Rencontres Internationales Paris/Berlin

Jour 6

Rendez-vous majeur dédié à la création audiovisuelle contemporaine, les Rencontres Internationales créent à la Gaîté Lyrique un espace de découverte et de réflexion entre nouveau cinéma et art contemporain.

AUDITORIUM

14:00 - Portraits

Scott Fitzpatrick : Screen Test 1 (Self-portrait) | Film expérimental | 16mm | couleur | 02:30 | Canada | 2015
Axel Petersén : 6 Degrees of Mustafa Arhan | Doc. expérimental | hdv | couleur et n&b | 17:01 | Suède | 2016
Steve Reinke : Welcome to David Wojnarowicz Week | Vidéo | hdv | couleur | 14:01 | Canada , USA | 2016


Scott Fitzpatrick réalise un autoportrait, une impression laser sur pellicule 16mm. Axel Petersén réalise le portrait de Mustafa Arhan, un célèbre vendeur de tapis d’orient, installé en Suède, acteur et victime d’une escroquerie, renvoyant à l’histoire d’un pays, et à celle de tout un chacun. Steve Reinke dresse un portrait de David Wojnarowicz, artiste, écrivain et activiste, en sept journées célébrant sa propre vie, disparate et poétique. Il y est question des visites du mercredi avec ses amis, de villages en feu, de Kafka, Bette Davis, Hollis Frampton et Sammy Davis Jr. transformé en machine libidinale produisant de la tristesse, d’opéra, d’éviscération et de poésie.

15:00 - Le centre du monde

Stéphanie Rollin , David Brognon : I Found You on an Empty Page | Vidéo | hdv | couleur | 01:38 | Luxembourg , France | 2014
Eleonore De Montesquiou : Diamonds | Doc. expérimental | hdv | noir et blanc | 05:00 | France , Ghana | 2015
Justin Schmitz : Away from Here | Fiction documentaire | hdv | couleur | 06:47 | USA | 2013
Julia Charlotte Richter : You Are the Center of the World | Fiction expérimentale | 4k | couleur | 16:45 | Allemagne | 2015
Mike Crane : Bunker Drama | Doc. expérimental | hdv | couleur | 30:00 | USA , Lituanie | 2015


Stéphanie Rollin et David Brognon filment un jeune garçon qui aligne des billes de verre, offrant une mesure littérale et appliquée de l’écoulement du temps. Au Ghana, Eleonore de Montesquiou confronte les images de jeunes gens, avec un discours ambigu sur l’agression et la responsabilité de la victime. Justin Schmitz filme des adolescents dans des paysages incertains de banlieue américaine, et observe la frontière hésitante entre adolescence et âge adulte. Julia Charlotte Richter suit trois garçons dans les rues d’une cité résidentielle vidée de toute présence. Ils deviennent les protagonistes d’une scène de fiction, après une catastrophe. Mike Crane filme un centre de loisir situé dans un ancien bâtiment soviétique en Lituanie. Un acteur joue le rôle d’un général de l’armée rouge, apprend à son public d’adolescents désœuvrés les valeurs de l’économie de marché, et leur donne une leçon d’histoire sur l’occupation soviétique dans les pays baltes.

16:30 - Exil

Naeem Mohaiemen : Abu Ammar is Coming | Vidéo | hdv | couleur et n&b | 06:00 | Bangladesh , Royaume-Uni | 2016
Mohammad Shawky Hassan : Wa 'ala Sa'eeden Akhar | Vidéo | hdv | couleur | 24:00 | Egypte | 2015
Akosua Adoma Owusu : Reluctantly Queer | Doc. expérimental | super8 | noir et blanc | 08:00 | Ghana | 2016
Keina Espiñeira : Tout le monde aime le bord de la mer | Doc. expérimental | 4k | couleur | 16:56 | Espagne | 2015
Ben Rivers : There is a Happy Land Further Awaay | Film expérimental | 16mm | couleur et n&b | 20:00 | Royaume-Uni | 2015


