Ateliers partagés 2015
"The Big Data Show", projet du collège Lucie Faure
Festival

Ateliers partagés 2015

Exposition des projets d'actions culturelles menés par la Gaîté

Du 19 au 24 mai 2015

De la maternelle à l'enseignement supérieur, la Gaîté lyrique mène des projets de sensibilisation aux cultures numériques tout au long de l’année. Le principe : inviter des artistes et des enseignants à imaginer ensemble un projet de création collective avec les élèves. Du projet transmédia à la musique, en passant par le design, le graphisme, la bidouille électronique ou le jeu vidéo, les élèves explorent avec les artistes la multiplicité des cultures numériques. Les temps d'ateliers avec les artistes s'associent à des parcours de spectateurs : les élèves, qui pour la plupart découvrent la Gaîté, visitent les expositions, assistent aux concerts, festivals ou projections. Chaque projet est un petit laboratoire, une expérience sensible qui invite les élèves à faire par eux-mêmes, à réfléchir, s'approprier, détourner… Et surtout à comprendre qu'au-delà de la consommation des contenus interactifs, on peut s'amuser, détourner, critiquer, bref : être dans un rapport créatif et joyeux aux cultures numériques.

écoles et ateliers périscolaires

Ecole de la brèche aux loups - Paris 12ème - CP-CM2
Qui est Paris ?  - Arts visuels, design
Paris est un personnage, un fomme très exactement, mi-homme mi-femme, créature extraordinaire aux 20 orteils, imaginée et maquetée par les enfants.
• Présentation du projet en présence des enfants le Mardi 19 mai à 18h30

Projet mené par les artistes designers Laureline Galliot et Norent Saray-Delabar avec Delphine Lagunas, professeur des écoles
Paris est un fomme, c’est à dire qu’il est mi-homme, mi-femme. Il a 4 yeux, 10 orteils à chaque pied, des cheveux long d’un côté, court de l’autre... Son travail, c’est réveiller les enfants le matin avec une grande trompette qui projette de la lumière, une odeur de petit déjeuner et du son tout doux. Il amène aussi les enfants à l’école avec son grand bateau volant actionné par des ailes en forme de B. A partir de la création du personnage Paris, des élèves de CP et de CM2 de la brèche aux loups ont conçu et maquetté des objets.

Les enfants participants : 
CP - Marie, Elisa, Elsa, Abigael, Kadidia, Augustine, Souleymane, Sorayan, Niel, Nathan-Ornel,, Alexandre, Raya
CM2 - Makourako, Nora, Ines, Gloria, Youssra, Astrid, Stéphanie, Noa, Stanislas, Malek, Manassé, Yohann

• En partenariat avec la DASCO - Ville de Paris et le Rectorat de Paris

Atelier périscolaire St Martin - Paris 3ème -  9-11 ans

Apprendre à jouer - éducation aux médias interactifs
Bien jouer aux jeux vidéos a demandé aux enfants un certain recul, en analysant les séances de jeu grâce à un questionnaire pour un rapport plus sain au numérique.
• Présentation du projet en présence des enfants le Jeudi 21 mai à 18h30

Projet mené par l’équipe de la Gaîté lyrique et la responsable éducative Benedicte Delamare
En s’articulant autour de véritables séances de jeu, les ateliers ont permis aux élèves de développer un esprit critique et un regard curieux sur les écrans et les objets interactifs. Les jeux proposés sont très différents de ceux qu’ils connaissent et leur permettent d’acquérir une culture générale autour du jeu vidéo. Après une introduction aux jeux proposés et au questionnaire du jour, les enfants jouent tour à tour. Celui qui ne joue pas, analyse, réfléchit, interroge ses camarades via le questionnaire. Mettre l’élève en position d’observateur lui permet de mieux comprendre comment fonctionne le jeu, d’analyser comment interagir avec l’interface pour apprendre à jouer autrement… Afin de faire découvrir la diversité des esthétiques du jeu vidéo, la sélection de jeux est renouvelée toutes les deux séances.

