Parcours 24/7 + Nun on the Moon + Tracing sites
© Papierski Edouard - 24/7 du Collectif INVIVO

Parcours 24/7 + Nun on the Moon + Tracing sites

Dans le cadre du festival Sors de ce corps !

Réservé à un public averti

24/7

Collectif INVIVO

Depuis trente ans, nous avons perdu en moyenne une heure de sommeil par nuit, et accumulons de colossales dettes de fatigue. Pourtant, le sommeil est un besoin physiologique essentiel à l’être humain. Nous dormons pour vivre, travailler, nous distraire, découvrir, inventer…
Dans un futur proche, la start-up Dreamr décide de développer un casque permettant de récupérer une nuit de sommeil en seulement trente minutes.
Grâce à la technologie VR (réalité virtuelle), ce casque crée un rêve qui plonge l’utilisateur dans un sommeil artificiel. Pour tester l’efficacité de cet outil, l’entreprise va expérimenter les limites de ce casque sur un patient test.
Et si c’était vous ?

Crédits

Conception, écriture et développement : Alexia Chandon-Piazza, Julien Dubuc, Chloé Dumas, Grégoire Durrande et Samuel Sérandour.
Avec Sumaya Al-Attia et Maxime Mikolajczak

Nun on the Moon

Dasniya Sommer

Danseuse et chorégraphe basée à Berlin, Dasniya Sommer a une formation en ballet classique, en yoga et en méditation.
Elle cofonde en 2007 avec le chorégraphe Félix Ruckert, interprète pour Pina Bausch, le lieu de création expérimentale berlinois Schwelle 7.
Spécialiste de l’art érotique de l’encordage nippon, Dasniya invente alors un nouveau genre de performance fusionnant danse classique, yoga Iyengar et shibari. 

Pour Sors de ce corps !, elle présente Nun on the Moon, qui explore l’art du shibari et son potentiel artistique. Dans une première partie de la performance, Dasniya s’attache et se suspend seule, créant une nouvelle forme chorégraphique combinant danse africaine, butô et design sonore. Dans un second temps, la performeuse propose au public de participer à sa création en l’attachant. Enfin, elle fait partager son expertise du shibari en proposant à quelques volontaires d’être à leur tour attachés.

Réservé à un public averti

Tracing Sites

Collectif COUCH

Le collectif Couch, basé à Yokohama, est formé des artistes Hiroki et Reiko Miyazaki.
Il est lauréat du Prix Digital Choc 2018 pour la jeune création japonaise en arts numériques, organisé par les festivals Digital Choc / Institut français du Japon, Scopitone / Nantes et la Biennale Némo / Paris.
L’installation Tracing Sites joue sur les hybridations entre monde virtuel et espace physique. Elle questionne la posture réceptive du spectateur, l’invite au déplacement, le pousse à entrer en prise avec les problématiques économiques, politiques et historiques qui traversent son quotidien.

Horaires de début du parcours

Dimanche 11 février 15h15

Autres événements du festival « Sors de ce corps ! »

Exposition
Tracing Sites

Tracing Sites

Dans le cadre du festival Sors de ce corps !

L’installation Tracing Sites joue sur les hybridations entre monde virtuel et espace physique.

  • mardi 6 mercredi 7 et jeudi 8 février
Spectacle
Témoignage d’un homme qui n’avait pas envie d’en castrer un autre

Témoignage d’un homme qui n’avait pas envie d’en castrer un autre

Dans le cadre du festival Sors de ce corps !

Au cœur de l'intimité d'un homme.

  • lundi 5 février à 20h et mardi 6 février à 19h
Concert
James ginzburg & MFO (Bleed Turquoise) + Roly Porter & MFO + Emptyset

James ginzburg & MFO (Bleed Turquoise) + Roly Porter & MFO + Emptyset

Dans le cadre du festival Sors de ce corps !

Au cœur du Festival, cette grande soirée électro sur l’axe Bristol-Berlin réunit un casting inédit de talents novateurs, qui se connaissent et se croisent autour d’un set et d’une formation à l’autre.

  • samedi 3 février 2018 à 19h30