Naeem Mohaiemen explore l’utopie tragique de la gauche révolutionnaire des années 70, au départ d’une photographie de l’agence Magnum, prise en 1982, où des combattants bengalis semblent avoir rejoint au Liban le combat de l’OLP. Mohammad Shawky Hassan recrée une carte de l’exil, à partir d’images prises aux Etats-Unis et de bribes de discours patriotiques égyptiens, absurdes et indéchiffrables. Akosua Adoma Owusu réalise un film épistolaire. Un jeune homme aux Etats-Unis écrit à sa mère, au Ghana, il se bat pour réconcilier l’amour qu’il lui porte avec le désir qu’il éprouve pour les hommes. Keina Espiñeira filme au bord de la mer des hommes qui attendent un voyage pour l’Europe. Cette plage ressemble aux limbes, sans référence spatiale ni temporelle. Des mythes issus du passé colonial se heurtent au présent, à la survivance de la mémoire. Ben Rivers interroge les paysages de l’archipel volcanique du Vanuatu avant qu’il ne soit dévasté par le cyclone Pam. D’une voix hésitante, une femme lit un poème d’Henri Michaux qui parle d’un pays lointain. Ces images deviennent la trace fantomatique d’un écosystème irrémédiablement altéré.

19:30 - L'utopie, chaque jour

Johan Grimonprez : Kiss-o-drome | Vidéo | hdv | couleur | 01:16 | Belgique , USA | 2016
Johan Grimonprez : Every Day Words Disappear | Vidéo | hdv | couleur | 15:00 | Belgique | 2016
Lili Reynaud Dewar : TGMFS | Doc. expérimental | 4k | couleur | 36:00 | France , USA | 2016


Johan Grimonprez évoque la manifestation qui s’est tenue, à Sorocaba, au Brésil alors sous la dictature militaire des années 80. Un juge avait interdit tout baiser en public, sous peine de prison. La ville répondait en devenant un kissodrome géant. Dans « Every Day Words Disappear », il donne la parole à Michael Hardt, théoricien américain de philosophie politique, qui s’interroge sur les moyens de transformer une société définie par un état de guerre permanent, nourrie par l’industrie de la peur, dans une réalité qui dépend de l’exploitation des gens et du culte de la privatisation des biens communs. Il prend le contrepied de la citation de Machiavel, selon laquelle il est préférable pour le Prince d’être craint plutôt que d’être aimé. Lili Reynaud Dewar s’interroge sur l’appropriation d’objets, des identités culturelles et sociales. Dans ce film, science fiction, rap et discours sur l’émancipation s’entrecroisent dans le contexte culturel et politique particulier de la ville de Memphis, qui a été à la fois épicentre historique de l’esclavagisme, et centre de la lutte pour les droits civiques des noirs américains.

21:00 - De la vision

Peter Downsbrough : THE [ AS | Vidéo | hdv | noir et blanc | 10:12 | USA , Belgique | 2015
Graham Kelly : Skull Island | Vidéo performance | hdv | couleur et n&b | 18:07 | Royaume-Uni , Pays-Bas | 2016
Dan Ward : Performance | Doc. expérimental | hdv | couleur | 18:00 | Royaume-Uni | 2015
Joshua Mosley : Jeu de Paume | Animation | hdv | couleur | 02:52 | USA | 2014
Damir Ocko : The Third Degree | Vidéo | 4k | couleur | 10:30 | Croatie | 2015
Sebastian Diaz Morales : The Lost Object | Vidéo | hdv | couleur | 13:29 | Argentine , Pays-Bas | 2016


A partir d’images prises dans un aéroport, symbole d’une société globalisée, Peter Downsbrough interroge l’acte de filmer et les articulations du langage des images en mouvement. Graham Kelly interroge les développements culturels et technologiques de l’image contemporaine. A partir d’images des différentes versions du film « King Kong », il souligne l’importante prépondérante du contexte sociopolitique dans lequel ces images sont reçues par le public. Dan Ward documente le tournage d’un film en motion capture. Tout dans le studio est fait pour standardiser le processus de réalisation. Joshua Mosley recrée en animation une partie de jeu de paume qui a eu lieu au Château de Fontainebleau, en 1907. Par le montage, il reprend les moments de flottement, les différents rythmes de concentration, idiosyncratiques, de ce qu’il appelle « la conscience humaine ». Damir Ocko explore le dispositif d’un plateau de tournage où sont filmés de grands brûlés. Le terme « troisième degré » désigne en anglais à la fois la brûlure et l’aveu obtenu par la torture. Sebastian Diaz Morales examine les mécanismes par lesquels nous percevons la nature construite de la réalité. Fiction et réalité se confondent, et la fiction semble s’engendrer d’elle-même.