Les enfants participants :
Balthazar Andre, Jad Argentini, Iris Battiston, Éthan Barkatz, Sondosse Belhaj, Mathéo Benmoussa, Soumaya Bérard, Amine Berriche, Margaux Blidon-Esnault, Clément Bochu, Sarah Borges-Hanquet, Max Bouton, Sirine Chikh, Ethan Daubes, Esther Gasc, Sélam Gasc, Jérémy Heulin-Bossière, Antoine Huang, Jérôme Huang, Stefan Ilic, Lulyss Lamy-Robiani Darlan, Félix Le Ber, Hanaé Masui-Petit, Rywan Meghroudi, Shrey Mody, Auriane N’Dine N’Jomnyam, Alexandra Pichon, Elisa Pipponiau, Olivier Richard, Zoé Richard, Antoine Semroud, Jonathan Sun, Josh Tepper, Phoebe Treilhou, Erwann Vétillard, François Xu, Félix Ye, Gabrielle Zakin, Mélanie Ye, Jérémy Zheng

• En partenariat avec la DASCO - Ville de Paris, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires

Atelier périscolaire Vaucanson - Paris 3ème - 9-11 ans

Apprendre à jouer & Découverte de la Gaîté
En découvrant tous les recoins de la Gaîté lyrique, les enfants ont pu s'approprier le lieu, devenant comme une deuxième maison, dans laquelle ils amènent aussi leurs parents.
• Présentation du projet le jeudi 21 mai à 18h30 

Projet mené par l’équipe de la Gaîté lyrique et les animateurs Amal Adjabi et Thrysten Verdiere

Apprendre à jouer
En s’articulant autour de véritables séances de jeu, les ateliers ont permis aux élèves  de développer un esprit critique et un regard curieux sur les écrans et les objets interactifs.  Les jeux proposés sont très différents de ceux qu’ils connaissent et leur permettent d’acquérir une culture générale autour du jeu vidéo. Après une introduction aux jeux proposés et au questionnaire du jour, les enfants jouent tour à tour. Celui qui ne joue pas, analyse, réfléchit, interroge ses camarades via le questionnaire. Mettre l’élève en position d’observateur lui permet de mieux comprendre comment fonctionne le jeu, d’analyser comment interagir avec l’interface pour apprendre à jouer autrement… Afin de faire découvrir la diversité des esthétiques du jeu vidéo, la sélection de jeux est renouvelée toutes les deux séances. 

Découverte de la Gaîté
Pour faire découvrir aux enfants les différentes facettes de la Gaîté lyrique, leur parcours a été ponctué de visites d’exposition, d’ateliers et de rencontres avec des artistes et des membres de l’équipe. L’atelier a permis de toucher des enfants qui habitent tout près de la Gaîté lyrique, mais issus de familles qui ne fréquentent pas spontanément le lieu. Grâce au parcours les enfants se sont petit à petit appropriés le lieu afin d’y revenir avec leurs parents. Le parcours s’articule autour des grandes expositions thématiques, il est donc différent à chaque trimestre et permet de renouveler les activités proposées aux élèves.

• En partenariat avec la DASCO - Ville de Paris, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires

Collèges

Collège Montgolfier - Paris 3ème - classe de 5ème
Le gai savoir - Design et ouverture culturelle
Une cave peut receler mille trésors, à découvrir à l'aveugle, dans l'obscurité. Puis à reconstituer, sensations, odeurs, sons, matières... avec l'aide de designers pour concevoir une maquette comme un voyage.
• Présentation du projet en présence des élèves le mardi 19 mai à 18h30

Projet mené par les artistes designers Laureline Galliot et Norent Saray-Delabar et les enseignants Raphaël Boccanfuso et Jocelyne Stievenard

Après avoir découvert la Gaîté lyrique à travers l’exposition Capitaine futur et le voyage extraordinaire, les élèves ont par la suite participé à deux séances d’ateliers de sensibilisation au design avec deux designers. Lors de ces ateliers, les élèves ont exploré la cave de leur collège qui a révélé mille trésors. Une fois remontés, avec l’aide des intervenants, ils ont restitué leurs souvenirs sous forme de textes et de dessins : sensations, odeurs, ressentis, objets marquants... à partir de ces réminiscences, ils ont imaginé une narration, un récit, les conduisant à concevoir puis produire une maquette.

• En partenariat avec la DRAC Île-de-France et le Rectorat de Paris

Collège Lucie Faure - Paris 20ème - classe de 6ème

The BIG DATA Show - Vidéo
Les élèves se sont ligués contre "cloud", nuage d'informations sans fin dans lequel se noyer, pour désorganiser ces données bien trop ordonnées.
• Présentation du projet en présence des élèves le mardi 19 mai à 14h

