MakeryMedialab #3
Tous Terriens Ping

MakeryMedialab #3

Que partage-t-on dans les Fablabs?

MakeryMedialab #3

Que partage-t-on dans les Fablabs?

Discussion avec Jean-Baptiste Labrune (anthropologue du design), Julien Bellanger (Ping), Constance Garnier (chercheuse), modérée par Ewen Chardronnet (Makery).

L’essor depuis une dizaine d’année des espaces d’appropriation citoyens appelés Fablabs, Tiers-Lieux ou « labs » questionne. S’inscrivant dans la lignée de l’éducation populaire, des espaces culture multimédia, espaces publics numériques et autres lieux de médiation technique, ils s’engagent via des manifestes ou des chartes à être des lieux « ouverts », accessibles et de partage. Mais que partage-t-on réellement dans ces lieux ?

Lorsqu’il fut créé à la fin des années 90, le concept de Fablab s’appuyait sur trois points clefs : une formation technique gratuite retransmise en vidéo dans le monde entier, des lieux gérés coopérativement par des cultures locales (ou « grassroots ») et la réplication d’objets via la libre documentation en ligne de leurs plans et de leurs composants. Est-ce toujours le cas aujourd’hui, notamment dans le contexte urbain complexe de la dynamique FabCity ? Si oui, cette dynamique de partage ne pourrait-elle pas inspirer de nouvelles politiques publiques consistant à favoriser la mise en place de lieux de création numérique populaires, mutualisés mais surtout pérennes, comme ce fut le cas lors de la création de centres dédiés à la chorégraphie ou aux musiques actuelles ?

Les intervenants

Jean-baptiste Labrune

Spécialisé dans l’étude des processus et lieux créatifs. Ses travaux se focalisent sur la notion d’exaptation, la manière dont les utilisateurs des technologies se « jouent » d’elles et de leurs concepteurs, produisant ainsi des fonctionnalités et contextes d’usages inédits et imprévisibles. Il a organisé de nombreux workshops « hybrides » dans des lieux culturels en France (Arts Décos, Beaux-Arts, Palais de Tokyo, Mains d'Oeuvres) et à l'étranger (Mediamatic, IDII Ivréa, IMAL, Hangar, Hyperwerk, Akademie Schloss Solitude).

Julien Bellanger

Animateur de projets dans les domaines artistiques, culturels, scientifiques et techniques, il a co-fondé l'association PiNG qui explore les pratiques de l'ère numérique et encourage la réappropriation de la technologie depuis 2004. Grâce à l'innovation numérique et sociale, PiNG facilite la pollinisation croisée au delà des publics traditionnels en promouvant les valeurs de la culture libre. Julien Bellanger est régulièrement impliqué dans des activités (ateliers, résidences, réunions, camps...) transversales et pédagogiques, où la signification artistique questionne l'impact des technologies numériques sur l'innovation sociale. Il travaille sur le concept d’Anthropocène depuis un laboratoire ouvert initié par PiNG en 2015, dont les travaux se poursuivent dans le dispositif Artlabo.

Constance Garnier

Doctorante en Sciences de Gestion au sein de la Chaire Industrielle de recherche en Ingénierie et Innovation frugale (I3F), au département SES de Télécom ParisTech. Elle a d’abord étudié les formes de collaboration au sein des FabLabs dans le cadre du réseau international et d’un projet ANR. Elle étudie dans sa thèse l’impact des FabLabs sur le management de l’innovation en entreprise.  Membre du conseil scientifique du Réseau Français des FabLabs (RFF), elle participe de ce mouvement en France et à l'international depuis 2013 notamment en prenant part à la coordination des FabLab Festivals (2015, 2016, 2017) portés par Artilect (Toulouse).  Elle s’intéresse aux questions d'acquisition et de transmission des savoirs dans ces espaces.

Makery Medialab

MakeryMedialab est un cycle de rencontres initiées avec le medialab de Makery, le média de tous les labs, qui est un espace d’expérimentation autour de la ville résiliente, de l’open science et des greentechs.

En collaboration avec