance de Julien Maire et conférence de Fleur Hopkins

Prenons part à un voyage dans la vie rêvée des machines, conjugué au futur antérieur. La chercheuse Fleur Hopkins propose de (re)découvrir un genre littéraire méconnu, le merveilleux-scientifique. Première exploration avec l'artiste Julien Maire.

  • jeudi 7 novembre 2019 à 19h00

Dans le magazine autour du cycle « Chimères scientifiques »

Fleur Hopkins met en lumière le merveilleux-scientifique

Fleur Hopkins met en lumière le merveilleux-scientifique

Article

À partir du 7 novembre, notre Laboratoire accueille le nouveau cycle "Chimères scientifiques, la vie rêvée des machines" portant sur un genre littéraire méconnu du début du XXème siècle, le merveilleux-scientifique. La chercheuse Fleur Hopkins, commissaire d'une exposition à ce sujet à la BnF, nous en dit plus sur cette science-fiction à la française.