Projet mené par l’artiste Olivier Forest avec les enseignants Abdel Afflalaye, Isabelle Lemaire et Sadia Lugon
Le projet The BIG DATA Show a été pensé et construit en lien avec la thématique de l’exposition Capitaine Futur et le voyage extraordinaire, mettant en résonnance les explorations de la renaissance, la découverte du nouveau monde, le bouleversement des notions d’espace et la place de l’individu dans le monde. Or aujourd’hui, Internet s’apparente à un nouvel espace infini qui bouleverse lui aussi ces notions du temps et de l’espace et suscite des sources multiples de données. Avec l’explosion des formats numériques, la prolifération des données a donné lieu à l’apparition du BIG DATA: un océan de données et d’informations, qui génère lui-même sa propre croissance et que nous alimentons en permanence, consciemment ou non. Et ces données se diffusent dans le nuage – « cloud » - espace infini, invisible et impalpable. En réaction à cette multiplication du data, les élèves se sont constitués en Société des Explorateurs de Données pour se lancer à l’assaut du Cloud, et insuffler un dérèglement artistique dans le monde trop ordonné des données.

• En partenariat avec la DASCO - Ville de Paris pour une résidence d’artiste au collège dans le cadre du programme l’Art Pour Grandir

Collège Matisse - Paris 20ème - classe de 4ème et volontaires

A la recherche de nouveaux mondes - Écriture et cinéma
Ecriture et montage d'un projet de film rassemblant plusieurs court-métrages de genres variés : science-fiction, fantastique, "found footage"... Véritable projet métaphysique menant à la réflexion sur le rapport au réel et aux autres.
• Présentation du projet par les élèves et professeurs le Jeudi 21 mai à 18h30

Projet mené par les artistes Emilie Lamoine et Florence Denat des Ateliers de Traverse avec les enseignantes Sandrine Elichalt et Amélie Lemaire
Ce projet vous invite à percevoir différents niveaux du réel : le tangible, le virtuel et l’imaginaire... à travers l’écriture et la réalisation d’un film composé de plusieurs courts métrages. Passant du genre fantastique à réaliste, de la science fiction au « found footage », les élèves ont exploré les différents niveaux du réel tout en découvrant des techniques d’écriture et de montage. Grâce à la diversité des activités proposées (ateliers d’écriture, ateliers de parole, visite d’expositions) les élèves ont été amenés à questionner leur relation aux autres, leur rapport au virtuel mais aussi leurs projections sur le monde actuel et à venir.

• En partenariat avec la DASCO - Ville de Paris, dans le cadre du dispositif L’Art pour grandir

Collège Pilatre de Rozier - Paris 11ème - élèves de 3ème

Parcours Découverte Professionnelle - Découverte des métiers du culturel et en particulier ceux du secteur des arts et cultures numériques
C'est quoi la culture ? Des institutions, des expositions, des rencontres, des métiers... Les élèves ont pu découvrir toutes les facettes de la culture, plus particulièrement des cultures numériques.
• Présentation du projet en présence des élèves le vendredi 22 mai à 16h

Au fil d’un parcours organisé en trois temps (avant, pendant, après) les élèves ont pu découvrir des expositions et participer à des manifestations artistiques. Ils ont également rencontré des professionnels du secteur des cultures numériques (médiateur culturel, métiers du jeu vidéo, régisseur d’exposition, rencontre avec une start-up de CREATIS). L’objectif global du parcours est de confronter l’élève avec l’oeuvre et d’éveiller son intérêt pour l’histoire des techniques et pour les arts numériques, et ainsi de contribuer à installer des repères dans ces deux domaines. Tout en y associant une information sur les métiers et les formations de ce secteur innovant.

• Dans le cadre du dispositif Classe à Projet Artistique et Culturel, en partenariat avec le Rectorat de Paris et la DRAC Ile de France

Collège Thomas Mann - Paris 13ème - classe de 4ème

Fonctions de la musique dans le jeu vidéo - Arts visuels, Arts du son
Shebam ! Pow ! Blop ! Wizz ! les sons et la musique d'un jeu vidéo sont indispensables, les élèves ont sonorisé une partie de jeu à partir d'une banque de sons avec l'aide d'un sound designer.
• Présentation du projet en présence des élèves le jeudi 21 Mai à 16h30

Projet mené par l’équipe de l’espace jeux vidéo de la Gaîté, avec le sound designer François Risoud et l’enseignante Joëlle Coudriou

