Body Movin’ : afro

En 2021, les danses non-écrites et non-académiques sont de plus en plus populaires auprès des jeunes générations – notamment grâce à TikTok – et leur permettent d’affirmer un style, une identité, ou simplement de se connecter entre elles.

Pour conclure ce cycle : la genèse de toutes les danses, la plus complexe à définir précisément. Car l’afro regroupe plusieurs danses de plusieurs pays d’Afrique. Il serait d’ailleurs plus correct de dire “les danses afros”, tant la richesse de celles-ci s’est déployée parmi les diasporas africaines à travers le monde, influençant les autres danses urbaines ou de club. Ndombolo, coupé décalé... Elles seront ici représentées, ainsi que bien d’autres encore.

Juré·es

Adja Biuty

Formée par les plus grands noms de la danse afro, Adja est repérée par Jessy Matador avant d’intégrer son collectif, La Selesao. Elle se produit sur les plus grandes scènes de France et d’Europe aux côtés d’artistes incontournables comme Koffi Olomidé ou Lino Versace.

Faciné

Danseur hip-hop à ses débuts, Faciné se spécialise dans la danse afro depuis quelques années. Quand il ne danse pas pour Maître Gims ou Vegedream, il participe à de nombreuses compétitions internationales. En 2018, il est finaliste de La France a un incroyable talent grâce aux chorégraphies de son crew, Invictus.

Yaps

Avec ses vingt-cinq ans de carrière, Yaps est une figure incontournable de la danse afro. Il apparaît dans de nombreux clips aux côtés d’artistes comme Black M, Dadju ou encore Fally Ipupa, et donne également des cours en France ainsi qu’à l’international.

DJ : Kymra

Conception / Réalisation : Joan Giner.

Dans la playlist Body Movin’

Voir la playlist

Autres « Danse »

Voir tout