NØ LAB : Divergent Networks

Rencontre autour de l’internet alternatif (en anglais, traduction simultanée au casque).

NØ LAB : Divergent Networks

Avec Gloria González Fuster, Sarah Grant, Mario Santamaria.

Le web n’est pas la seule utilisation possible de l’internet. À côté de l’internet centralisé, il existe des réseaux alternatifs, divergents et radicaux. On peut créer ses propres réseaux locaux et souverains pour fonder des organisations indépendantes, pour accueillir des activistes, pour pouvoir échanger loin de toute surveillance et de toute  captation. Les artistes et universitaires qui participent à cette rencontre ont une pratique de ces réseaux, proposent une approche féministe des  enjeux qui y sont liés, et interrogent leur matérialité visible notamment dans les infrastructures. 

— Gloria González Fuster est enseignante chercheuse à la faculté de droit et de criminologie de la Vrije Universiteit  Brussel (VUB) et codirectrice du groupe de recherche Droit, science, technologie  et société (LSTS). Elle est titulaire  d’un poste de recherche sur le thème  «Digitalisation & Europe des droits et  libertés», enseigne le droit de la vie  privée et de la protection des données.  Elle explore la possibilité d’une théorie  féministe du droit à la protection des  données à caractère personnel. 

Sarah Grant est une artiste et  enseignante américaine basée à Berlin.  Elle est professeure invitée en nouveaux  médias à la Kunsthochschule de Kassel  et s’intéresse plus particulièrement  à l’art radiophonique et aux réseaux  informatiques. Dans sa pratique, elle  recherche et développe des logiciels  libres, des œuvres d’art comme  outils éducatifs et des ateliers qui  démystifient les réseaux informatiques  et la technologie radio. Elle organise  également la conférence Radical  Networks à New York et à Berlin. 

Mario Santamaria est un artiste  visuel. Il travaille sur un large éventail  de médias, la photographie, la vidéo,  la performance, les sites Web et les  interventions en ligne, pour interroger  la matérialité d’internet.

 

NØ LAB

Initié par Dasha Ilina et Benjamin Gaulon, NØ est un collectif à géométrie variable qui se donne pour mission de soutenir les pratiques de recherche entre art et design, en interrogeant l’impact social et environnemental des technologies de l’information et de la communication, en France et ailleurs. NØ soutient et accompagne la recherche et la création pratique et théorique, explore de nouvelles formes d’enseignement (média, art, design, tech, hacktivisme...) et organise des événements publics (expositions, concerts, performances, festivals, symposiums...). Dans le cadre du NØ LAB à la Gaîté Lyrique, Dasha Ilina et Benjamin Gaulon s’associent à Pauline Briand, journaliste et spécialiste des questions d’environnement.

Illustration © Samuel Eckert

En partenariat avec

Autres événements du cycle « NØ LAB »

NØ LAB : En maintenance...
Rencontre

NØ LAB : En maintenance...

Rencontre autour de la réparation comme acte politique + présentation du Repair Café de la Gaîté Lyrique

15.09.22 à 19h

Acheter des billets
NØ LAB : Repair Café
Atelier

NØ LAB : Repair Café

Workshop : apprendre à réparer les objets informatiques du quotidien

17.09.22 à 14h

NØ LAB : Des cyborgs comme les autres ?
Rencontre

NØ LAB : Des cyborgs comme les autres ?

Rencontre autour de la place des animaux dans le numérique

13.10.22 à 19h

Acheter des billets
Voir tout