Réalisation d’une sonorisation d’un niveau de jeu à l’aide d’une banque de sons. Le sujet de la fonction de la musique dans le jeu vidéo a été abordé à travers diverses activités. Les élèves ont tout d’abord analysé des extraits musicaux sous plusieurs formes et supports dans trois jeux video d’univers différents, permettant de découvrir l’importance de la musique mais aussi la diversité des genres. Ils ont ensuite articulé leur réflexion autour de leur pratique personnelle du jeu vidéo et sa place dans leurs loisirs. Puis à travers des ateliers de pratique, ils ont appris à différencier les genres et l’univers sonore associé, tout en réfléchissant aux apports de l’interactivité (interpréter ou construire sa propre musique en jouant). Pour garder la trace du parcours réalisé, la classe a créé un blog journal de bord, au sein duquel des « cartes postales » des métiers du jeu video ont été réalisées. Ce cheminement a aussi amené les élèves à visiter l’exposition Capitaine futur et le voyage extraordinaire et à rencontrer deux professionnels concepteurs de jeu. Avec un sound designer, les élèves ont pu sonoriser eux-mêmes un niveau du jeu vidéo Inc Sync à l’aide d’une banque de sons pré-enregistrés (choix de boucles et montage).

• Dans le cadre du dispositif Classe à Projet Artistique et Culturel en partenariat avec le Rectorat de Paris et la DRAC Ile de France

Collège Paul Eluard - Bonneuil-sur-Marne (94) - 6ème
Musique - avec la complicité des membres du groupe Phoenix
Faire de la musique, avec des instruments classiques et numériques, pour réinventer, réinterpréter un morceau du groupe Phoenix.
• Présentation en présence des élèves le samedi 23 mai à 15h
Projet mené par l’enseignant Julien Lheuillier

Lors de cet atelier, les élèves ont réinterprété la musique du groupe Phœnix.
Ils ont appris à s'écouter et à travailler en groupe par le biais de la pratique vocale. Ils ont également appris à disséquer une chanson pour en étudier les arrangements et l'agencement des sons par le biais du timbre et de l'espace, du temps et du rythme. Ainsi, avec l'outil numérique, ils ont pu travailler sur le choix des pistes instrumentales d'une chanson de Phœnix afin de donner à leur projet la forme qu'ils souhaitent.

• Dans le cadre du dispositif Classe à Projet Artistique et Culturel en partenariat avec le Rectorat de Créteil

Collège Pierre Curie - Bondy (93) - classe de 4ème
Futouristes (futur + touristes) - Multimédia
Véritables explorateurs-touristes, les élèves ont imaginé le futur puis l'ont retranscrit grâce à un processus d'auto édition et d'auto diffusion, agrémenté d'électronique et d'installation artistique.
• Présentation du projet en présence des élèves, le mardi 19 Mai à 14h30

Projet mené par les artistes Stéphane Buellet et Julia Puyo (du Collectif Chevalvert) avec les enseignants Sofiane Cheikh, Maurice Lopez et Margot Rebaud
Éducation à l’image et appropriation de dispositifs interactifs
À travers différentes activités articulées autour du néologisme « Futourisme » (Futur + Tourisme) les élèves ont revêtu la peau d’un explorateur-touriste afin de découvrir, imaginer et retranscrire le futur. L’atelier a été l’occasion d’initier les élèves à l’auto édition et l’auto diffusion, la connaissance de l’électronique, la notion de réactivité et l’installation artistique. Ces notions ont été abordées avec des exercices pratiques, des visites muséographiques et des blocs pédagogiques analysant les oeuvres et les réalisations artistiques issues du domaine du design et des nouvelles technologies.

• Projet inscrit dans le cadre des actions pilotes Éducation à l’Image portées par le département de la Seine-Saint-Denis

Collège Debussy - Aulnay-sous-Bois (93) - classe de 3ème
L’OEil d’Euclide ou Comment j’ai détourné l’OEil de Links à la Gaîté lyrique - La création artistique diffusée sur le web
Comprendre le processus de fabrication de l’émission L’OEil de Links : fabrication de masques et partage de liens
• Présentation du projet en présence des élèves le vendredi 22 Mai à 15h
Projet mené par les équipes de l’émission L’OEil de links avec l’enseignant Sabbathe Armand

Participer à la recherche de contenu créatif sur internet, découvrir de nouveaux sites hébergeant ce type de contenu, trouver des thématiques en corrélation avec les contenus repérés sur le web et essayer, en quelques phrases, d’en expliquer le concept, à l’oral et devant la caméra. Les élèves ont fabriqué des masques pour les Roberts, personnages masqués qui incarnent l’identité de l’émission L’OEil de Links. Trouver la matière première de ces masques et laisser libre cours à son imaginaire. Ils ont également participé au tournage en incarnant ces personnages masqués et en présentant leurs liens créatifs préférés.

