V1RUS

Upgrade! Paris

Une soirée pour étudier, entre fonctionnement et langage, quels sont les rapprochements et quelles sont les différences entre virus informatique et biologique ?

PROGRAMME DE LA SOIRéE

Atelier au Centre de Ressources 
17h>19h - Atelier "Programmer un virus" avec /dev/art

Conférences & table ronde dans l'Auditorium 
19h30 - Michel Tibon-Cornillot
20h30 - Nathalie Magnan
21h30 - Table ronde avec Maria Ptqk, Jens Hauser, Emmanuel Ferrand. Modération: Manuela de Barros.

 

V1RUS

Un virus est une structure adaptative, intrusive, autonome, qui utilise les failles, qui se copie, se propage et détruit le corps porteur. On rencontre cette entité biologique singulière dans nos écosystèmes, mais aussi, par glissement de sens, sous forme informatique. À l'heure où l'informatique génétique impose un nouveau rapport efficient entre biologie et technologies, il est nécessaire d'accompagner d'une analyse critique ce rapprochement entre biologie et technique comme véhicule idéologique.
Quels rapprochements et quelles différences entre virus informatique et biologique ? Quels sont les processus de légitimation à l'œuvre dans l'assimilation biologique des artefacts techniques ? Comment ce rapprochement et cet usage en métaphore filée contaminent-ils le langage et nos façons de penser ?
Enfin, les stratégies de dissémination virale représentent à la fois les derniers avatars des entreprises de fabrication du réel (via le marketing, la publicité, le branding) mais aussi un nouveau mode opératoire pour les stratégies d'activisme et les formes artistiques subversives, au risque de précipiter leur récupération ou leur neutralisation.

Nathalie Magnan proposera une analyse rétrospective entre l'apparition du virus du Sida et des virus informatiques. Michel Tibon-Cornillot interviendra sur les enjeux de la mécanisation du vivant. Emmanuel Ferrand rappellera la complexité biologique et les limites de la science comme horizon de rationalité. Jens Hauser parlera des relations entre biologie et technologies dans le domaine de l'art. Maria Ptqk questionnera les pratiques artistiques liées aux biotechnologies à l'heure d'une construction biopolitique globale.

   

Renseignements : upgrade@incident.net

Nathalie Magnan

Théoricienne des médias, Activiste féministe, professeure à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Bourges. Elle a été vacataire à l’Université de Californie de Santa Cruz (1986- 89) et à l’université de Paris VIII (1991-1999). Nathalie MAGNAN a coordonné plusieurs recueils de textes en français, dont La Vidéo, entre art et communication, Paris, ensb-a (1997) et, en collaboration avec Annick BUREAUD, Connexion, art, réseaux, média, Paris, ensb-a (2002). Elle a publié de nombreux articles dans des anthologies, des revues scientifiques, catalogues d’expositions et presse ( Le Monde Diplomatique, Liberation, Visual Anthropology Review, Dictionnaire gay et lesbien,...).

Manuela de Barros

Philosophe et théoricienne de l'art, Manuela de Barros est Docteure en Esthétique, technologies et sciences des arts. Elle est Maître de Conférences à l'Université Paris 8, Arts Philosophie Esthétique, où elle fait partie du laboratoire Art contemporain et nouveaux médias du département Arts Plastiques, et professeure d'histoire des arts et des médias à l'Ecole Médias Arts de Chalon-sur-Saône.

Emmanuel Ferrand

Membre fondateur de la Free Fermentology Foundation, également chercheur en mathématiques (Institut de mathématiques de Jussieu). Il s'intéresse aux interactions entre sciences, art et société.
http://kefir.wikidot.fr

Jens Hauser

commissaire d’expositions et auteur franco-allemand, est chercheur à la Ruhr Universität Bochum où il développe un concept de biomédialité. Outre ses engagements comme enseignant et conférencier dans des universités et écoles d’art en Europe et aux Etats-Unis, il a conçu des expositions telles que L’Art Biotech (2003, Nantes), Still, Living (2007, Perth), Article Biennale (2008, Stavanger), sk-interfaces (2008, Liverpool/2009, Luxembourg), Transbiotics (2010, Riga), Fingerprints (2011, Berlin/2012, Munich) et Synth-ethic (2011, Vienne). Egalement vidéaste et réalisateur de pièces radiophoniques, il a collaboré avec la chaîne de télévision Arte depuis 1992. Il a notamment publié L’art biotech’ (2003), sk-interfaces (2008) et Fingerprints... Index-Imprint-Trace (2011).

Maria Ptqk

est une chercheuse indépendante. Elle a organisé des conférences et des ateliers, dans des festivals et des centres d’art, sur l’Art, la culture numérique, l’innovation, le genre ou les politiques culturelles. Elle collabore avec différents médias et sur des projets culturels et de recherche indépendante. Elle est actuellement membre de l’équipe de gestion GenderArtNet de la Fondation européenne de la culture et coordinatrice de "Soft Power. Art and technology in the bio- political age", un programme d’activités culturelles sur les sciences de la vie et la biotechnologie. http://ptqkblogzine.blogspot.com/

Michel Tibon-Cornillot

est anthropologue à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Docteur d'Etat en philosophie, il a par ailleurs travaillé en tant que généticien à l'Institut Pasteur dans un laboratoire de génétique bactérienne. C'est pourquoi il a mené ses premiers travaux critiques à l'intersection de ces deux domaines, la philosophie et la génétique.

Upgrade!

2012
Upgrade! Paris est une plateforme de documentation artistique fondée en 2006, un ensemble de rendez-vous mensuels, publics et itinérants, et une série d’événements bisannuels initiés avec RYBN et les Éditions MF: « Économie zéro » (2008) et « Politique zéro » (2010). Upgrade! Paris s’insère dans le réseau Upgrade! International composé de plus de trente structures autonomes se réunissant autour des arts numériques depuis 1999.
Upgrade! Paris est organisé par Marika Dermineur et Julie Morel. Tous les événements sont archivés sur Incident:
Upgrade! Paris est soutenu par le Ministère de la culture et de la communication. En savoir plus sur Upgrade!

Organisé par Upgrade! Paris, Manuela de Barros, Nathalie Magnan et RYBN, dans le cadre de la résidence Laboratoire Ouvert à la Gaité Lyrique.

Rencontres

Electrical Walks Paris

Electrical Walks Paris

Inaudible Matters #0

Cette promenade imaginée par l'artiste Christina Kubisch dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • Du 12 septembre au 12 décembre 2019
Electrical Walks Paris avec l'artiste

Electrical Walks Paris avec l'artiste

Inaudible Matters #1

Cette promenade, imaginée et accompagnée par l'artiste Christina Kubisch, dans l'espace public permet une nouvelle expérience de la ville à l'écoute des ondes imperceptibles à l'oreille nue.

  • mercredi 16 octobre 2019 à 15h00
  • mercredi 16 octobre 2019 à 18h00
Vers une observation corporelle de l'inaudible

Vers une observation corporelle de l'inaudible

Inaudible Matters #2

Performance de Mario de Vega et conférence de Maya Gratier

Que le réel puisse être parfois vide et silencieux à nos oreilles est d’abord l’expression de nos limites auditives. L’artiste Mario de Vega s’intéresse aux phénomènes normalement inécoutables et fait écho au travail de la chercheuse Maya Gratier sur les expériences auditives intra-utérines.

  • jeudi 24 octobre 2019 à 19h00