Soirée Éléments de langage Upgrade! Paris

Dédiée aux éléments de langage de la culture numérique, cette deuxième rencontre « sous influence » est co-organisée par Upgrade! Paris et son inviteée Catherine Lenoble (activiste culturelle, auteure).

Soirée diffusée en live vidéo sur cette page  

Aujourd'hui, l'enthousiasme pour le numérique est de mise. Des intérêts et des visions, multiples et contradictoires, y convergent. Du numérique émerge un vocabulaire qui essaime dans tous les domaines, lissant une réalité complexe qui s'impose alors à tous comme d'une évidente simplicité: les mots-valises, lieux communs, les mots à la mode, tels que l'innovation, la mobilité, le laboratoire, le réseau social, la créativité, l'e-inclusion, ... fabriquent une vision consensuelle de la culture numérique.

Cet enthousiasme au tout-numérique se traduit également sur le plan institutionnel par le déploiement de dispositifs de plus en plus ciblés, où le numérique est associé à des problématiques sociales, économiques, industrielles, territoriales, générationnelles, citoyennes. Dans quelle mesure cette rhétorique institutionnelle conditionne, instrumentalise et influence-t-elle la scène dite des arts numériques ? Ces éléments de langage traduisent-ils plus largement des pratiques sociales sous influence?

Upgrade! Paris invite Catherine Lenoble (activiste culturelle, auteure) à co-organiser cette deuxième rencontre « sous influence » dédiée aux éléments de langage du numérique. Cette séance de décontamination propose d'analyser ce vocabulaire dominant, et d'échanger sur sa dimension politique, historique, ses enjeux, son impact. Avec:

Atelier d'écriture au Centre de ressources 17h > 20h

L'atelier d'écriture a pour objectif la réalisation d'un inventaire des éléments de langage du numérique, via l'analyse sémantique d'appels à projet et dossiers de subventions. La confrontation du vocabulaire listé, entre contextualisation institutionnelle et (ré)appropriation par les bénéficiaires, est l'occasion de penser et proposer des représentations sémantiques invitant le commun et le complexe dans un même espace. https://framapad.org/elementsdelangage

Contribution: Les participants sont invités à contribuer à l'atelier en apportant un dossier de subvention ayant fait l'objet d'un financement récent dans le domaine du numérique.

Conférence Auditorium 20h30 > minuit
Intervenants : acteurs des arts numériques, sociologues, chercheurs. La conférence donnera un temps de parole et d'échange autour de la sémantique culturelle aussi bien que sur la question plus large du rapport entre vocabulaire dominant et fabrique de réalité.

20h30 Benjamin Cadon, présentation du « Lexique de l’économie créative »
21h00 Michel Tibon-Cornillot: sur les concepts de « laboratoire » et de « progrès »
21h30 Christophe Bruno: sur le capitalisme sémantique, la marchandisation du langage et le marketing – au travers d’une présentation de son travail.
22h00 Restitution de l’atelier et discussion.

 

Gratuit sur inscription

Inscriptions : upgrade@incident.net

En savoir plus sur  :
 

Upgrade! Paris

2012
Upgrade! Paris est une plateforme de documentation artistique fondée en 2006, un ensemble de rendez-vous mensuels, publics et itinérants, et une série d’événements bisannuels initiés avec RYBN et les Éditions MF: « Économie zéro » (2008) et « Politique zéro » (2010). Upgrade! Paris s’insère dans le réseau Upgrade! International composé de plus de trente structures autonomes se réunissant autour des arts numériques depuis 1999.
Upgrade! Paris est organisé par Marika Dermineur et Julie Morel. Tous les événements sont archivés sur Incident.

Upgrade! Paris « sous influence » est la série d'ateliers et conférences organisée dans le cadre de la résidence Laboratoire Ouvert à la Gaîté Lyrique (avril 2012 – mars 2013).
Upgrade! Paris est soutenu par le Ministère de la culture et de la communication. En savoir plus sur Upgrade! Paris

Catherine Lenoble

Après six ans d’animation de réseau et de coordination de projets au sein de l’association PiNG (culture, technologies, société), elle développe depuis 2012 de nouvelles intentions, formes et collaborations, dans le champ de la production culturelle, de l'édition, de la création littéraire et numérique, en France et à l'étranger.

