Open content culturel… ?
Saint Anne, la Vierge et l'Enfant jouant avec un agneau, dite La Sainte Anne, vers 1503 – 1519. Léonard de Vinci [Public domain], via Wikimedia Commons.

Open content culturel… ?

La France possède l’un des patrimoines culturels les plus riches au monde. Ses établissements culturels ont accompli ces dernières années un travail exceptionnel de numérisation de leurs collections. 

Cependant, il n’existe pas encore de services numériques véritablement ouverts qui permettent la contemplation et la réutilisation de ces contenus. L’iconographie de qualité et libre de droit d’œuvres du domaine public sur Internet est encore peu disponible… Tandis que les images de faible qualité, de tailles et de nuances de couleurs variables, sont accessibles en grand nombre pour les œuvres les plus célèbres.

De rapides progrès dans ce domaine ont pourtant été constatés dans d’autres pays et les externalités positives sont nombreuses.

Certains évoquent aujourd’hui une « privatisation » du domaine public, quand d’autres défendent des droits de reproduction sur des œuvres censées appartenir à tous les citoyens.

La France doit-elle adopter une politique plus favorable à l’ouverture de ses contenus culturels numériques (open content). Quelles seraient les implications d'une telle évolution?

Intervenants :

  • Roei Amit, directeur en charge du numérique à la Réunion des musées nationaux - Grand Palais
  • Nathalie Martin, Directrice exécutive de Wikimédia France
  • Benoît Thieulin, fondateur et directeur de La Netscouade, ex-président du Conseil national du numérique
  • Alexandre Moatti, chercheur associé à l’université Paris-Diderot, auteur de Au Pays de Numérix (PUF, 2015)
  • Me. Agnes Tricoire, Avocat à la cour, spécialiste en propriété intellectuelle.

Modérateur :

  • Arnaud Morand, responsable de mécénat et de partenariats au Centre Pompidou, membre du Club Culture et Innovation, contributeur pour Renaissance Numérique et membre de l’Open Knowledge Foundation.

évènement en accès libre