GRANDE SALLE

14:00 - Haute manipulation

Pilar Mata Dupont : Mountain | Fiction expérimentale | hdv | couleur | 08:11 | Australie , Allemagne | 2015
Dietmar Brehm : Hallo Mabuse | Film expérimental | hdv | couleur et n&b | 05:00 | Autriche | 2016
Federico Solmi : The Ballroom | Animation | hdv | couleur | 05:41 | Italie , USA | 2016
Jan Adriaans : Stay | Vidéo | hdv | couleur | 06:24 | Pays-Bas | 2016
Danaya Chulphuthiphong : Demos | Vidéo | hdv | couleur | 13:00 | Thaïlande | 2016
Akshay Raj Singh Rathore : Bengal Famine 1943­—A Simulation | Animation | hdv | couleur et n&b | 05:00 | Inde | 2016
Baden Pailthorpe : MQ-9 Reaper II (That Others May Die) | Animation | hdv | couleur | 0:06:00 | Australie , Australie | 2014
Antoni Muntadas : On Translation: Himnes | Vidéo | hdv | couleur | 05:56 | Espagne | 2016
Antoni Muntadas : On Translation: Celebracions | Vidéo | dv | couleur | 09:36 | Espagne | 2009


Pilar Mata Dupont filme les rives d’un lac en Bavière où Sigmund Freud et Hitler auraient pu se croiser dans les années 20. Dietmar Brehm filme un homme au téléphone en référence au film de Fritz Lang, « Le testament du docteur Mabuse ». Federico Solmi orchestre un bal, conviant les personnages historiques les plus craints et les plus aimés. Jan Adriaans observe une démonstration de pouvoir du maître sur son chien Doberman. Danaya Chulphuthiphong interroge la réalité d’un régime militaire. Akshay Raj Singh Rathore crée un univers numérique où sont reproduit des images de la famine du Bengale de 1943. Baden Pailthorpe interroge la guerre contemporaine, au travers des drones militaires MQ-9 Reaper II, et la culture agressive des grandes entreprises. Dans « On Translation: Celebracions » et « On Translation: Himnes », Antoni Muntadas compile les réactions quasi rituelles liées au football, dans la célébration du but et le chant des hymnes nationaux. Nous assistons à une phénoménologie du spectacle de masse, et à la répétition de rituels érotisés. Ces deux œuvres appartiennent à la série « On Translation », dans laquelle l’artiste explore les phénomènes liés à la traduction, à l’interprétation et à la transcription, pour introduire à un questionnement à la fois linguistique et politique, lié à l’économie et à la culture.

15:30 - Atopos

Guillaume Paris : Bad Anima | Animation | hdv | couleur | 02:50 | France | 2012
Larissa Sansour , Søren Lind : In The Future, They Ate From the Finest Porcelain | Fiction expérimentale | hdv | couleur | 28:30 | Palestine , Danemark | 2015
Cihad Caner : Abstract Violence | Vidéo | hdv | couleur | 11:10 | Turquie , Pays-Bas | 2016
Hayoun Kwon : 489 Years | Animation | hdv | couleur | 11:18 | Corée du Sud , France | 2016
Joana Pimenta : Um campo de aviação | Vidéo | hdv | couleur | 14:00 | Portugal | 2016
Romain Kronenberg : Rien que de la terre, et de plus en plus sèche | Fiction expérimentale | 4k | couleur | 18:00 | France , Turquie | 2016


