Requin Chagrin + Corridor + Halo Maud

Requin Chagrin + Corridor + Halo Maud

Fête Souterraine

Requin Chagrin 

Décembre 2014, Marion Brunetto enregistre le futur tube Adelaîde, seule, dans sa chambre. Le projet s'appelle Requin Chagrin, et c'est son premier titre. Les 4 oreilles de la Souterraine sont parmi les 22 premières à l'écouter. Depuis, petit à petit, Requin Chagrin passe toutes les étapes: un titre sur le Vol.5 des compilations Souterraine, puis devenu un groupe pour leur premier concert pour une fête souterraine à l'Olympic Café, premier disque vinyle (300 exemplaires sur Objet Disque, aujourd'hui épuisés), première tournée française. L'album ressort en CD et LP le 29 avril via Almost Musique (avec le titre Poisson lune en bonus), et c'est donc son lancement officiel qu'on fête ce jour, pour la 3e de Requin Chagrin à la Gaité lyrique (le hall en juillet 2015, puis la petite salle le 13 novembre).

Corridor 

Corridor est un groupe de 4 Montréalais dans la neige, qui font de l'art-rock franco. Ils pourraient aussi bien s'appeler Femmes, puisque ceux qui connaissent les cultissimes Women pensent immédiatement aux connexions rapprochées. Première venue en Europe en tout cas pour ce cas quasi-unique de psychédélisme en français, en voyage éternel.

Halo Maud 

Auteure-compositrice et multi-instrumentiste, Halo Maud chante avec sa voix possédée haute perchée, des rites de passage, des amours révolus, la nuit et le temps qui file. Elle est la guitariste de Moodoid, et est elle-même accompagnée d'un super-groupe d'étoiles souterraines, Ricky Hollywood à la batterie, O aux claviers et Vincent Mougel (Kidsaredead) à la basse. Avec seulement 2 titres publiés, elle titille déjà l'espace psych-pop francophone

-

"Unearthing the future of French Pop" (Pitchfork)

"Dans la musique, il y a encore des collectifs qui font de l’activisme [...]. C’est le cas de La Souterraine, structure qui porte bien son nom et qui a pour mission de service public, j’ose le dire, de porter les projets singuliers qui pensent et chantent dans la langue de chez nous"
Didier Varrod / France Inter

"Comment passer à côté de ce qui s’impose comme une génération Souterraine ?" Matthieu Conquet / France Culture

"Il y a deux ans, une fée marraine s’est penchée sur le berceau de la pop francophone « underground». La Souterraine, collectif fêtard, curieux et activiste né en France (...). L’idée : mutualiser les savoir-faire pour servir et diffuser une scène ignorée des majors, radios nationales, magazines branchés et scènes bancables du pays, braquer un projecteur sur des artistes sous-exposés." Huffington Post Québec