Natures Urbaines : les visites

Balades physiques et virtuelles, dans la ville et sur le web. Une manière originale d'aborder l'agriculture en milieu urbain. A vos chaussures !

Promenades en association avec les Promenades Urbaines et Laboratoire d’Urbanisme Agricole

3 promenades à travers la ville nous emmènent à la découverte des utopies, du goût et de la nature dans notre environnement parisien urbain : tout en marchant, regardons ce qui nous entoure, éclairés par les intervenants qui nous accompagnent. Une table ronde réunissant architectes et designers est ensuite organisée à la Gaîté lyrique avec l’aide d’Anne Roquigny et de son dispositif de Web-Jaying qui nous convie à une visite virtuelle unique. 

13h - Départ des 3 promenades (lieux exacts indiqués ci-dessous). 17h-19h - Table ronde & WJs dans l’Auditorium de la Gaîté lyrique.  

PROMENADE 1 : le XX° arrondissement en pleine nature

Le milieu vivant mis en scène. L’arbre, le parigot et l’oiseau : quelles utopies et quelles réalités dans le XXe arrondissement parisien ?

Avec Jean-Philippe Teyssier, paysagiste DPLG

Rendez-vous à 13h à la station de métro Philippe Auguste (ligne 2) [Plan]

En savoir plus

A partir des années 1990, les préoccupations écologiques inspirent la création de nouveaux jardins, plus  naturels et plus sauvages dans leur forme, leur composition et leur gestion. Hors les murs, la ville elle-même, dans ce qu’elle abandonne ou ce qu’elle projette, fait nettement participer le milieu sauvage et le recompose. Les rues du 20e arrondissement, le village de Charonne, le cimetière du Père Lachaise, le Jardin naturel sont de petits paradis pour les 429 espèces végétales et 129 espèces d’oiseaux recensées dans l’arrondissement. Par quel processus ce bout de ville permet-il plus qu’ailleurs leur installation ?

Pourtant, la ville comme ses habitants deviennent de plus en plus hermétiques à ce qui les entoure, alors qu’il suffirait de laisser une faille, d’autoriser une friche, de tolérer le moche, le sale, pour tout changer et cohabiter avec des parisiens encore plus nombreux et différents, tous à poils... ou à plumes.

PROMENADE 2 : les limites entre la ville et la nature à Saint-Denis 

Nature ou culture ? Figures du non-humain dans la ville en transformation.

Avec Loïc Mayoux, étudiant en géographie

Rendez-vous : à 13h au métro Saint-Denis Université (ligne 13 direction Saint-Denis) [Plan]

En savoir plus

A la limite de Saint-Denis, Pierrefitte et Stains, la zone des Tartres est un espace intermédiaire, encore marginal. On y trouve des friches en attente de reconversion, colonisées par une flore sauvage et urbaine, un des maraîchers les plus proches de Paris, survivance de la vocation agricole historique de l'Île-de-France, et des jardins familiaux qui incarnent à la fois l'héritage d'une longue tradition et une activité encore bien présente. Ce vaste espace peu urbanisé représente une opportunité pour le projet de développement de Plaine Commune dans le contexte du Grand Paris -forte présence de l'eau et des espaces verts, ferme pédagogique... 

En passant par ces lieux qui portent encore bien visibles les traces de leur passé rural et en y évoquant les projets à venir, cette promenade nous emmène réfléchir sur la place dans l'espace urbain de ce que l'on appelle souvent, peut-être un peu vite, la nature.

PROMENADE 3 : Des potagers urbains aux étalages, le goût de nature à Montreuil 

Paysage gustatif du bas-Montreuil.

Avec Emilie Bierry, paysagiste DPLG

Rendez-vous : à 13h au métro Croix de Chavaux (ligne 9) [Plan]

En savoir plus

Suivre les parfums de Croix de Chavaux à la dalle Hannah Arendt : quelles natures dans la ville d’hier à demain ?

Cette promenade gustative offre un regard sur le rapport entre la cuisine et le paysage, de la graine à l’assiette. Elle nous invite à détecter la présence du comestible à travers les époques pour (re)nouer avec la terre.

La cuisine est la pratique par laquelle on transmet les mémoires, on partage, on se rencontre. D’un sol productif rendu hermétique, on ouvre une brèche dans le béton et on invente ce que peut être le ‘terroir urbain’. Proposer une mise en perspective appétissante des utopies urbaines vivrières et culturelles d’hier à aujourd’hui permet d’inventer celles de demain. De potagers urbains en étalages, d’odeurs en enseignes, la ville nous met en appétit en rassemblant le goût des voyages et des paysages.

Visite virtuelle et conférence (Auditorium) 

Table Ronde organisée avec le Laboratoire d’Urbanisme Agricole

Intervenants : Augustin Rosenstiehl et Pierre Sartoux, Michel le Sommer, Damien Chivialle & Jean-Christophe Aguas.

Visite virtuelle par Anne Roquigny (dispositif WJ-S).

En savoir plus sur WJ-S

WJ-S est un logiciel et un dispositif public de performances web, modulable, permettant de jouer en direct avec des contenus en ligne. WJs est une expérience partagée et visible de la navigation. Les WJs prennent le contrôle d’un dispositif multi-écrans et surfent simultanément dans plusieurs fenêtres de navigateurs à la fois. WJ-S est une expérience immersive dans le flux.

Réservations possibles par téléphone au 01 53 01 51 51.

Rencontres

Jeux critiques

Jeux critiques

Prototypes pour penser l’après-croissance #1

Avec Disnovation.org, Pauline Briand, Julien Maudet et Clémence Seurat

Pour cette première séance, le collectif d’artistes nous invite à imaginer ce que pourrait être une société post-croissance à l’aide d’un jeu de cartes tactique.

  • jeudi 17 septembre 2020 à 19h00
Sur les traces de la banlieue du TURFU

Sur les traces de la banlieue du TURFU

Design Fiction Club - Saison 03

Avec What If? et l'Hypercube

La pandémie de la covid-19 a jeté une lumière crue sur les quartiers populaires. Le même récit dystopique sur ces territoires se perpétue, des médias nationaux aux clips de rap, en passant par les conversations Whatsapp. Et si d’autres récits étaient sous nos yeux ? Une expérience sonore immersive et participative.

  • Tous les mercredis et jeudis du 30 septembre au 22 octobre 2020.
Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

Good in Tech - Futurs Pluriels #1

Par la chaire Good in Tech, portée par l’EMI de Sciences Po et l’Institut Mines Telecom Business School et le Réseau Université de la Pluralité

Le numérique semble clairement contribuer à la crise écologique. Peut-il en aller autrement ? Et si c'est le cas, les grands projets technologiques doivent-ils être remis en question ? Peut-on penser un numérique durable ?

  • mercredi 7 octobre 2020 à 19h00