• En partenariat avec le Conseil Général de Seine-Saint-Denis et l’Académie de Créteil

Collège Pailleron - Paris 19ème - classes de 3ème
Various Artists - Musique
Enregistrements de 24 miniatures musicales et conception graphique de leurs pochettes respectives.
• Présentation du projet en présence des élèves le jeudi 21 mai à 16h
Projet mené par l’artiste Sylvain Quément avec les enseignants Virginie Restain et Iness Ben, Mathieu Picard et Daniel Armand

96 mots proposés par les participants sont tirés au hasard pour composer 24 titres de morceaux en rapport avec deux thèmes abordés dans le cadre scolaire : « fantôme » et « machine ». Sur la base de ces titres, les participants sont invités à imaginer les caractéristiques sonores de chacune de ces miniatures (bruitiste ou mélodique, tonal ou atonal, acoustique ou électronique...), puis à enregistrer et structurer l’ensemble. Ces exercices de style offrent aux participants un large panorama des approches possibles en matière de composition, d’arrangements, de design sonore et de technologies (dévoilant à l’occasion les coulisses de la production musicale).

• En partenariat avec la DRAC Ile de France

Lycées

Lycée Colbert- Paris 10ème - élèves de Seconde
Territoire en partage - Création sonore et cartographie numérique
Les élèves ont exploré leur quartier pour créer une carte interactive enrichie de témoignages sonores.
• Présentation du projet en présence des élèves mercredi 20 Mai à 14h30
Projet mené par les artistes Sylvia Fredriksson et Quitterie Largeteau avec l’enseignante Agnès Zabeth dans le cadre d’un échange avec le King College High School (Chicago)

Territoire en partage est un atelier de création sonore et documentaire mené pendant l’année scolaire 2015 auprès de cinquante étudiants du lycée Colbert à Paris. Sa forme s’incarne en une carte interactive composée de parcours sonores redessinant des géographies subjectives et personnelles du quartier par les lycéens. L’enjeu pour les élèves était de porter un regard sur la réalité culturelle et sociologique de leur environnement, tout en appréhendant les nouvelles technologies et en développant de nouvelles compétences.
Le projet s’inscrit dans le cadre d’un échange scolaire entre les villes de Paris et Chicago, à l’initiative du Rectorat de Paris. Les élèves du lycée Colbert (Paris) et de King College High School (Chicago) ont échangé une correspondance sur le thème de l’espace urbain. Pendant les ateliers, les élèves ont mené des parcours d’exploration de leur quartier, en identifiant, recensant, analysant des pratiques partagées et singulières de l’espace public. Nourris de leurs expériences, observations et du dialogue avec les acteurs du territoire, les élèves ont enregistré, à l’aide de téléphones portables, des témoignages sonores rassemblés ensuite sur une carte interactive, support de leurs récits et vecteur de correspondance avec les étudiants américains.

Lycée Abbé Grégoire - Paris 3ème - Première Bac pro Accueil Relation Client Usager
Deviens médiateur - Découverte des métiers de la médiation, des arts numériques, découverte de l’électronique et des outils interactifs
Les élèves ont construit leur propre visite de l'exposition Capitaine futur et le voyage extraordinaire, puis ont participé à un atelier de customisation électronique d'un objet quotidien.
• Présentation du projet en présence des élèves le jeudi 21 mai à 14h
Projet mené par les artistes Bastien Didier et Julien Levesque du collectif We love the net, avec l’enseignante Catherine Brochard

Après une découverte de la Gaîté lyrique à travers la visite de l’exposition Capitaine futur et le voyage extraordinaire et une rencontre autour des métiers de la culture, les élèves ont construit leur propre visite pour devenir eux mêmes médiateurs. Ils ont par la suite organisé une visite pour leurs camarades de troisième et pour le personnel du lycée. Dans un second temps, ils ont participé à un atelier PimpMyCasquette, au carrefour de deux univers : le street wear et la technologie open Hardware (microcontroleur). En travaillant autour de l’objet casquette ils ont produit un prototype interactif et connecté. à l’aide de petites puces programmables (Attiny85), en utilisant des capteurs (LDR, Flex Sensor, capacitif) et des actionneurs (led, moteur, haut parleur), les élèves ont pu se familiariser entre autres avec la soudure et les bases de l’électronique.

