Pitchfork Music Festival Paris présente Charlotte Adigéry & Bolis Pupul + Amaarae + Hope Tala

Pitchfork Music Festival Paris présente Charlotte Adigéry & Bolis Pupul + Amaarae + Hope Tala

Pitchfork Paris investit la Gaîté Lyrique pour deux soirées 100% féminines !

Rendez-vous au Pitchfork Music Festival Paris du 15 au 21 novembre 2021 dans tout Paris! Une semaine d'évènements pour découvrir les artistes les plus excitant·es du moment.

Le 17.11, rebelotte dans la Grande salle de la Gaîté Lyrique, avec cette fois-ci le r’n’b tendance bossa nova de la londonienne Hope Tala (à découvrir de toute urgence !), l’afropop nerveux et décalé de Amaarae, au croisement de la culture ghanéenne et américaine. Sans oublier les tubes mêlant rythmes afro et touches synthétiques de la magnétique Charlotte Adigéry… on parie que le dancefloor n’y résistera pas longtemps.

 

CHARLOTTE ADIGERY & BOLIS PUPUL

La magnétique Charlotte Adigéry clôturera cette belle soirée et nous enchantera avec son usine à tubes mélangeant rythmes afro et touches synthétiques. Parfois introspective, parfois décalée, elle crée des chansons autant absurdes que poignantes. La chanteuse aux origines caribéennes (encensée par Soulwax) sortait son EP Zandoli en 2019, et installait alors le mix parfait entre disco cosmique et refrains magnétiques, une sorte de soul frigorifiée à laquelle peu de dancefloors allaient résister. Et on n'y échappera pas non plus cette fois-ci ! 

 

AMAARAE

De par son style musical, ses engagements et son message, la chanteuse ghanéenne Amaarae fait figure d’ovni dans son milieu musical et en est bien consciente. Surnommée "Warrior Princess" par ses fans, elle a déjà déclaré lors d'un entretien vouloir intégrer « la musique africaine à l’espace punk-rock ».  Mélangez du xylophone africain, de la trap, un chœur d’enfants, de la house sud-africaine (le fameux kwaito), du R&B et de l'emo, et vous obtiendrez « The Angel You Don’t Know », premier album sorti il y a quelques mois. Un concert qui s'annonce survolté !


HOPE TALA

Si vous ne la connaissez pas, il est grand temps de vous la présenter. Jeune artiste londonienne, Hope Tala mêle avec brio et poésie des sons issus du R&B et de la bossa nova. Un son lascif au premier abord mais qui résonne avec rage et détermination quand on s'y approche d'un peu plus près. Son morceau « All my girls like to fight » nous le prouve: « Fight, fight, fight, fight, all my girls like to fight, one with the baseball bat in the pen, two with the sword, stick, strike and defend». Certaines luttes peuvent se gagner sur le dancefloor, c'est ce que nous verrons à la Gaîté Lyrique.

 

 

 

 

 

Autres événements du festival « Pitchfork Music Festival Paris »

Voir tout