Exposition

2062, aller-retour vers le futur

du 1 Février au 25 Mars 2012
Plongez-vous dans le futur pour mieux observer le présent
  • 2062 - Création de Geneviève Gauckler pour la Gaîté lyrique, décembre 2011
  • © maxime dufour photographies
  • © maxime dufour photographies
  • © maxime dufour photographies
  • © maxime dufour photographies
 

8 semaines pour appréhender le futur
 

Dans 50 ans, la Gaîté lyrique fêtera son bicentenaire. À cette occasion, le lieu vous convie à imaginer le futur aux côtés d'artistes, de bricoleurs, de penseurs et de créateurs au sein d'une capsule spatio-temporelle. Un véritable plongeon dans l'avenir à travers un voyage temporel de 2 mois dans tous les espaces de la Gaîté lyrique.

Des aller-retours dans le futur à travers une exposition, du théâtre, des concerts, des rencontres, des projections mais aussi des expériences individuelles et collectives.

Plongez-vous dans le futur pour mieux observer le présent dès l'entrée de la Gaîté lyrique.

L’exposition 2062 invite artistes, designers et architectes à s’approprier l’espace et le temps autour de trois approches qui se répondent : le futur vu depuis 2012, 2012 vu depuis le futur et un panorama de 200 ans, de l’inauguration de la Gaîté (en 1862) jusqu’à 2062. Dès l’entrée, nos perceptions se trouvent perturbées par le collectif FREAKS freearchitects et l’Audioguide@ dekom.post & Orbe nous promène dans 2062 et l’histoire de la Gaîté lyrique.
Alors que les installations du collectif Pleix décrivent la solitude de l’être humain et raillent la surconsommation, NoDesign(Jean-Louis Fréchin et Uros Petrevski) nous invite à traverser deux siècles d’inventions et nous ramène au temps où la France était le berceau de l’innovation. Leur fabWall, papier peint artisanal en réalité augmentée, est nourri d’illustrations d’Anne Frémy, créant ainsi un imagier du futur.

Ingénieuse, la Micro ferme de Damien Chivialle s’adapte à notre futur urbain. Critique, le robot du collectif RYBN révèle l’absurdité de la spéculation boursière dans le cadre de son projet Antidatamining. David Guez, lui, a trouvé les moyens de communiquer avec le futur et François Olislaeger dessine dans le noir l’imaginaire des internautes partagé en amont sur le site de la Gaîté Lyrique  quand heeWon LEE nous plonge dans la contemplation avec Infinity II

 

 

 

 

 

les "2062, aller-retour vers le futur" passés

En partenariat avec

En collaboration avec

Les partenaires média

Venir à la Gaîté

La Gaîté Lyrique est ouverte du mardi au dimanche.
se renseigner
sur les horaires

Newsletter

Abonnez-vous pour recevoir l'actu de la Gaîté Lyrique