Peut-on frire de tout ?

Peut-on frire de tout ?

Le défi culinaire et esthétique des baraques à frites

Début de l'émission autour de 18:05 dans la vidéo ci-dessus

SuperTalk est une maison de conférences – comme il y a des « maisons d’édition » ou des « maisons de disques ». Sa vocation est de faire partager des savoirs singuliers en donnant la parole à des passionnés plutôt qu’à des spécialistes purs et durs.

 

Peut-on frire de tout ? Par Luc-Jérôme Bailleul

Signe de temps plus que fragiles, la frite et sa baraque, que l’on vouait hier aux gémonies en réaction à un supposé « tuning culinaire » de la vente à emporter, voient aujourd’hui plusieurs musées leur être consacrées avec pour objectif le sentiment de l’identité retrouvée. À contre-courant, riche de toutes ses cultures, la frite est apatride et sans attache, tombant toujours du côté où elle penche…
« Puisque j’te l’dis / Que je t’invite / Viens goûte mes frites » chantait fort à propos Valérie Lemercier.

+ After show « la frite c’est la fête » pour le lancement de la série de conférences SuperTalk à la Gaîté Lyrique.

Luc-Jérôme Bailleul est responsable de projets à Paris Musées et occupe la fonction honorifique de Haut Commissaire aux Sauces, Condiments & Dégustations au sein de l’Internationale Phrituationniste.

Rencontres

Jeux critiques

Jeux critiques

17.09.20 à 19:00

Avec Disnovation.org, Pauline Briand, Julien Maudet et Clémence Seurat

Pour cette première séance, le collectif d’artistes nous invite à imaginer ce que pourrait être une société post-croissance à l’aide d’un jeu de cartes tactique.

Sur les traces de la banlieue du TURFU

Sur les traces de la banlieue du TURFU

Tous les mercredis et jeudis du 30.09 au 22.10.2020

Avec What If? et l'Hypercube

La pandémie de la covid-19 a jeté une lumière crue sur les quartiers populaires. Le même récit dystopique sur ces territoires se perpétue, des médias nationaux aux clips de rap, en passant par les conversations Whatsapp. Et si d’autres récits étaient sous nos yeux ? Une expérience sonore immersive et participative.

Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

Grands projets numériques et défis écologiques : contradictoires, ou nécessaires ?

07.10.20 à 19:00

Par la chaire Good in Tech, portée par l’EMI de Sciences Po et l’Institut Mines Telecom Business School et le Réseau Université de la Pluralité

Le numérique semble clairement contribuer à la crise écologique. Peut-il en aller autrement ? Et si c'est le cas, les grands projets technologiques doivent-ils être remis en question ? Peut-on penser un numérique durable ?