Ecocide

Mis à jour le 09.02.2020

Forgé à partir du mot grec oikos (maison) et du verbe latin occidere (tuer), ce néologisme désigne un acte criminel consistant à détruire délibérément un écosystème. La reconnaissance de ce crime par la cour pénale internationale est un enjeu majeur car il permettrait de juger les responsables de la destruction massive des écosystèmes. Deux exemples d’écocides : la déforestation des forêts tropicales ou les marées noires.