écoles supérieures, universités et associations

Paris College of Art - Paris 10ème
Musique et vidéo
Défi : réaliser, en une journée, une vidéo sur une musique imposée 
• Présentation du projet en présence des étudiants le vendredi 22 mai à 17h30
Projet mené par l’artiste Olivier Forest avec l’enseignante Emmanuelle Cospen-Gharibian

Cet atelier a pour objectif la réalisation – en une journée – d’une vidéo sur une musique imposée: les étudiants sont donc amenés à définir un concept et à le développer, à faire les choix d’ordre esthétique et technique qui leur permettront de finir leur projet dans le temps imparti. Dans un premier temps, les étudiants découvrent une sélection de clips vidéos qui développe chacun une esthétique, un concept graphique ou l’utilisation originale de possibilités techniques (cadrage, mouvements de caméra). Les étudiants, après la découverte de la musique imposée, développent alors un concept et leur propre story-board. Afin de réaliser leur vidéo, ils sont finalement en charge de la prise de vue et du montage, tout en se devant de respecter la contrainte d’une durée limitée (une journée) et donc d’opérer les choix qui vont leur permettre de finaliser le projet.

Ecole Olivier de Serres - Paris 15ème - étudiants en Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués
Little Umbrella - Approche poétique et artistique de la donnée
Découverte de l'environnement Arduino à travers un dispositif de programmation météorologique remplaçant la grenouille par un parapluie.
• Présentation du projet en présence des étudiants le samedi 23 mai à 18h30

Projet mené par le collectif We love the Net avec les enseignants Olivia Decorte, Roxane Sussi et Bruno Sussi
Découverte de l’environnement Arduino
Apprendre à réaliser un objet connecté

Little Umbrella est un projet de l’artiste Julien Levesque. C’est un petit parapluie connecté à Internet qui permet de connaître le temps qu’il va faire dans les six prochaines heures. En fonction de la météo, le dispositif s’ouvre ou se ferme afin de permettre une visualisation poétique du temps à venir. Avec l’atelier Little Umbrella, les élèves découvrent l’environnement Arduino, celui des données (API) et des objets connectés à travers une démarche artistique et créative.

Ecole Estienne - Paris 13ème - BTS Design graphique media numérique
Light painting Appartus + FAME TV - Vidéo, installation
Création d'un appareil pour améliorer des photos de light painting + véritables reporters, mise en ligne d'une web TV au coeur du festival FAME à la Gaîté
• Présentation du projet en présence des étudiants le samedi 23 mai à 18h30

• Projet Light painting Appartus mené par l’artiste Cyril Diagne du Lab 212
• Projet FAME TV mené par Olivier Forest et Benoît Hické
Avec les enseignants Eric Boisseau et Mehdi Hercberg, Florence Jamet-Pinkiewicz et Stéphane Laporte

Light Painting Apparatus est un workshop d’une semaine durant lequel les étudiants
ont conçu et fabriqué un outil, machine ou appareillage permettant de réaliser des clichés
de lightpainting originaux, et effectué une série d’au moins trois clichés utilisant cet “apparatus”.
Ils ont également documenté l’ensemble de leur processus de création avec des croquis,
photos et textes sur un blog dédié au projet. L’apprentissage par la pratique était au coeur
de ces travaux, invitant les étudiants à fabriquer, assembler et détourner des objets ordinaires
pour créer des images inédites.

Les étudiants ont créé un webzine réalisé en direct de la Gaité, pendant le festival FAME
(Film & Music Experience). Cette édition quotidienne a progressivement formé un portrait off
du festival, en proposant un autre regard à travers l’écho des professionnels mais aussi du public.
Les élèves ont recherché une façon singulière de faire dialoguer son et image, à travers les rubriques
de leur émission Four Amazing Minutes : Strip ITW, 10 sec de rien, Trailer du lendemain,
L’avis du public et Clapping music

Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs - Paris 5ème - 3ème année département Design objet
Carte blanche autour de l’exposition Oracles du Design
Création et mise en place de trois petits ateliers ouverts au public autour de l’exposition Oracles du design les 23 et 24 mai
• Présentation du projet Design d’objet en présence des étudiants le samedi 23 mai à 18h30
Projet mené par l’enseignant Martin De Bie

• La petite fabrique (Samedi 23 et dimanche 24 à 16h)
Le designer réfléchit à la fonction et aux usages pour créer un objet. À travers un atelier, les participants vont réaliser un objet qui répond à une fonction tirée au sort (creuser, dessiner, éclairer etc) et le tester pour vérifier qu’il fonctionne !
• La clinique des objets (Samedi 23 de 14h à 18h et dimanche 24 de 12h à 18h)
Les visiteurs sont invités à apporter des objets aux étudiants, qui en inventent d’autres à partir de ces parties d’objets récupérées. La chaine se décompose en pôles successifs : réception de la matière, désassemblage, réassemblage, finition.
• L’oracle du public (Samedi 23 et dimanche 24 à 15h et 17h)
Un dispositif permet à chaque visiteur de l’exposition de donner son avis quant à des questions
de forme, d’usage, de fonctionnalité etc. Chaque réponse est traduite en volume et nous donne
à la fin de chaque journée une visualisation physique des données récoltées
auprès des visiteurs, un « objet totémique ».