Guillaume Paris trace une étendue d’eau calme d’où émerge graduellement une créature énigmatique. Empruntant son titre à l’archétype jungien de l’Anima, la vidéo met en scène la figure universelle, légendaire, mythologique, merveilleuse de la Sirène. Entre science-fiction, archéologie et politique, Larissa Sansour et Søren Lind explorent les rôles du mythe, de l’histoire et de l’identité nationale. Un groupe de résistant fictionnel enfoui sous terre de la porcelaine rare, dans le but d’influencer l’histoire. Cihad Caner filme en Syrie un village détruit et des objets abandonnés qu’il a ensuite reproduits en image de synthèse, et s’interroge sur les images de guerre et de migration véhiculées par la presse et par les réseaux sociaux. Hayoun Kwon retranscrit le témoignage d’un ancien soldat de Corée du Sud, et nous donne ainsi accès à la zone interdite entre les deux Corée. Joana Pimenta filme un terrain d’aviation dans la banlieue d’une ville inconnue. Un lac souterrain est en feu et consume les rues, alors que les montagnes propulsent des roches dans les jardins. Une ville disparait sous l’effet du volcan Fogo. Romain Kronenberg filme deux hommes dans le désert. Ils attendent un troisième homme parti en éclaireur. Par radio, il explique son chemin, et l’étendue désertique toujours plus vaste devant lui. La voix finit par disparaître. Seuls et sans nouvelles, les jeunes hommes imaginent une réponse, paradoxale : croire est aussi essentiel qu’est la conscience que croire est vain.

18:30 - Carte blanche à Claire Denis

Alain Gomis : Félicité | Fiction | 4k | couleur | 2:03:00 | France / Belgique, Allemagne, Sénégal, Liban | 2016


Félicité, libre et fière, est chanteuse le soir dans un bar de Kinshasa. Sa vie bascule quand son fils de 14 ans est victime d`un accident de moto. Pour le sauver, elle se lance dans une course effrénée à travers les rues d`une Kinshasa électrique, un monde de musique et de rêves. Ses chemins croisent ceux de Tabu.

21:00 - Eldorado

Salomé Lamas : Eldorado XXI | Documentaire | 4k | couleur | 2:06:00 | Portugal , Pérou | 2016


« Eldorado XXI » est une fable envoûtante et mystérieuse dont la vocation est de révéler une réalité ethnographique. Son décor est un village péruvien, qui s’avère être le lieu de vie humaine situé au point d’altitude le plus élevé au monde : La Rinconada y Cerro Lunar (5.500m), dans la Cordillère des Andes. La quête d’une illusion conduira une poignée d’hommes à la déchéance. Mus par des intérêts communs, ces individus disposent, pour affronter le monde contemporain, d’outils et de moyens égaux, comme le voulait la tradition dans des temps plus reculés.

PLATEAU MEDIA

Forums & Tables Rondes

Entre 15h et 19h, des forums & tables rondes se tiendront au plateau média. Les intervenants du forum inclueront des artistes, curateurs, directeurs artistiques, et de programmateurs de musées et de centres d'art.
Plus de détail sur le programmation des forums & tables rondes.

Autres événements du festival « Rencontres Internationales Paris/Berlin »

Projection
Rencontres Internationales Paris/Berlin

Rencontres Internationales Paris/Berlin

Jour 3

Rendez-vous majeur dédié à la création audiovisuelle contemporaine, les Rencontres Internationales créent à la Gaîté Lyrique un espace de découverte et de réflexion entre nouveau cinéma et art contemporain.

  • mercredi 15 mars 2017 à 14h00
Projection
Rencontres Internationales Paris/Berlin

Rencontres Internationales Paris/Berlin

Jour 2

Rendez-vous majeur dédié à la création audiovisuelle contemporaine, les Rencontres Internationales créent à la Gaîté Lyrique un espace de découverte et de réflexion entre nouveau cinéma et art contemporain.

  • mardi 14 mars 2017 à 14h30
Projection
Rencontres Internationales Paris/Berlin

Rencontres Internationales Paris/Berlin

Jour 1

Rendez-vous majeur dédié à la création audiovisuelle contemporaine, les Rencontres Internationales créent à la Gaîté Lyrique un espace de découverte et de réflexion entre nouveau cinéma et art contemporain.

  • lundi 13 mars 2017 à 19h30