Elle explore l’écriture dans un environnement numérique, à l’épreuve du réseau, du temps réel, de l’évaporation de la notion d’auteur. Elle publie son premier roman, petitBain en 2010, une méta-narration développée sous de multiples formes (livre, site web, lecture-performance, installation sonore, sérigraphie).

Engagée dans différents projets associatifs et collectifs à Nantes.

CF. L'Europe des Media Labs, cartographie des lieux et réseaux, hors série Musiques & Cultures Digitales (MCD#62, 2011), Coordination éditoriale et réalisation d'une cartographie sémantique «Termino LAB » avec Thomas Bernardi.

http://madosedesoma.free.fr/index.php?post/2011/03/14/Cartographie-S%C3%A9mantique

Christophe Bruno

Christophe Bruno vit et travaille à Paris. Il a démarré son activité artistique en 2001. Son œuvre protéiforme (installations, performances, travaux conceptuels, hacks, activisme homéopathique…) propose une réflexion critique sur les phénomènes de réseau, de globalisation et de marchandisation du signifiant. Il travaille actuellement sur les cycles de "hype de la hype" à la périphérie de la sphère de la communication, et sur la perception qu'ont les machines de l'esthétisation du politique.e. http://www.christophebruno.com/

Benjamin Cadon

Benjamin Cadon est un artiste multi-media qui vit et coordonne à Orléans Labomedia, une association culturelle tournée vers l'art et les technologies numériques. Au sein de cette structure, il y développe un projet d'activités artistiques mêlant ateliers, formations, temps collectifs d'expérimentation et soutien à la création par l'invitation d'artistes en résidence.
De formation scientifique, il s'est intéressé très tôt aux outils numériques émergents, tant sur le web que dans le champ de l'interaction en temps réel, avec une attention toute particulière portée aux logiciels libres. Benjamin met ainsi ses compétences à profit pour aider d'autres artistes à développer leurs projets et pour réaliser ses propres installations et performances audiovisuelles autour d'une approche critique du monde technologique et dogmatique qui nous entoure. Il a pour ce faire créé depuis plusieurs années des instruments électroniques ou numériques "temps réel" qui entremêlent audio, vidéo, interfaces avec le monde "physique". http://labomedia.org/

Michel Tibon-Cornillot

Michel Tibon-Cornillot est anthropologue à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Docteur d’Etat en philosophie, il a par ailleurs travaillé en tant que généticien à l’Institut Pasteur dans un laboratoire de génétique bactérienne. C’est pourquoi il a mené ses premiers travaux critiques à l’intersection de ces deux domaines, la philosophie et la génétique.

Rencontres

Electrical Walks Paris

Electrical Walks Paris

Inaudible Matters #1

Cette promenade imaginée par l'artiste Christina Kubisch dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • Du 12 septembre au 12 décembre 2019
Top 100 du Prix SRLM

Top 100 du Prix SRLM

Prix Société Ricard Live Music 2020

Pour la première fois, la finale du Prix Société Ricard Live Music se tient chez nous sous le format d’un festival de deux jours en janvier. En attendant, nous accueillons également toutes les étapes du prix, dont la révélation du Top 100.

  • jeudi 24 octobre 2019 à 19h00
Vers une observation corporelle de l'inaudible

Vers une observation corporelle de l'inaudible

Inaudible Matters #2

Performance de Mario de Vega et conférence de Maya Gratier

Que le réel puisse être parfois vide et silencieux à nos oreilles est d’abord l’expression de nos limites auditives. L’artiste Mario de Vega s’intéresse aux phénomènes normalement inécoutables et fait écho au travail de la chercheuse Maya Gratier sur les expériences auditives intra-utérines.

  • jeudi 24 octobre 2019 à 19h00