ESAG Penninghen - Paris 6ème - Élèves de 5ème année en direction artistique
Laboratoire graphique - Édition imprimée et digitale / Image et réalisation
21 projets transmédia : jeux, maison d'édition, plateforme sociale...
• Présentation du projet en présence des étudiants le samedi 23 mai à 18h30
Projet mené par les enseignants Pierre-Yvon Carnoy et Bernard Baissait

L’ESAG Penninghen a initié en septembre 2011 un cycle de réflexion et de recherche sur le nouveau modèle numérique qui, chaque année, prend ses quartiers à la Gaîté lyrique. Cette année, les élèves ont travaillé sur 21 projets transmédias aussi divers que DIG, jeu rapprochant “casual” et “hardcore gamers” dans une aventure souterraine, KOTO, maison d’édition proposant des récits interactifs et des outils de créations hybrides, INCONSCIENT NUMÉRIQUE, plateforme sociale visant à partager et analyser les rêves, ou DUNE, nouvelle vision de l’oeuvre de Frank Herbert. Ce projet se veut surtout une rencontre entre des compétences en code et des compétences graphiques, et le moyen de constituer des équipes pluri-disciplinaires pour développer des projets de recherche appliquée.
• En collaboration avec l’école Hetic en 2012-2013 et avec l’cole 42 en 2013-2014 et 2014-2015

GOBELINS, l’école de l’image - Paris 13ème
Dispositif de médiation pour un public en situation de handicap pour l’exposition Oracles du design
Ambiances sonores grâce à un dispositif sonore et immersif pour accompagner les visiteurs déficiants visuels.
• Présentation du projet en présence des étudiants le samedi 23 mai à 18h30
Dans le cadre d’une carte blanche organisée par la Gaîté lyrique et le CNAP (Centre National des Arts Plastiques) à l’occasion de l’exposition Oracles du Design. Pour la troisième année consécutive, les étudiants de GOBELINS, l’école de l’image, ont ainsi travaillé en collaboration avec la Gaîté lyrique pour porter un regard nouveau sur l’une des expositions majeures de l’année. En s’associant avec deux sound designers, un compositeur ainsi qu’un développeur indépendants, les étudiants de GOBELINS ont imaginé un dispositif sonore et immersif pour l’accompagnement de visiteurs sujets à une déficience visuelle. Il s’agit d’une expérience audio-géolocalisée, qui permet aux visiteurs de traverser l’exposition au rythme de créations sonores inspirées des univers visuels de l’exposition. Plongés au coeur de ces ambiances sonores, les visiteurs peuvent découvrir des témoignages audio de ceux qui les ont précédés et ont exprimé leur ressenti sur ces univers et objets distincts. Ces témoignages seront spatialisées en 3D (son binaural) pour rendre l’immersion complète et inciter à une écoute complice et naturelle des ressentis recueillis auprès d’autres visiteurs, comme autant d’échos déposés dans l’exposition.

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Paris 15ème - Master Multimédia Interactif
Application Cap Fut - Design graphique, multimédia
Mise en place de cinq jeux de médiation culturelle autour de l'exposition Capitaine futur (dont une appli pérenne)
• Présentation du projet en présence des étudiants le samedi 23 mai à 18h30
Projet mené par l’enseignant Charlet Denner

Les élèves de l’agence Multimédia Sorbonne de l’Université Paris 1, en collaboration avec la Gaîté lyrique, ont créé cinq jeux de médiation culturelle autour de l’exposition Capitaine futur et le voyage extraordinaire. Ils ont pour but d’évaluer l’expérience de l’exposition du public et ont été testés auprès du jeune public à la Gaité lyrique. Trois d’entre eux se focalisent sur leur ressenti à propos d’oeuvres ciblées de l’exposition. Les deux autres jeux ont pour but de connaître l’expérience du public sur l’ensemble de l’exposition. Le projet a été par la suite décliné sur une application qui rend compte de l’expérience in situ des visiteurs, et propose ces jeux en version numérique.

Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle - Paris 5ème - Licence Médiation numérique - Parcours Livre
Les ebooks de Capitaine futur - écriture et livre numérique
Une collection de livres dans le prolongement de l'exposition Capitaine futur, sous une forme numérique.
• Présentation du projet en présence des étudiants le samedi 23 mai à 18h30
Projet mené par la responsable du centre de ressources Catherine Di Sciullo

A partir de l’exposition Capitaine futur et le voyage extraordinaire, les étudiants ont imaginé une collection de livres dans le prolongement du livre édité par la Gaîté lyrique, non sous une forme papier mais numérique. À l’aide du site Kiibook, les étudiants ont mené un atelier d’écriture, de mise en forme des textes et des illustrations pour proposer des contes fantastiques pour enfants. Dans chacun des sept livres, notre héros vit des aventures singulières où sont évoqués en filigrane les oeuvres de l’exposition et les mondes imaginaires et ludiques qui y sont associés. Pour réaliser ces livres, plusieurs contraintes ont été imposées (présence d’images, adaptation à l’univers de Capitaine futur, choix d’une oeuvre en particulier, glisser des mots définis…)

DSAA Lycée Saint Exupéry - Marseille - étudiants en Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués
Love like a sunset - Relier le son et l’image par des moyens interactifs open source
Quatres actions permettant de restituer visuellement une médiation du morceau du groupe Phoenix.
Projet mené par l’enseignant Fabrice Portet avec la complicité des membres du groupe Phoenix

Au travers du voyage proposé par la chanson Love like sunset, nous proposons divers moyens pour interagir sur du son et de l’image : la voix, le geste, le son, le toucher.
Quatres actions permettant de restituer visuellement une médiation du morceau du groupe Phoenix.

Bibliothèques Sans Frontières - Kremlin Bicêtre, Bobigny et Paris 20ème - Centres d’accueil pour mineurs isolés étrangers
MAP-MIE 
Création et diffusion d’une carte collaborative par et pour les Mineurs Isolés Étrangers.
• Présentation du projet le mardi 19 à 18h30
Projet mené par le collectif Galimacies et l’artiste Gala Vanson avec les éducateurs du centre d’accueil, les documentalistes du centre de ressources et les bénévoles de BSF

Le projet MAP-MIE vise à la création et à la diffusion d’une carte collaborative par et pour les Mineurs Isolés Étrangers en prenant acte de leurs besoins de se repérer et de connaître les lieux qui leur sont utiles, accessibles. La cartographie de leur territoire favorise l’intégration des jeunes à travers la découverte de lieux et d’établissements utiles à leur vie quotidienne et leur permet de mieux appréhender l’espace public qu’ils fréquentent au quotidien. Cartographier un espace suppose d’en prendre connaissance, de partir à sa découverte et de l’appréhender de manière sensible. La carte collaborative, une fois créée, est accessible à tous et peut être complétée. Le projet permet une meilleure compréhension du territoire ainsi qu’un apprentissage à l’utilisation d’outils numériques lors d’ateliers dédiés.

Publics

Notre politique des publics

La politique des publics de la Gaîté lyrique se développe via une démarche volontariste de partenariats avec les structures de proximité. À travers une présence active sur le territoire parisien et francilien, l’équipe des relations aux publics tisse de multiples liens avec différents partenaires : établissements scolaires, écoles supérieures, universités, associations, centres de loisirs, structures du champ social, lieux culturels, bibliothèques...

Le développement de ce réseau de partenaires est animé par trois grands objectifs :
• développer la fréquentation et la fidélisation des publics (en groupe et en individuel).
• diversifier les publics, en tissant des liens en priorité avec les quartiers populaires en s’appuyant sur les structures du champ social
• sensibiliser les publics en créant du lien, de la médiation, du sens et de la convivialité pour tous les publics autour de la programmation.

Nos chiffres clés depuis notre ouverture

La Gaîté lyrique mène de nombreux projets au sein des établissements scolaires parisiens et Franciliens. L’objectif est de faire découvrir la diversité des cultures numériques aux élèves et aux enseignants à travers des parcours de spectateurs et des ateliers conçus et menés par des artistes invités. Tous les projets sont en lien étroit avec la programmation. 

Depuis 2011, nous avons construit plus de 73 projets avec des artistes et mené 85 parcours de spectateurs.
Séniors, habitants des quartiers politiques de la ville, publics en difficulté... la Gaîté va chercher ceux qui ne viennent pas spontanément à elle en proposant, via des associations et les structures du champ social, des tarifs très réduits. En deux ans, nous avons accueilli 72 associations en parcours de spectateur, 34 centres sociaux et maisons de quartiers et collaboré avec 6 hôpitaux de jours et centres d’accueil et 1 maison d’arrêt.

Enfin, la Gaîté lyrique se visite aussi en groupe (comités d’entreprise, écoles, associations, bureau d’étudiants…). Depuis 2012, nous avons accueilli plus de 1000 groupe et touché plus de 18 000 personnes.

Événements passés